MOURINHO A SON 9. Le Special One, qui a fêté son 48e anniversaire mercredi passé lors de la victoire au FC Séville en demi-finale aller de la Coupe du Roi (0-1, but de KarimBenzema), a finalement obtenu ce qu'il voulait : Manchester City lui a prêté son attaquant togolais EmmanuelAdebayor, peu utilisé par RobertoMancini. " Je suis très content ", a-t-il commenté. " D'autant qu'il sera complémentaire avec Benzema. Ce sont deux joueurs différents. " Adebayor a débuté en deuxième mi-temps à Osasuna, mais n'a pu éviter la défaite. Interrogé sur ses relations avec Jorge Valdano, le Portugais a botté en touche : " L'essentiel, ce sont mes relations avec mes joueurs. "...

MOURINHO A SON 9. Le Special One, qui a fêté son 48e anniversaire mercredi passé lors de la victoire au FC Séville en demi-finale aller de la Coupe du Roi (0-1, but de KarimBenzema), a finalement obtenu ce qu'il voulait : Manchester City lui a prêté son attaquant togolais EmmanuelAdebayor, peu utilisé par RobertoMancini. " Je suis très content ", a-t-il commenté. " D'autant qu'il sera complémentaire avec Benzema. Ce sont deux joueurs différents. " Adebayor a débuté en deuxième mi-temps à Osasuna, mais n'a pu éviter la défaite. Interrogé sur ses relations avec Jorge Valdano, le Portugais a botté en touche : " L'essentiel, ce sont mes relations avec mes joueurs. " Parle-t-il avec son directeur sportif ? " Je parle avec mon président. " A propos de n°9 : Adebayor portera le... n°6. LE KUN EST CONVOITÉ. Le Real Madrid a aussi proposé 45 millions à son voisin de l'Atlético pour SergioAgûero. MiguelAngelGilMarin, le conseiller du président, a refusé. Comme il a aussi refusé une offre de 55 millions de Chelsea pour le même Kun et le défenseur uruguayen DiegoGodin. LESSOLDESAUGREMIO. Le président du club de Porto Alegre, d'où est également issu Ronaldinho, ne décolère pas : il a dû vendre son attaquant de 26 ans JonasGonçalves au FC Valence : 1,2 million. " Un prix ridicule, qui avait été fixé en son temps par mon prédécesseur ", râle-t-il. Valence a, par ailleurs, prêté Sofiane Feghouli à Almeria. ET AILLEURS ? Le nouveau propriétaire de Santander, l'Indien Ahsan Ali Syed, voit grand : sa première décision a été de rapatrier le géant Serbe Nikola Zigic (2m02), qui s'était révélé à Santander avant de partir à Valence et qui jouait cette saison à Birmingham. Le Deportivo fait aussi dans l'exotique, mais dans le choix des joueurs : qu'un Argentin débarque, en l'occurrence l'attaquant de 30 ans Jorge Sand ; est courant en Espagne. Sauf qu'ici, il provient des Emirats Arabes Unis : prêté par le club d'Al Ain. Villarreal, quant à lui, assure son avenir : Giuseppe Rossi a prolongé jusqu'en juin 2016. LIONELMESSI À L'AMENDE. Le Ballon d'Or a écopé, en plus d'un carton jaune, d'une amende de 2.000 euros pour avoir soulevé son maillot afin de faire apparaître un t-shirt sur lequel était écrit : " Bon anniversaire, maman ! " Il n'y a pas qu'en Belgique que des décisions ridicules sont prises. Cela ne semble pas trop perturber l'Argentin, qui a encore marqué deux fois à Alicante, portant son total à 109 dans la Liga, soit un de plus que SamuelEto'o durant les cinq années au cours desquelles il a porté le maillot blaugrana. LEMVPCATALAN. Ces trois lettres signifient habituellement Most Valuable Player et sont très utilisées dans les sports américains. Les Catalans se sont réappropriés ce diminutif et l'ont remis au goût du jour : Messi-Villa-Pedro. Le trio infernal du FC Barcelone a déjà atteint les 73 buts cette saison. C'est aussi ce trio qui a infligé un score de forfait à Almeria, en demi-finale aller de la Coupe du Roi : 5-0 (deux de Messi, un de Villa et deux de Pedro), soit la même addition que celle présentée au Betis lors du tour précédent. José Antonio Camacho reste la bête noire de José Mourinho : en 2004, avec Benfica, il l'avait battu en finale de la Coupe du Portugal alors qu'il entraînait Porto. Cette fois, c'est avec Osasuna. L'arrivée de Manuel Pellegrini et les investissements du cheikh qatari n'y changent rien : battu à domicile par Saragosse, Malaga hérite de la lanterne rouge. 15 victoires d'affilée en Liga pour le FC Barcelone, qui égale la série réussie par le Real Madrid en 1960-1961, à l'époque d'Alfredo Di Stefano. Cocasse : le record a été enregistré à Hércules, la seule équipe qui l'a battu.PAR DANIEL DEVOS" Lorsque Lionel Messi a reçu son Ballon d'Or, j'ai ressenti un sentiment de justice footballistique. "Xavi Hernández