Martin Jol n'a pas modifié ses ambitions pour les Spurs. Le manager batave veut que la formation londonienne s'insinue parmi les quatre premiers de la Premier League. Si tout va bien, il convoite même le titre. Ces derniers mois, il a donc dépensé plus de 50 millions d'euros sur le marché des transferts. Quand on lui demande si la pression sera élevée, Jol répond à sa façon. " Je ne peux dire non car je sais que je trouverai toujours un autre club ", a-t-il déclaré au Guardian. " Pour être franc, je serai en effet soumis à une pression intense, évidemment. Les gens et les supporters attendent plus de l'équipe ". Jol dit remarquer en de no...

Martin Jol n'a pas modifié ses ambitions pour les Spurs. Le manager batave veut que la formation londonienne s'insinue parmi les quatre premiers de la Premier League. Si tout va bien, il convoite même le titre. Ces derniers mois, il a donc dépensé plus de 50 millions d'euros sur le marché des transferts. Quand on lui demande si la pression sera élevée, Jol répond à sa façon. " Je ne peux dire non car je sais que je trouverai toujours un autre club ", a-t-il déclaré au Guardian. " Pour être franc, je serai en effet soumis à une pression intense, évidemment. Les gens et les supporters attendent plus de l'équipe ". Jol dit remarquer en de nombreux détails que Tottenham a gagné en prestige la saison passée. " On tient à nouveau compte des Spurs. Pendant la préparation, à Leyton Orient, le stade était comble, sans doute pour la première fois en dix ans. Il y avait plus de 50.000 supporters dans les tribunes de Johannesburg et de Dubaï. Notre style de jeu et la jeunesse de notre équipe séduisent ". Tottenham a terminé cinquième lors des deux dernières saisons, sous sa houlette. En 25 ans, aucun responsable sportif n'a réussi pareille performance à White Hart Lane. Même s'il veut terminer plus haut et lutter pour le titre, le Néerlandais préfère s'en tenir à des constats superficiels. " Nous n'avons pas encore prouvé que nous avions le niveau du top cinq. Nous n'avons conquis cette place qu'à deux journées de la fin du précédent exercice. Est-ce suffisant ? Nous devons nous classer parmi les quatre premiers. Nous sommes encore loin du compte. Cette équipe a besoin de temps pour progresser et grandir ". Jol a essentiellement investi en de jeunes talents : Darren Bent (Charlton), Gareth Bale (Southampton), Younes Kaboul (Auxerre) et l'Allemand Kevin-Prince Boateng (Hertha BSC). " Je pense que nous serons plus forts. Kaboul est le meilleur jeune défenseur de France. Bale semble être le meilleur arrière gauche de 18 ans en Angleterre. Si tout évolue selon mes prévisions, nous pourrons vraiment viser haut. A l'avenir, nous auront le droit de jeter notre dévolu sur le titre ". CARL HOEFKENS (28 ans) quitte Stoke City pour West Bromwich Albion, qui a versé 1,1 million d'euros. Le Diable Rouge a signé pour deux ans avec option. Il gagnerait 60.000 euros par mois. CLAUDIO CAÇAPA (31 ans, Lyon), le défenseur central brésilien, a paraphé un contrat de deux ans à Newcastle, où il gagnera 2,3 millions d'euros bruts par an. L'arrière gauche José Enrique (21 ans) est transféré de Villarreal pour 9,3 millions et cinq ans. CHELSEA ne peut faire appel à son capitaine John Terry, touché au genou. Cela pose problème au sélectionneur Steve McClaren, qui dirige deux matches cruciaux à domicile le 8 septembre contre Israël et le 12 contre la Russie. Comble de malheur, Ledley King (Tottenham) et Jonathan Woodgate (Middlesbrough) sont également indisponibles. Il envisage de convaincre Jamie Carragher (29 ans, Liverpool) de revenir provisoirement aux côtés de Rio Ferdinand (Manchester United). PAUL DICKOV, Danny Mills et Ousmane Dabo sont de trop à Manchester City. EVERTON s'est assuré les services de Leighton Baines (22 ans), un arrière gauche offensif qui vient de Wigan et a signé pour cinq ans. NWANKO KANU (31 ans) a signé un nouveau contrat d'un an avec option pour une saison à Portsmouth. SUNDERLAND a payé 11 millions d'euros à Heart of Midlothian pour Craig Gordon, qui a signé pour cinq saisons. Il devient le gardien le plus onéreux de Grande-Bretagne. FRÉDÉRIC VANHEULE