KARIM BENZEMA ne va probablement plus rester très longtemps au Real Madrid. Et son interview parue dans la presse espagnole ne fait que confirmer cette impression. L'attaquant s'est plaint -timidement mais quand même - du travail que José Mourinho lui demande d'accomplir. " Je ne suis pas un joueur qui court dans tous les sens, mon boulot est de marquer des goals ". Contre Milan, le Français n'est monté au jeu qu'à deux minutes du terme et samedi contre Santander, il est monté au jeu à la 67e, certains en déduisent que ses jours au Real sont comptés. Reste à voir qui va débourser les 35 millions que le club espère récupérer vu que Manchester United, qui s'était manifesté, a entre-tem...

KARIM BENZEMA ne va probablement plus rester très longtemps au Real Madrid. Et son interview parue dans la presse espagnole ne fait que confirmer cette impression. L'attaquant s'est plaint -timidement mais quand même - du travail que José Mourinho lui demande d'accomplir. " Je ne suis pas un joueur qui court dans tous les sens, mon boulot est de marquer des goals ". Contre Milan, le Français n'est monté au jeu qu'à deux minutes du terme et samedi contre Santander, il est monté au jeu à la 67e, certains en déduisent que ses jours au Real sont comptés. Reste à voir qui va débourser les 35 millions que le club espère récupérer vu que Manchester United, qui s'était manifesté, a entre-temps prolongé Wayne Rooney. SERGIO RAMOS, le défenseur du Real Madrid, a une nouvelle fois repoussé son retour à la compétition. Blessé au genou lors du match de l'équipe nationale en Ecosse voici deux semaines, l'Espagnol n'a pas figuré dans la sélection contre Santander après avoir été écarté contre Malaga et Milan. DAVIDTREZEGUET, l'attaquant d'Hercules, a écopé de deux matches de suspension suite à son exclusion le week-end précédent contre Villarreal. Dans son rapport, l'arbitre aurait indiqué que le Français, qui avait donné l'avantage à son équipe (2-1, score final 2-2), l'aurait insulté de Cagòn de mierda. Traduction inutile. SOFIANE FEGHOULI, le milieu de Valence, est contraint au repos pendant deux ou trois semaines suite à un coup direct à la cuisse gauche. TENSION À SARAGOSSE : le club aragonais traverse un mauvais moment et les esprits se chauffent. Ainsi Matteo Contini a été chassé peu avant la fin de l'entraînement par JoséAurelioGay, qui reprochait à l'arrière italien de ne pas effectuer convenablement les exercices tactiques collectifs. Sur le site du club, la direction a donné une version officielle très différente : " Contini a dû quitter l'entraînement pour régler certaines affaires personnelles ". Ces raisons n'ont pas été précisées mais samedi, l'arrière était bien présent au centre de la défense à côté de Jiri Jarosik. JESUS NAVAS, l'ailier de Séville qui s'était occasionné une blessure à la cheville gauche en Ligue Europa contre Dortmund, ne va pas mieux. Après avoir loupé les matches contre l'Atletico et Gijon, l'international espagnol a appris qu'il ne pouvait participer à la rencontre européenne de jeudi dernier contre Lviv et qu'il manquerait également deux autres rendez-vous de Liga (Bilbao et Barcelone) ainsi que la confrontation en Coupe contre Irun. L'ATLETICO MADRID fait course à part. Alors que les clubs se plaignent du placement d'un match le dimanche à midi, la direction des Colchoneros se dit favorable au morcellement de la journée de championnat parce que cela permet d'augmenter le nombre de téléspectateurs potentiels et elle s'est portée candidate pour jouer à midi au lieu de 15 heures. La motivation est donc purement économique : en exploitant mieux les droits télévisés internationaux, le club madrilène espère doubler ses rentrées. Angel Di Maria prend de plus en plus de place dans le jeu du Real. Samedi, Spaghetto a mis le pied dans quatre des six buts des siens. Auteur de quatre buts contre Santander, Cristiano Ronaldo a trouvé le chemin des filets lors de ses quatre dernières sorties, totalisant dix buts. Le Diego Forlan actuel n'a rien à voir avec la star du Mondial. L'Uruguayen se distingue par ses déclarations tapageuses et Diego Costa commence à lui faire de l'ombre. NICOLAS RIBAUDOJe me sens aimé par tous en Espagne, ce qui est rare pour un joueur du Barça Xavi