HIGUAINOUBENZEMA ? Il y a un an, JoséMourinho avait déclaré qe l'attaquant parfait serait un mélange entre GonzaloHiguaín et KarimBenzema. Les deux se font concurrence à la pointe de l'attaque. Très affûté en début de saison, le Français avait reçu la préférence et s'était illustré. Mais, lorsqu'il a reçu sa chance, l'Argentin a signé trois triplés d'affilée (deux en championnat et un avec son équipe nationale). Il est désormais le titulaire en Liga, mais pour gérer le temps de jeu de chacun, Mou a opté pour Benzema face à Lyon en Ligue des Champions. Karim a ouvert la marque contre son ancien club. Depuis que Mou est au Real Madrid, les deux joueurs n'ont été titularisés ensemble qu'à cinq reprises. Benzema a été titula...

HIGUAINOUBENZEMA ? Il y a un an, JoséMourinho avait déclaré qe l'attaquant parfait serait un mélange entre GonzaloHiguaín et KarimBenzema. Les deux se font concurrence à la pointe de l'attaque. Très affûté en début de saison, le Français avait reçu la préférence et s'était illustré. Mais, lorsqu'il a reçu sa chance, l'Argentin a signé trois triplés d'affilée (deux en championnat et un avec son équipe nationale). Il est désormais le titulaire en Liga, mais pour gérer le temps de jeu de chacun, Mou a opté pour Benzema face à Lyon en Ligue des Champions. Karim a ouvert la marque contre son ancien club. Depuis que Mou est au Real Madrid, les deux joueurs n'ont été titularisés ensemble qu'à cinq reprises. Benzema a été titulaire 37 fois et remplaçant 18 fois, Higuaín (blessé pendant quatre mois) a été titulaire 26 fois et remplaçant 12 fois. Il arrive au technicien portugais de choisir en fonction des spécificités de l'adversaire. Higuaín court beaucoup, Benzema est plus à l'aise lorsqu'il s'agit de combiner dans les espaces réduits. Samedi à Malaga, c'est CristianoRonaldo qui a réussi un triplé. Un match où le gardien IkerCasillas a disputé son 428e match de Liga en 13 ans, autant que FranciscoGento en 18 ans. SUPPORTERSCHÉSMECONTENTS. Avec 2 points sur 9 à mi-parcours, Valence a hypothéqué ses chances de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. L'association des clubs de supporters a manifesté son mécontentement et a diffusé un communiqué très dur, dans lequel elle stigmatise le manque d'implication, de courage et de dignité des joueurs. LEVANTE,L'ÉQUIPEDESREJETÉS. Levante vit les meilleurs moments de son histoire, longue de 102 ans. Révélation du début de saison, le " petit " club valencien est majoritairement constitué de joueurs qui, en leur temps, avaient été rejetés dans leur ancien club. " Tu peux te chercher un autre club ! ", telle est la phrase que ces joueurs ont un jour entendue. C'est le cas du gardien uruguayen Gustavo Munúa, le moins perméable de l'élite actuellement, qui n'avait joué que 43 matches en cinq ans avant son arrivée à Levante. Mais aussi de Victoriano Rivas " Nano ", qui n'avait joué qu'un seul match officiel avec le Real Betis avant de débarquer en 2010, ou de Javi Venta, " libéré " par Villarreal et titulaire à Levante. Asier Del Horno, sur qui Valence ne comptait plus, a retrouvé son meilleur niveau après deux graves blessures au tendon d'Achille. Xavi Torres était, lui, négligé par Málaga en 2009-10. Mais le cas le plus flagrant est sans doute celui du buteur Juanlu Gómez, qui avant de se fixer à Levante en 2009, avait vainement cherché sa voie dans huit clubs différents en autant de saisons. PRECIADORESPIRE.ManuelPreciado, l'entraîneur de la lanterne rouge Gijón, a sauvé sa tête. Le couperet lui était promis si le Sporting ne battait pas Grenade, mais ses joueurs sont venus à bout des néo-promus. ALISYEDDANSLAMIRED'INTERPOL. Un enquêteur d'Interpol s'est rendu à Hyderabad, la ville natale de l'homme d'affaires indien AliSyed, principal actionnaire de Santander, pour faire la lumière sur de présumées malversations financières. Sur le terrain, le Racing comptait sur la visite de l'Espanyol pour remporter sa première victoire, après quatre partages et trois défaites. Caramba ! Encore raté... Le Racing s'est incliné et HéctorCúper a des soucis à se faire. Face à une équipe qui avait marqué à tous les matches, le gardien Javi Varas a tout arrêté, y compris un penalty de Lionel Messi à la 93e minute, et le FC Séville est allé faire 0-0 au Camp Nou. Annoncée comme une équipe capable de faire trembler les ténors, le Malaga de Ruud van Nistelrooy n'a pas pesé bien lourd : après un 3-0 chez la révélation de Levante, il s'est incliné 0-4 à domicile contre le Real Madrid. Xavi Hernandez est entré dans l'histoire du FC Barcelone. Contre le FC Séville, il a disputé son 391e match de Liga, égalant ainsi le record de Migueli qui était jusqu'ici le joueur ayant revêtu le plus souvent le maillot blaugrana en championnat. PAR DANIEL DEVOS" En termes de points, le meilleur entraîneur de l'histoire du Real Madrid, c'est moi. " (Manuel Pellegrini, actuel entraîneur du Malaga)