" Important " (Onder Turaci, Standard)

" Mendoza est un des meilleurs ailiers gauches du championnat belge. Il est très complet et on ne peut le perdre de vue une seconde. Il est rapide, malin et a un bon bagage technique. Il marque et fait marquer. Voyez le nombre de buts et d'assists qu'il assure chaque saison, sa part dans la victoire en Coupe de Belgique 2001, dans le titre cette année et la qualification de Bruges pour la Ligue des Champions. Il est important pour le Club ".
...

" Mendoza est un des meilleurs ailiers gauches du championnat belge. Il est très complet et on ne peut le perdre de vue une seconde. Il est rapide, malin et a un bon bagage technique. Il marque et fait marquer. Voyez le nombre de buts et d'assists qu'il assure chaque saison, sa part dans la victoire en Coupe de Belgique 2001, dans le titre cette année et la qualification de Bruges pour la Ligue des Champions. Il est important pour le Club ". " C'est un avant qui ose shooter des angles les plus difficiles. Il est extrêmement présent, il pèse énormément sur une défense. Mobile, il a une bonne action et un bon tir du pied. Il sait rôder dans le rectangle et ses feintes lui permettent d'effacer un homme dans des espaces très réduits. Il a placé Brian Priske et moi-même à contre-pied. Il peut certainement être décisif pour le Club. Je ne pense pas qu'il soit devenu un autre footballeur mais pour le moment, il déborde d'assurance ". " Comme Aruna, il émerge en Belgique grâce à son explosivité. Il est aussi capable, comme Roberto Carlos, de brosser un ballon en force. Il est imprévisible. Il fonce ou vous contourne, d'un côté comme de l'autre, et tire de tous les angles. Il cherche plus souvent son pied gauche mais il sait feinter. Ce qui le caractérise, c'est aussi la nonchalance avec laquelle il joue et gaspille des occasions. Il a un caractère plutôt difficile. Par exemple, il tolère fort peu de choses de ses coéquipiers. Son comportement à leur égard m'a toujours énervé. Il est fréquent d'en arriver aux mains avec lui à l'entraînement. Je trouve grave de se battre à deux reprises en peu de temps, comme un gamin des rues. Evidemment, on ne le sanctionne pas trop car on veut gagner de l'argent grâce à lui. Il a suffisamment de qualités pour déterminer un match d'une seule action. De tels joueurs sont rares en championnat belge. C'est pour ça qu'il reste dans l'équipe, qu'il peut se permettre de revenir en retard d'un match international, de ne pas s'entraîner pendant une semaine, même. Il peut être super, certainement dans un système avec des ailiers qui sont souvent impliqués dans le jeu comme au Club Brugeois, où il est lancé depuis l'entrejeu. Cette tactique est idéale pour lui. Avant, je le trouvais meilleur dans l'axe mais il est plus fort sur le flanc actuellement car il est meilleur dans les duels. Il exploite mieux son corps. Il a aussi une très bonne condition de base, il peut courir longtemps mais ça dépend des matches. Dortmund était la rencontre de l'année. Il était logique qu'il s'y donne à fond. Le tout est qu'il en ait envie ". " Il n'est pas le véritable super avant pour lequel il se prend, je pense. En un match, il ne m'a passé qu'une seule fois, ce qui est fort peu. Cette fois-là, le ballon a été dedans, d'accord. J'ai bloqué son pied gauche, il s'est faufilé dans l'axe, où Kanu est arrivé un rien trop tard pour le couvrir, et il a tiré du droit. Il est extrêmement rapide sur les premiers mètres mais je m'attendais à plus. Un super attaquant aurait mieux exploité les deux occasions qu'il a reçues dans l'axe ". " Il est fou (il rit), comme homme et comme joueur. Il vit dans son propre monde, n'en fait qu'à sa tête, est parfois très nonchalant, voire complètement absent, et brosse des entraînements. Il n'a pas du tout notre mentalité. Pour savoir d'où ça vient, il faudrait savoir comment il a été élevé. Il est très égoïste alors qu'il obtient un meilleur rendement quand il évolue au service de l'équipe. Ce qui le différencie, c'est sa vitesse. C'est évidemment un atout majeur dans le football actuel : la vitesse d'exécution et de course. Il exploite très bien son explosivité. En revanche, il est moins bon quand il rate un contrôle et qu'il doit revenir. Je pense que c'est une question de concentration car quand on voit ce qu'il réussit parfois avec le ballon, on peut difficilement dire qu'il manque de technique de base. C'est un type bizarre. On n'a pas de prise sur lui. Il raterait une occasion devant un but vide pour marquer ensuite des 20 mètres, de l'extérieur du pied et les yeux fermés. C'est fréquent à l'entraînement et c'est typique de Mendoza. Il n'utilise pas beaucoup son pied droit mais du gauche, il peut réussir des trucs fous. Dans un bon jour, il est capable d'exploits. Il a un corps solide et une énorme endurance. Il est toujours parmi les meilleurs aux tests physiques. Je crois que seul Timmy Simons fait mieux. Depuis le second tour de la saison passée, il lui arrive de travailler la finition, après l'entraînement, mais je ne sais pas s'il deviendra un killer. Il n'a que 25 ans, évidemment : il peut encore devenir un