M arcelloLippi a été cohérent avec lui-même : il n'a pas rempilé et le titre mondial ne l'a pas l'a pas fait changer d'avis. Quelques mois avant l'expédition en Allemagne, il avait déjà refusé une prolongation de contrat allant jusqu'à l'EURO 2008. Juste avant le départ pour le Mondial a éclaté le scandale qui l'a éclaboussé lui aussi et c'est sans doute à ce moment-là qu'il a décidé qu'il s'en irait, quelle que soit l'issue de la Coupe du Monde. Il ne faut pas oublier qu'en cette période on a vendu en masse des t-shirts sur lesquels figurait l'inscription ...

M arcelloLippi a été cohérent avec lui-même : il n'a pas rempilé et le titre mondial ne l'a pas l'a pas fait changer d'avis. Quelques mois avant l'expédition en Allemagne, il avait déjà refusé une prolongation de contrat allant jusqu'à l'EURO 2008. Juste avant le départ pour le Mondial a éclaté le scandale qui l'a éclaboussé lui aussi et c'est sans doute à ce moment-là qu'il a décidé qu'il s'en irait, quelle que soit l'issue de la Coupe du Monde. Il ne faut pas oublier qu'en cette période on a vendu en masse des t-shirts sur lesquels figurait l'inscription Lippi n'est pas mon entraîneur. Le successeur de Lippi était connu : RobertoDonadoni (43 ans début septembre) auquel on a proposé un contrat de deux ans avec un salaire de 600.000 euros nets par an soit la moitié de ce que touchait son prédécesseur. S'il fut un ailier brillant, on peut dire qu'il s'agit d'un débutant en tant qu'entraîneur. C'est la première fois qu'un sélectionneur de la Squadra ne compte que 43 matches de D1 (16 victoires et 15 partages) à son compteur. International à 63 reprises (5 goals), Donadoni a fait ses débuts en D1 sous le maillot de l'Atalanta en 1984. Deux ans plus tard, il était le premier grand achat du Milan version SilvioBerlusconi. Sous le maillot rossonero, il a remporté six titres, trois Coupes des Champions, deux Coupes Intercontinentales, trois Supercoupes d'Europe et trois Supercoupes d'Italie. Il a effectué un passage aux New York Metrostars de 1997 à 1999 entrecoupé par un retour à Milan avant de mettre un terme à sa carrière à l'Al Ittihad, avec lequel il a remporté le titre d'Arabie Saoudite 2000. Avec l'équipe nationale, Donadoni n'a jamais rien gagné. Il a terminé troisième du Mondial 90 après avoir manqué un des tirs aux but en demi-finales contre l'Argentine et deuxième de la World Cup 94, avec une nouvelle défaite aux tirs au but contre le Brésil. Il a débuté sa carrière d'entraîneur en 2001 à la tête de Lecco (D3). Les deux saisons suivantes il dirigera, en D2, Livourne et Genoa. Le 10 janvier 2005, Livourne (D1) le rappelle mais, suite à une dispute avec son président, il est obligé de démissionner de son poste en février 2006 alors que son équipe occupait la sixième place du classement. Donadoni était un joueur créatif qui ne cessait de fixer le but adverse. Peut-on espérer voir une Italie offensive comme celle de Lippi ? " Evidemment, j'ai ma petite idée sur la question ", a répondu Donadoni. " Mon équipe ne se démarquera pas fortement de la précédente d'un point de vue tactique ". Ce 16 août à Tarente, contre la Croatie, Donadoni dirigera pour la première fois l'Italie. Un match amical où les nouveautés seront nombreuses dans la mesure où une bonne partie des champions du monde sera laissée au repos. En revanche, il ne sera pas question d'équipe expérimentale le 2 septembre à Naples contre la Lituanie et surtout le 6 septembre au Stade de France contre les Bleus, deux rencontres comptant pour l'EURO 2008. N. RIBAUDO