Tout a commencé en Amérique du Sud en 2013, lorsque plusieurs disciplines ont organisé, en collaboration avec l'Agence Mondiale de Lutte contre le dopage (AMA) une journée en faveur d'un sport propre. Le Play True Day était né. Vu son succès, des pays européens (Croatie, Slovénie, Autriche) ont repris le concept. Cette année, une vingtaine d'événements seront organisés dans le monde. Dont un en Belgique.
...

Tout a commencé en Amérique du Sud en 2013, lorsque plusieurs disciplines ont organisé, en collaboration avec l'Agence Mondiale de Lutte contre le dopage (AMA) une journée en faveur d'un sport propre. Le Play True Day était né. Vu son succès, des pays européens (Croatie, Slovénie, Autriche) ont repris le concept. Cette année, une vingtaine d'événements seront organisés dans le monde. Dont un en Belgique. " L'AMA est désormais consciente du fait qu'outre les contrôles, il faut aussi faire de la prévention en matière de lutte contre le dopage ", dit MarcVan der Beken, directeur de l'agence de lutte antidopage flamande (NADO). " C'est pourquoi l'AMA appliquera dès l'an prochain une nouvelle approche pédagogique à laquelle les fédérations de sport internationales et les agences nationales de lutte contre le dopage devront satisfaire afin de rester en conformité avec le code de l'AMA. Elles devront notamment organiser un Play True Day. " Le premier Play True Day organisé dans notre pays résulte d'une collaboration unique entre les quatre agences de lutte antidopage (les trois communautés + la région bruxelloise), avec le soutien du Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB), du Comité Paralympique Belge (BPC), de l'Association Interfédérale du Sport Francophone (AIS) et de la Vlaamse Sportfederatie (VSF). Tout débutera vendredi au Mémorial Van Damme. " Tous les athlètes signeront la charte We Go For Clean Sport ", dit Van der Beken. " Nous leur remettrons aussi des bracelets, ainsi qu'aux 46.000 spectateurs. Kim Gevaert ( médaillée d'or du relais 4 x 100 m. aux JO de Pékin après la disqualification de l'équipe russe, ndlr), marraine du projet, expliquera le message Play True à tout le stade. " Le week-end prochain, une vingtaine de fédérations sportives feront la promotion d'un sport sain à l'occasion des matches, de journées réservées aux jeunes ou d'autres événements. " Au niveau international, le Play True Day a eu lieu le 10 avril mais nous avons opté pour le premier week-end de septembre qui est, traditionnellement, celui du début de saison dans pas mal de sports en Belgique ", dit Van der Beken. La Pro League y participe aussi. Ce week-end, lors des matches, le slogan We Go For Clean Sport sera projeté sur les panneaux de tous les stades. " Cela ne s'arrêtera d'ailleurs pas ce week-end car certaines fédérations sportives ont programmé un événement pour plus tard et mettront à nouveau le thème Play True en valeur ", dit Van der Beken. " Nous avons choisi de ne pas organiser d'événement supplémentaire mais d'associer l'initiative à des événements ou des matches déjà existants afin de ne pas surcharger les fédérations, que ce soit sur le plan financier ou sur le plan organisationnel. Nous espérons que l'initiative sera un succès et que, chaque année, le Play True Day attirera l'attention sur l'importance d'un sport sans dopage. "