grand avant ". " Redoutable grâce à sa technique et à sa vitesse. Les années précédentes, on avait l'impression qu'il était absent, mentalement. Après un dribble raté ou un mauvais contrôle, il restait figé. Maintenant, il est très affûté. Il se crée plus d'occasions et en concrétise davantage. Même trois jours après le match à Dortmund, il est resté présent pendant tout le match. J'ignore à quoi attribuer cette évolution. La raison vient avec l'âge, sans doute ? (Il rit). Contrairement à Aruna, il ne se laisse pas intimider. Il vous regardera une fois en ricanant : que fais-tu là ? Mais il ne va pas frapper ni vous donner de coups, pas plus qu'il n'est vicieux. Il est incontestablement l'homme autour duquel Bruges tourne pour l'instant. S'il continue sur sa lancée, le Club vivra de bons moments en Ligue des Champions. Son atout, c'est qu'il est susceptible de frapper à tout moment. Quand l'équipe est sous pression, elle peut lui adresser de longs ballons, il est prêt à s'élancer. Il faut le talonner, rester attentif tout le match et espérer en plus qu'il ne va pas sortir une action magistrale ". " Un footballeur complet, même s'il a des hauts et des bas. Il est tellement imprévisible que je dois toujours me méfier de lui. Sa caractéristique, ce sont ses mouvements. Il sait passer un homme, c'est pour ça qu'il est redoutable dans le rectangle. Il rate peut-être beaucoup d'occasions mais ça signifie qu'il en a créé beaucoup ou du moins qu'il est souvent bien placé. Aruna est comme ça aussi. Il rate beaucoup d'occasions, comme je l'entends et le lis, mais nous l'avons perdu de vue une seule fois et le ballon était dedans. On ne peut se reposer sur l'espoir qu'ils vont rater une occasion. Avec des garçons comme eux, il faut être concentré à 100 %, ne pas les suivre trop vite et garder le ballon à l'£il ". " Capable du meilleur comme du pire. Je trouve qu'il pèse constamment sur la défense. Il est rapide et mobile, il a beaucoup de présence devant le but. Et puis, quand il rate une occasion, il n'est pas démoralisé : il continue. C'est un plus. Il rate beaucoup d'occasions parce qu'il n'est pas un vrai killer, pas le type Jestrovic qui guette les occasions. Mendoza est l'homme des actions, des assists, qui en profite pour marquer son but au passage. Il doit avoir le ballon, courir, jouer. J'ai toujours trouvé qu'il était bourré de talent. Dans le système de Bruges, avec trois attaquants qui permutent, il peut être d'une valeur inestimable. Je trouve Aruna meilleur et plus difficile à contrer car il est encore plus rapide et plus fort homme contre homme ". " Un homme arrogant. Comme défenseur, il arrive évidemment qu'on le touche ou qu'on tire son maillot et il a tendance à se venger. A deux reprises, il a essayé de me décocher un coup de coude dans la figure. Je suis surpris qu'il ne soit pas souvent exclu. Son comportement arrogant, son petit sourire, la façon provocante qu'il a de vous regarder et de se moquer de vous, le fait qu'il ne vous donne pas la main après le match... Il se prend pour une vedette, selon moi. Comme footballeur, c'est l'homme des éclairs. En finale de la Coupe contre nous, il a été phénoménal. Il a réussi un hattrick mais jusqu'à son premier but, il était invisible. On croit qu'il n'en touche pas une, que vous l'avez dans votre poche mais une fois qu'il est parti... le ballon est dedans. Son dribble, départ à l'arrêt, est un atout formidable. Il vaut mieux ne pas le laisser entrer dans le rectangle, car il s'y laisse volontiers tomber. C'est un bon joueur mais pas le super attaquant qui peut tout se permettre et devant lequel tout le monde doit s'effacer. Mbo Mpenza, par exemple, est meilleur : plus rapide, plus puissant et doté d'une meilleure mentalité ". " Il a une excellente mentalité, selon moi. Sa carrière ne s'est pas déroulée sans accrocs mais il s'est toujours battu pour revenir. Je pense qu'il est très correct car chaque fois que nous avons été opposés, je n'ai entendu aucun mot déplacé. Il est rapide et a une certaine puissance. Il excelle aussi à se faire oublier. Il devient ainsi très difficile à contrôler pour un défenseur ". " S'il parvient à conserver son sang-froid devant le but, il aura sa place dans un grand club européen, bien que le Club puisse déjà revendiquer un rang élevé, naturellement. Son principal atout est de pouvoir déterminer le cours d'un match d'une action. Il a un bon pied gauche, mais son droit n'est pas aussi bon. Parfois, il ne sait pas lui-même ce qu'il fait, ce qui le rend difficile à contrer. J'aime jouer contre ce genre de footballeurs, qui misent sur une action. Il marque facilement et rate tout aussi aisément ! Je le trouve meilleur sur le flanc gauche, car sa rapidité y fait plus de ravages. Il parvient à surgir de l'extérieur. Il laisse parfois une impression de nonchalance mais je trouve qu'il a mûri au fil des années. Au début, il avait le sang chaud et voyait des marques de racisme derrière toute chose. Je pense qu'il a franchi une étape, qu'il s'assagit et qu'il devient plus difficile à déséquilibrer, par le public comme par ses adversaires. Un tout grand ".