Ces derniers jours, Eden Hazard a fait régulièrement les gros titres de la presse. Non pas qu'il ait multiplié les exploits balle au pied - la semaine dernière fut même plutôt difficile avec une défaite à l'Inter et un partage à domicile face à Evian - mais bien pour des sorties médiatiques inhabituelles. Pour la première fois, le Lillois a clairement fait part de son désir de quitter l'Hexagone au terme de la saison.
...

Ces derniers jours, Eden Hazard a fait régulièrement les gros titres de la presse. Non pas qu'il ait multiplié les exploits balle au pied - la semaine dernière fut même plutôt difficile avec une défaite à l'Inter et un partage à domicile face à Evian - mais bien pour des sorties médiatiques inhabituelles. Pour la première fois, le Lillois a clairement fait part de son désir de quitter l'Hexagone au terme de la saison. " Je me sens prêt pour une grande équipe. De toute façon je ne resterai pas en France, c'est inutile. Je réfère à un grand club étranger plutôt qu'un grand club français ", pouvait-on notamment lire à la une de l'Equipe. Le lendemain c'est dans la Gazzetta dello Sport qu'Eden évoquait son avenir et parlait des contacts passés avec le Milan AC ou l'Inter ; des interviews qui avaient eu le don, vu leur timing, d'irriter son coach Rudi Garcia. Dimanche dernier, Téléfoot rebondissait sur l'affaire Hazard au travers d'un reportage où Arsène Wenger affichait sans détours l'intérêt d'Arsenal pour notre international. Alors, si les derniers mois de Hazard en France semblent comptés, est-il déjà prêt pour l'élite européenne ? C'est ce qu'on a voulu savoir en interrogeant coaches, joueurs et experts du foot français. Eden Hazard, c'est d'abord une technique en mouvement assez rare, en France certainement mais aussi en Europe. Sa précocité, cette maturité dans le jeu m'impressionnent et il semble ne jamais douter. On sent qu'il est sûr de sa force. C'est un plus indéniable si on veut se faire une place parmi l'élite. Franchement il en a très peu pour son âge. Certains pointent la faiblesse de son jeu défensif mais je crois plutôt qu'il faut être indulgent et ne pas trop l'embêter avec le replacement. C'est là où Rudi Garcia a parfaitement compris comment le prendre. Rudi sait pertinemment qu'en retour, il va lui faire la différence. Si on lui demandait de se replier plus souvent, je ne crois pas qu'il aurait cette fraîcheur dans les derniers mètres. Oui, clairement. Pour moi, il peut s'imposer partout. Pour cela, il faudra qu'il s'accommode de la concurrence. Quand vous voyez que des joueurs comme Benzema ou Higuain doivent parfois cirer le banc au Real alors qu'ils sont en pleine forme, ça demande un certain degré d'acceptation. Mais en le voyant aux interviews, j'ai le sentiment qu'il n'est pas du genre à attraper le melon. Sans aucun doute sa faculté d'accélération et aussi une qualité technique exceptionnelle qui lui permet d'éliminer plusieurs joueurs dans les petits périmètres. Physiquement, il est également très costaud des jambes et donc difficile à bouger vu son centre de gravité très bas. En France, ce type de joueur capable d'éliminer plusieurs adversaires, je n'en vois pas vraiment. Peut-être Jérémy Menez (PSG) même s'il n'est pas aussi explosif et déroutant. Hazard a encore une grosse marge de progression. On sent qu'il prend de la bouteille même si ces dernières semaines ses performances sont moins denses.... S'il veut atteindre les sommets, il doit travailler son replacement en perte de balle. Regardez les grands joueurs offensifs, ils ne travaillent pas tous défensivement comme des acharnés mais leur replacement est efficace. Je crois aussi qu'Eden doit être davantage décisif dans les grands matches. On a vu qu'en Ligue des Champions, il n'a pas encore été énorme comme il l'a été à plusieurs reprises en championnat de France. Aujourd'hui, j'aurais tendance à dire non mais en fin de saison mon jugement sera sans doute différent. Le fait qu'il soit resté à Lille prouve qu'il est bien entouré dans ses choix de carrière. S'il venait à quitter la France, comme il le souhaite, il ne doit pas se tromper sur son choix de carrière : je le vois parfaitement en Espagne ou en Angleterre, des championnats " joueurs ". Par contre, je ne le vois pas s'imposer facilement en Italie où ce type de joueur rencontre des difficultés. Comme l'an dernier, il est selon moi dans le top 3. Je le place aux côtés de Nênê (PSG) et de Michel Bastos (Lyon). Pastore ? Il a marqué des beaux buts mais son impact sur le jeu parisien n'est pas encore total. Il est très fort dans le un contre un et il joue vers l'avant, il aime provoquer. Ses mouvements, ses prises de balle, ses contrôles, ses sorties sur le temps de passe sont enchaînés très rapidement. Pour un défenseur, il est très compliqué de défendre sur lui. Il ne faut surtout pas se jeter mais jouer du recul-frein et être toujours à bonne distance. Si on est trop près de lui en marquage ou trop loin, il vous bouffe. Il n'est pas encore fini, son potentiel va encore se développer car il n'est pas encore capable de répéter avec intensité les efforts sur un même match. Et il faut qu'il soit encore plus décisif, qu'il apprenne à mieux sentir les moments pour exploser dans une rencontre, sentir quand il faut donner son ballon ou alors tenter l'action individuelle. Il ne la joue pas pour autant perso, il a le sens du collectif. Je