VALDANOSORTDEL'OMBRE. L'ancien directeur sportif du Real Madrid a accordé une interview au quotidien ElColombiano. " Je suis entré et sorti du Real Madrid à cinq reprises : comme joueur, entraîneur de jeunes, entraîneur de l'équipe Première, directeur sportif et directeur général ", se souvient-il. " Je n'écarte pas la perspective de revenir, mais ce n'est pas une obsession ". Jorge Valdano a vu défiler les étoiles. " Ronaldo, Zidane et Raúl ont été les plus brillantes. Ronaldo était un génie en zone de conclusion : je n'avais jamais vu autant de puissance et de créativité réunies. Zidane était fascinant grâce à son style. Raúl était un crack au niveau mental :...

VALDANOSORTDEL'OMBRE. L'ancien directeur sportif du Real Madrid a accordé une interview au quotidien ElColombiano. " Je suis entré et sorti du Real Madrid à cinq reprises : comme joueur, entraîneur de jeunes, entraîneur de l'équipe Première, directeur sportif et directeur général ", se souvient-il. " Je n'écarte pas la perspective de revenir, mais ce n'est pas une obsession ". Jorge Valdano a vu défiler les étoiles. " Ronaldo, Zidane et Raúl ont été les plus brillantes. Ronaldo était un génie en zone de conclusion : je n'avais jamais vu autant de puissance et de créativité réunies. Zidane était fascinant grâce à son style. Raúl était un crack au niveau mental : sens du sacrifice, persévérance et surtout intelligence. " A propos de son dernier départ de la Maison Blanche, il affirme : " JoséMourinho a une sensibilité opposée à la mienne : c'était une raison suffisante pour que l'on ne parvienne pas à s'entendre ". En revanche, il ne tarit pas d'éloges à propos de PepGuardiola. " Il a fait du football son territoire, au sein duquel la grandeur est possible. Un exemple. " Il admire aussi Lionel Messi. " C'est le premier génie du XXIe siècle : il résout les situations les plus compliquées avec une simplicité étonnante. " MALAGA :INFIRMERIECOMPLÈTE. Le gardien WillyCaballero ne jouera plus cette saison : il souffre d'une fracture du deuxième métatarse de la main gauche. Le Français JérémyToulalan, pièce essentielle dans l'entrejeu des Andalous, a été opéré du pied droit à Nantes. JulioBaptista, lui aussi blessé au pied droit, est toujours en rééducation au Brésil. Et Joaquín, victime d'une déchirure, en a encore pour un mois avant de pouvoir songer à un retour. L'heure des rotations forcées est arrivée pour ManuelPellegrini, alors qu'il aborde le sprint final qui doit conduire l'équipe vers la Ligue des Champions. BILBAO,LARANÇONDELAGLOIRE. Les bonnes prestations de l'Athletic Bilbao ne passent pas inaperçues et l'entraîneur à succès MarceloBielsa est particulièrement convoité. Le président de l'Inter, MassimoMoratti, a fait de l'Argentin son objectif n°1 pour la saison prochaine. 90EUROS. Malgré le taux de chômage qui atteint les 25 %, les prix en Espagne sont souvent prohibitifs. Après Manchester United, Schalke 04 vient de protester contre les 90 euros réclamés à ses sympathisants pour le match retour de ce jeudi face à Bilbao. 14MILLIONSPOURVALLADOLID. On connaît le montant de la dette du Real Valladolid, le club entraîné par MiroslavDjukic et qui aspire à la montée en D1 : 73 millions. " Je suis serein ", a déclaré le président CarlosSuárez. " Ces chiffres peuvent paraître alarmants, mais j'étais conscient des difficultés lorsque je suis devenu le principal actionnaire du club. Il faudra déterminer comment et dans quel délai nous pourrons rembourser ces dettes ". Une montée pourrait faciliter ce remboursement : selon Suárez, les rentrées en D2 ne dépassent pas les cinq millions tandis qu'elles pourraient atteindre les 25 millions en D1. VERDU,LABONNEAFFAIRE. L'Espanyol a bien l'intention de prolonger le contrat de JoanVerdú, qui arrive à échéance en juin 2013, mais l'intérêt dont le milieu de terrain fait l'objet complique les choses. L'AS Rome, entraînée par LuisEnrique, est très intéressée. Tout comme le Rubin Kazan et plusieurs clubs espagnols dont le FC Valence et le FC Séville. Son prix est accessible : 8 millions. Déjà victorieux à Old Trafford au tour précédent, Bilbao a récidivé jeudi à Gelsenkirchen : 2-4 avec deux buts de Fernando Llorente, un de De Marcos et un d'Iker Muniain. Déjà un pied en demi-finales de l'Europa League. Battu à domicile par Saragosse, le Sporting Gijon a hérité de l'encombrante lanterne rouge. Les nerfs à vif, Javier Clemente a même insulté un journaliste en conférence de presse. Auteur d'un doublé à Nicosie, puis de l'ouverture de la marque à Osasuna d'une splendide reprise de volée, Karim Benzema a déjà dépassé son nombre de buts de la saison dernière, qui était de 26. Il en est à 28, toutes compétitions confondues. DANIEL DEVOS" Inquiet, moi ? Au contraire : je ris de voir le Barça à six points !" José Mourinho