REAL : OBJECTIF VENDRE KAKÁ. Le joueur brésilien, qui ne rentre pas dans les plans de José Mourinho, constitue un problème pour la direction madrilène. Et même pour son premier partisan, le président Florentino Perez, l'heure est venue de se débarrasser de Kaká. Mais à qui le vendre à bon prix ? Un retour à Milan, qui a toujours gardé la porte ouverte, est peu probable pour des raisons économiques et techniques. Le salaire du Brésilien peut-être considéré comme hors-catégorie selon les nouvelles normes milanistes. Et à cette position, Allegri a déjà l'embarras du choix avec Cassano, Robinho, El Shaarawy : On a parlé de l'intérêt du PSG. Mais si Leonardo, le nouveau directeur technique du club parisien, est un grand fervent de Ricky - il l'aurait bien voulu à l'Inter -, il n'est pas certain que ses patrons qataris vont débourser un ...

REAL : OBJECTIF VENDRE KAKÁ. Le joueur brésilien, qui ne rentre pas dans les plans de José Mourinho, constitue un problème pour la direction madrilène. Et même pour son premier partisan, le président Florentino Perez, l'heure est venue de se débarrasser de Kaká. Mais à qui le vendre à bon prix ? Un retour à Milan, qui a toujours gardé la porte ouverte, est peu probable pour des raisons économiques et techniques. Le salaire du Brésilien peut-être considéré comme hors-catégorie selon les nouvelles normes milanistes. Et à cette position, Allegri a déjà l'embarras du choix avec Cassano, Robinho, El Shaarawy : On a parlé de l'intérêt du PSG. Mais si Leonardo, le nouveau directeur technique du club parisien, est un grand fervent de Ricky - il l'aurait bien voulu à l'Inter -, il n'est pas certain que ses patrons qataris vont débourser un montant trop élevé. Le Real, qui l'avait acheté 70 millions, espère récupérer au moins 30 millions. Enfin, il est difficile d'opter pour un joueur qui a connu de gros pépins physiques ces deux dernières années : 240 jours de revalidation, 53 matches (dont pas mal débutés comme remplaçant) : 16 buts, c'est vraiment pas Byzance. Orgueilleux, Kaká a souvent répété " qu'il ne quittera pas Madrid avant d'avoir prouvé ce qu'il vaut " mais c'est de l'intox. La presse espagnole et principalement Marca a déjà souligné que le joueur a eu une entrevue avec le Special One, qui lui a confirmé qu'il serait le troisième choix après Di Maria et Ozil voire le quatrième si Neymar arrive. Ce dernier affirme qu'il ira au bout de son contrat avec Santos dont le président annonce que le joueur n'est pas à vendre. Entre-temps, Pepe a été approché par Chelsea et comme l'arrière refuse de prolonger, son départ en devient plus probable. BARCELONE MISE SUR THIAGO ALCANTARA ET ATTEND FABREGAS. Alors qu'il tente de se séparer de certains de ses joueurs ayant touché la D1 comme Bojan ou Montoya, le club blaugrana a blindé ThiagoAlcantara jusqu'en 2015 avec une clause de récession à 90 millions. Né à Bari (Italie) en 1991 lorsque son père Mazinho jouait à Lecce, le garçon a intégré La Masia à 14 ans. En Catalogne, l'éventuel départ du jeune milieu à Manchester United ou à Bolton, qui a proposé 8 millions, a surpris les socios surtout après la brillante prestation lors de la finale de l'Euro des -21 ans. Avec ses 172 cm et ses 65 kilos, il est appelé à succéder aux cracks du Barça. Le milieu a effectué ses débuts en Liga le 17 mai 2009 et a marqué son premier but en février 2010 contre Santander sur assist de Lionel Messi. La saison dernière, il a été titularisé six fois et est monté à six reprises, inscrivant deux buts. En attendant, Barcelone a effectué une contre-offensive pour avoir CescFabregas. Il aurait fait une offre à 38 millions avec le quart versé directement à la signature. Arsenal indique qu'il ne veut pas baisser son prix mais dans le même temps a annoncé que l'Espagnol ne devrait pas être présent le mardi à la reprise des entraînements. LES MAUVAISES AFFAIRES DE VALENCE. Le club Ché, qui connaît de grosses difficultés financières, a à peine récupéré 13 millions avec les ventes de Joaquín, NikolaZigic et ManuelFernandes, et espère en encaisser encore dix avec celle de Banega. Autant dire que ce n'est pas grand-chose quand on sait que Valence en avait dépensé 85 pour Joaquín (27 millions), Fernandes (18), Zigic (15), Banega (18) et AsierdelHorno (7,5), ces deux derniers étant toujours sous contrat avec le club. Enfin, AlejandroChori Domínguez a laissé entendre qu'il aimerait jouer pour le club de son c£ur, River Plate, et l'aider à retrouver au plus vite la D1 argentine. Mais l'attaquant a encore deux ans de contrat et les dirigeants de Valence ne sont pas disposés à le laisser partir pour rien. D'autant que Dominguez s'est montré plus constant que l'international portugais Fernandes, qui a signé pour quatre ans au Besiktas où il percevra un salaire de 2,1 millions. Hector Cuper (55 ans) est le nouvel entraîneur du Racing Santander, où il succède à Marcelino Toral. L'Argentin, sans club depuis son départ d'Aris Salonique (Grèce) en janvier dernier, retrouve ainsi la Liga où il a déjà dirigé Majorque, Valence, qu'il avait menée à la finale de la Ligue de Champions en 2000 et 2001, et le Betis Séville. Brillant sur le terrain, le Barça ne l'est pas sur le plan économique. Selon TheObserver, Sandro Rosell a donné l'ordre de tailler sec dans les dépenses pour équilibrer le budget. Les nouvelles directives du président imposent une diminution du catering, du nombre de gardiens et interdiction de faire des photocopies couleurs. CR7 est toujours animé par la passion du jeu. Si l'on croit la star portugaise, Manchester City lui aurait offert un salaire de 20 millions. Un salaire pharaonique qu'il a refusé parce que, cette année, le Real Madrid va être plus fort encore. NICOLAS RIBAUDO" Maintenant je suis vraiment comme Messi ! " Barack Obama lorsque les Colorado Rapids, champions MLS, lui ont offert un maillot portant le numéro 10.