jugerai sur pièce. Tout ce que je peux dire c'est qu'il fait partie de la catégorie des joueurs très recherchés et en France on n'en trouve pas beaucoup. L'an passé, il y avait Gervinho (désormais à Arsenal) qui lui était proche dans le jeu. Premièrement, j'adore ce joueur, c'est un des gars les plus excitants du championnat. Mais j'espère qu'on réalise que c'est un joueur en devenir. Arrêtons de mettre la charrue avant les b£ufs. Eden doit gagner en performances, et c'est normal, il n'est titulaire à part entière à Lille que depuis un an et demi. Je veux bien qu'on le compare morphologiquement à Messi mais la comparaison s'arrête là. Il faut qu'Eden Hazard soit comparé à Eden Hazard. Avant de le voir signer pour les plus grands clubs, j'aimerais voir de la régularité dans ses performances, qu'on le retrouve en fin de saison à plus de 12 buts par exemple. Que dans une fourchette de notes, il puisse atteindre des 18 sur 20 mais surtout qu'il ne soit jamais en dessous des 12. Il a toutes les qualités intrinsèques (technique, vitesse d'exécution) mais il doit développer sa vision du jeu. Action révélatrice il y a peu : il arrive balle au pied dans un deux contre un et frappe sur le gardien alors que Dimitri Payet se trouvait à ses côtés. Un grand joueur aurait feinté la frappe et l'aurait cédé à son équipier. Alors soit c'est un joueur moyen qui joue avec des £illères, ce que je ne pense pas, soit il la joue par moments trop perso. Mais je ne m'inquiète pas pour son évolution. Il n'est pas encore devenu mais il va devenir. J'ai eu plusieurs fois à faire à lui, et je peux vous assurer qu'il fait partie des joueurs les plus difficiles à tenir. En un contre un, tu sais que tu vas avoir des problèmes : il est très adroit, costaud sur ses appuis, et très vif. C'est un des rares dans le championnat à pouvoir éliminer trois joueurs sur une action. Et puis une de ses grandes forces, comme chez beaucoup de grands joueurs, il marche à l'instinct, il est imprévisible. Il faut défendre à deux, l'empêcher de prendre l'intérieur du jeu. Si vous vous retrouvez en face-à-face, faut essayer de temporiser et d'attendre les copains mais surtout ne pas tenter d'aller au duel. Je suis sûr qu'il va terminer dans un très grand club. Ça fait trois ans qu'il confirme en L1, je crois qu'il a raison d'envisager l'étranger en fin de saison. Il manque peut-être d'expérience, il va peut-être un peu galérer au début comme Benzema au Real mais je suis sûr qu'il finira par s'imposer. Il a beau être très jeune encore, il a la maturité d'un grand joueur. Question vitesse, technique, je crois qu'il n'a plus grand-chose à apprendre et puis il va vers l'avant, il aime provoquer son défenseur. En France, on retrouve de moins en moins de joueurs de sa trempe, la majorité des joueurs se distingue par leur engagement physique. Il le sait mieux que quiconque, il doit être plus constant sur une rencontre et plus régulier dans l'enchaînement des matches. A Lille, il peut se permettre de passer à côté d'un match, vu son statut, mais dans les grands clubs y a la concurrence qui attend pour en profiter. Une star, comme il est en passe de devenir, doit se remettre sans cesse en question. La Ligue des Champions a montré qu'il devait encore passer un obstacle et qu'un transfert devrait le lui permettre. Si j'étais son conseiller, je l'orienterais vers le foot espagnol, vers un club comme le Barça où je pense qu'il s'acclimaterait assez facilement. Il a le style de jeu du footballeur espagnol actuel. Il a un profil atypique pour le championnat de France. Sa vitesse balle au pied est exceptionnelle. De plus, il a à la fois la capacité d'éliminer et la capacité d'être collectif. Il est individualiste mais pas égoïste. Je trouve que sa progression est régulière est constante et il va encore progresser. Je n'en vois pas réellement, d'autant qu'il n'a pas l'air de vouloir brûler les étapes. Je trouve qu'on est parfois top exigeant avec lui, il faut faire preuve d'un peu de patience. On a pointé son impuissance en Ligue des Champions, je crois que c'est dû au fait qu'il joue à Lille, dans une équipe qui n'est pas dominatrice comme en championnat. Mettez Messi à Lille, je ne suis pas convaincu qu'il se balade comme avec le Barça. On le voit d'ailleurs avec l'Argentine. Percussion, dribbles d'élimination, capacité athlétique, virtuosité technique, y'en a pas beaucoup en Europe qui ont toutes ces qualités. Et puis, il a cette capacité de blocage, de changer de rythme, tout en gardant la maîtrise du ballon. Il faut l'empêcher de prendre de la vitesse car lancé, il va prendre le sous-nombre et vous faire très mal. Il faut le prendre en 2 contre 1 avec une couverture intelligente. Il s'inscrit aussi dans une recherche collective davantage que des joueurs comme Menez ou Nênê qui recherchent la position de frappe. Pas beaucoup. On peut lui reprocher une forme d'inconstance mais c'est inhérent à son jeu, ce n'est pas un meneur de jeu traditionnel. C'est quelqu'un qui percute, qui prend des risques. Il a fait ses preuves en L1 et il est légitime qu'il se retrouve l'été prochain dans un des plus grands clubs européens. PAR THOMAS BRICMONT - PHOTOS : IMAGEGLOBE" Il est individualiste mais pas égoïste sur un terrain. "(Philippe Montanier)" Si vous vous retrouvez en face-à-face, faut temporiser et attendre les copains : surtout pas aller au duel. "(Mathieu Chalmé)