COURTOISEXCLU. Le derby madrilène a tourné court pour ThibautCourtois : à la 21e minute, il a dû commettre la faute nécessaire sur KarimBenzema alors que son équipe menait 0-1, et a pris la direction du vestiaire. Son remplaçant, SergioAsenjo, n'a rien pu faire sur le penalty égalisateur de CristianoRonaldo et l'Atlético s'est finalement incliné 4-1.
...

COURTOISEXCLU. Le derby madrilène a tourné court pour ThibautCourtois : à la 21e minute, il a dû commettre la faute nécessaire sur KarimBenzema alors que son équipe menait 0-1, et a pris la direction du vestiaire. Son remplaçant, SergioAsenjo, n'a rien pu faire sur le penalty égalisateur de CristianoRonaldo et l'Atlético s'est finalement incliné 4-1. LAMAHREJOUE. Notre compatriote RolandLamah, qui joue désormais à Osasuna, a renoué avec la compétition il y a dix jours, face au Rayo Vallecano, après avoir dû faire l'impasse sur quatre matches en raison d'une blessure musculaire. Dimanche, c'est lui qui a ouvert la marque lors de la victoire 1-2 à l'Espanyol (la première de l'équipe de Pampelune en déplacement, cette saison. " Mes problèmes physiques sont résolus ", a-t-il déclaré. " On perd le rythme quand on reste un mois sans jouer, mais je le retrouverai rapidement. La Liga espagnole est plus rapide que je l'imagnais. Ce n'est pas facile quand on débarque ici, mais je suis convaincu que je pourrai faire un bon bout de chemin. " A propos d'Osasuna : " Nous avons une bonne équipe. Je pense que nous pouvons viser la colonne de gauche, voire même une place en Europa League. " BLEUETGRENAT. Quel est le club qui joue en bleu et grenat, qui a occupé la tête du classement en début de saison et où JohanCruijff a terminé sa carrière en Espagne ? Le FC Barcelone ? Non : Levante ! " Chaque fois que j'allume mon téléviseur, je vois les mêmes couleurs ", sourit le Néerlandais. " Levante, compte tenu de ses (faibles) moyens, a énormément de mérite. " Et le FC Barcelone ? " Je suis fier de voir que le système que j'ai implanté est toujours d'actualité. " Le champion en titre accueillera la révélation ce samedi 3 décembre. Si le Barça présente un beau bilan de 19 sur 21 à domicile (seul le FC Séville a fait 0-0 au Camp Nou), il n'a pris que 9 sur 18 en déplacement. VILANOVAHOSPITALISÉ. L'entraîneur adjoint du FC Barcelone, TitoVilanova (celui qui avait reçu le doigt de JoséMourinho dans l'£il), a été opéré d'une tumeur à la glande parotide. Il sera indisponible pendant trois à quatre semaines. Mourinho lui a envoyé un message de soutien. " J'espère qu'il viendra à Madrid pour le clásico, le 10 décembre, et que je pourrai le saluer ", a-t-il déclaré. Barcelone aurait voulu porter des maillots avec l'inscription " AnimsTito " (Courage Tito) lors de son match de Ligue des Champions à l'AC Milan, mais l'UEFA n'a pas accepté. DELBOSQUERECONDUIT. Le président de la Fédération espagnole, ÁngelMaríaVillar, a assuré que la reconduction du contrat de VicenteDelBosque a déjà été approuvée et que, pour lui, " une parole vaut une signature ". Dans la foulée, il a coupé court aux rumeurs qui l'envoient à la FIFA. " SeppBlatter est un homme brillant et compétent ", a-t-il déclaré. AMENDES. Le supporter qui a lancé un parapluie sur le juge de touche et provoqué l'interruption du match Grenade-Majorque alors que le score était de 2-1, il y a dix jours, a écopé d'une amende de 5.000 euros et d'une interdiction de stade de deux ans. Celui qui a visé CristianoRonaldo avec un laser lors du match Valence-Real Madrid devra payer 4.000 euros. Depuis le 5 décembre 2009, soit deux ans, Cristiano Ronaldo n'a jamais loupé la conversion d'un penalty. Samedi, contre l'Atlético Madrid, il en a réussi deux, ce qui porte la série (toujours en cours) à 17 d'affilée.Le gardien de Getafe, Miguel Angel Moya, a réalisé le match de sa vie face au FC Barcelone. Il a tout arrêté, en bénéficiant du brin de chance nécessaire (un tir sur le poteau), et a permis aux banlieusards madrilènes d'infliger une première défaite au FC Barcelone. La défaite subie à domicile par le Betis Séville, 2-3 contre la Real Sociedad, a poussé l'entraîneur Pepe Mel dans les cordes. Le comité s'est réuni d'urgence, et il n'a dû qu'à des contraintes économiques et au soutien des joueurs d'être maintenu à son poste. PAR DANIEL DEVOS" Je ne me considère pas du tout comme le meilleur joueur du monde. Lionel Messi lors de la réception du Onze d'Or