CHOCSDETITANS. C'est fait : il y aura bien un double clasico en quarts de finale de la Coupe du Roi. Le Real Madrid et le FC Barcelone se sont qualifiés au détriment de Malaga et d'Osasuna, et s'affronteront en aller-retour dans la partie de tableau qui est celle des cadors puisqu'il y aura aussi un derby valencien entre le FC Valence et Levante. L'autre moitié de tableau est plutôt celle des outsiders, avec Espanyol-Mirandés et Bilbao-Majorque. On sait donc déjà que la finale opposera un fort et un faible.
...

CHOCSDETITANS. C'est fait : il y aura bien un double clasico en quarts de finale de la Coupe du Roi. Le Real Madrid et le FC Barcelone se sont qualifiés au détriment de Malaga et d'Osasuna, et s'affronteront en aller-retour dans la partie de tableau qui est celle des cadors puisqu'il y aura aussi un derby valencien entre le FC Valence et Levante. L'autre moitié de tableau est plutôt celle des outsiders, avec Espanyol-Mirandés et Bilbao-Majorque. On sait donc déjà que la finale opposera un fort et un faible. PABLOINFANTELEHÉROS. Le capitaine de Mirandés est devenu le héros de la Coupe du Roi. Au match aller contre Santander, il avait déjà été l'auteur d'un but et d'un assist pour la victoire 2-0. Au match retour, c'est encore lui qui a égalisé à 1-1 sur penalty, offrant une qualification historique à son club. Il y avait sept ans qu'un club de D3 n'avait plus atteint les quarts de finale de la Coupe du Roi. Les autres représentants des divisions inférieures (Cordoba, Alcorcon et Albacete) ont tous été éliminés. HISTOIREANDALOUSE.JaviHervás, le milieu de terrain de Córdoba qui est l'une des révélations de la D2, a choisi le FC Séville plutôt que Málaga pour poursuivre sa carrière en D1. Le transfert avoisinerait le 1,5 million d'euros et le joueur devrait signer pour cinq ans. HÉCATOMBEAUBARÇA. Les blessures sont devenues le talon d'Achille du Barça. La dernière victime s'appelle Fontas. PedroRodriguez, lui, souffre d'une élongation à la jambe gauche qui le tiendra éloigné des terrains pendant une dizaine de jours. PepGuardiola n'a plus que 16 joueurs du noyau A à sa disposition. Après le départ de Maxwell pour 4 millions d'euros au PSG, les Catalans songent à JordiAlba, l'arrière gauche du FC Valence, mais surtout dans l'optique de la saison prochaine. AlbertoDelaBella, de la Real Sociedad, intéresse également les Catalans. Le grand Espoir JonathanSoriano, qui était suivi par le Club Bruges, devrait signer à Benfica. José ManuelPinto, le gardien remplaçant, a prolongé d'une saison. OÙIRADIMARIA ? L'avenir du gaucher argentin du Real Madrid est incertain. Devant les hésitations de son employeur à lui offrir l'augmentation salariale qu'il réclame, l'hypothèse d'un départ n'est pas à exclure. Un club de Premier League anglaise serait prêt à proposer 42 millions. Guti, sans club depuis son départ de Besiktas, pourrait rebondir à Saragosse. COURTOISENCORE ? Depuis la nouvelle année, l'ancien gardien de Genk travaille avec un nouvel entraîneur. " DiegoSimeone demande que l'équipe travaille beaucoup, qu'elle reste bien organisée et qu'elle fasse preuve d'agressivité ", a-t-il expliqué. Quant à son avenir ? " Ce serait bien de pouvoir rester une deuxième saison à l'Atlético. " Gregorio Manzano, le prédécesseur de Simeone à la tête des Colchoneros, est sorti de sa réserve. " Je mentirais en disant que mon limogeage ne m'a pas profondément affecté. Surtout les conditions dans lesquelles il s'est produit. MiguelÁngelGil n'a eu aucune discussion avec moi. " À L'AGONIE. La crise produit ses effets en Espagne, et elle touche encore davantage les divisions inférieures que l'élite. Les craintes d'une prochaine disparition du Polideportivo Ejido (D3) se confirment après que le groupe d'investisseurs qui s'était manifesté se soit retiré des négociations. La totalité de l'effectif a déjà reçu sa liberté. Xavi Hernandez, qui était déjà le joueur ayant disputé le plus de matches de championnat pour le compte du FC Barcelone, a atteint dimanche le chiffre mythique des 400 face au Betis Séville. Marvin Ogunjimi n'a pas raté ses débuts pour Majorque. Le club des Baléares devait remonter un handicap de 2-0 contre la Real Sociedad et a gagné 6-1. Il n'a pas marqué, mais le score était déjà acquis lorsqu'il est sorti après 62 minutes de jeu. Sans Roberto Soldado, Valence est apparu comme une équipe sans âme qui a permis à une Real Sociedad pourtant très affectée par son élimination en Coupe du Roi de retrouver le chemin du succès. DANIEL DEVOS" Si j'avais assez d'argent, j'engagerais Pep Guardiola comme sélectionneur argentin. " - Julio Grondona, président de l'AFA