JESUALDOFERREIRA, l'entraîneur portugais de Malaga, a fait les frais des mauvais résultats de son équipe. Après neuf journées de championnat, les Andalous n'avaient encore récolté que sept points et occupaient une position de relégable. Le coach de 64 ans a été prié de faire ses valises alors qu'il n'était en poste que depuis trois mois. Manuel Pellegrini, l'entraîneur chilien qui a connu ses heures de gloire avec Villarreal et était à la tête du Real Madrid la saison dernière, avant de devoir laisser sa place à José Mourinho, est son successeur à Malaga. " Je me sens capable de renverser la tendance ", a-t-il déclaré lors de sa présentation. Mais il a débuté par une défaite.
...

JESUALDOFERREIRA, l'entraîneur portugais de Malaga, a fait les frais des mauvais résultats de son équipe. Après neuf journées de championnat, les Andalous n'avaient encore récolté que sept points et occupaient une position de relégable. Le coach de 64 ans a été prié de faire ses valises alors qu'il n'était en poste que depuis trois mois. Manuel Pellegrini, l'entraîneur chilien qui a connu ses heures de gloire avec Villarreal et était à la tête du Real Madrid la saison dernière, avant de devoir laisser sa place à José Mourinho, est son successeur à Malaga. " Je me sens capable de renverser la tendance ", a-t-il déclaré lors de sa présentation. Mais il a débuté par une défaite. JESUSNAVAS a rechuté. Alors qu'il venait à peine de reprendre l'entraînement, l'ailier droit du FC Séville s'est occasionné une nouvelle blessure à la cheville gauche. Il est déjà passé sur le billard et sera indisponible durant six semaines. Et dire qu' Ivica Dragutinovic nous disait à propos de l'ancien concurrent de Tom De Mul qu'il n'était jamais blessé. RUBENDELARED, qui fut un grand espoir du Real Madrid et fut ensuite prêté à Getafe, a décidé de mettre un terme à sa carrière. Très ému, il n'a pu retenir une larme en annonçant la nouvelle. Voilà déjà deux ans qu'on a découvert une insuffisance cardiaque chez lui, et en l'absence de tout diagnostic à 100 % fiable, il ne veut prendre aucun risque. MIGUELGARCIA, le joueur de Salamanque (D2) victime d'un infarctus durant le match face au Betis Séville, a lui aussi décider d'arrêter les frais. " Le football est magnifique, mais la vie n'a pas de prix ", a-t-il déclaré. ROYSTONDRENTHE, prêté par le Real Madrid à Hércules, s'est signalé par sa pointe de vitesse. Malheureusement pour lui, c'était au volant de sa voiture. Il a été flashé à 180 km/h dans les rues d'Alicante et, poursuivi par la police, a brûlé six feux rouges. Il a expliqué aux policiers qu'il conduisait un ami à l'hôpital. PEDROLEON, en ouvrant la marque à San Siro contre l'AC Milan mercredi passé, fut le premier joueur espagnol ayant inscrit un but pour le Real Madrid cette saison. " L'important, c'est l'équipe, pas le nom du buteur ", a-t-il déclaré selon une formule consacrée. XAVIHERNANDEZ préoccupe ses dirigeants par ses blessures chroniques. Ses douleurs au tendon d'Achille ne disparaissent pas et il a terminé le match à Copenhague dans la douleur. COUPEDUROI. En Espagne aussi, le débat fait rage : comment revaloriser une épreuve comme la Coupe, souvent négligée par les grands, lors des premiers tours en tout cas. Fernando Roig, le président de Villarreal, a émis une proposition : répartir un prize money de 15 millions d'euros. JOSEMARIABAKERO, ancien joueur du FC Barcelone, a signé comme entraîneur en Pologne : il a commencé son mandat de belle manière à la tête de Lech Poznan, battant Manchester City 3-1 en Europa League. LERAYOVALLECANO a battu Arsenal 2-0 en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. Mais c'était chez les dames. Aucune équipe espagnole n'a encore atteint les quarts et le club madrilène pourrait donc écrire une page d'histoire. Le Villarreal de Giuseppe Rossi a démontré qu'il pouvait jouer les trouble-fête dans une Liga que l'on résume trop souvent à deux équipes : il a atomisé un Athletic Bilbao en livrant une partie de grande qualité. Les promus d'Hércules, qui avaient débuté par une victoire au Camp Nou, ont livré une prestation très faible à Osasuna. Les hommes d' Esteban Vigo ont sombré au Reyno de Navarra. C'est, en millions d'euros, le coût de la maison que s'est offert Cristiano Ronaldo à Madrid. Après un an et trois mois, le Portugais semble vouloir se stabiliser dans la capitale espagnole. DANIEL DEVOS" Si Benzema continue à jouer de cette manière, il finira par être titulaire "José Mourinho