Au RSCA, le département scouting vient de faire l'objet d'un remaniement. Werner Deraeve, directeur de cette cellule depuis le décès de JeanDockx, en 2002, s'occupe désormais de la prospection sur les marchés africain et sud-américain, avec pouvoir décisionnel. A sa place, les responsables du club ont nommé RikVande Velde, superviseur en chef pour la Belgique et l'Europe, avec trois hommes sous ses ordres : Eddy Vandaele pour le nord de notre continent, Albert Marte...

Au RSCA, le département scouting vient de faire l'objet d'un remaniement. Werner Deraeve, directeur de cette cellule depuis le décès de JeanDockx, en 2002, s'occupe désormais de la prospection sur les marchés africain et sud-américain, avec pouvoir décisionnel. A sa place, les responsables du club ont nommé RikVande Velde, superviseur en chef pour la Belgique et l'Europe, avec trois hommes sous ses ordres : Eddy Vandaele pour le nord de notre continent, Albert Martens pour l'est, et le nouveau, Mbo Mpenza pour le sud. Le tout en complément de la Belgique. " Dans pas mal de clubs de D1, il y a des joueurs susceptibles de nous intéresser " observe le nouveau chef-scout. " Je n'en veux pour preuve que Nana Asare, tout bon au FC Malines. Nous voulons être plus perspicaces dans nos choix... Par le passé, le Sporting a loupé des garçons tels Steven Defour voire Yaya Touré, qui se sont pleinement épanouis ailleurs. " En tant qu'aire de prospection, l'ouest de l'Europe a été abandonné dans ce nouveau découpage. Il est vrai qu'en matière de prix, Anderlecht ne peut rivaliser avec aucun club d'Outre-Manche. Ces derniers mois, le seul élément à avoir été régulièrement screené était Abdessalam Benjelloun, repéré davantage grâce à ses bons matches avec le Maroc (face aux Diables Rouges notamment) que via ses prestations avec les Ecossais d'Hibernian. " La nouvelle mouture au plan européen vise tout simplement à une intervention plus rapide de notre part ", poursuit Vande Velde. " Dans le passé, dès qu'un joueur valable avait été repéré dans un de ces secteurs, il était visionné par une deuxième personne de la cellule scouting avant que Deraeve ou le secrétaire-général Philippe Collin ne prenne le relais. A présent, il suffit que je donne mon feu vert, en deuxième ressort, pour que le dossier soit finalisé. C'est un gain de temps précieux. " Ancien attaquant du SV Waregem et du Vigor Hamme notamment, Vande Velde (45 ans), avait embrassé la fonction de coach sitôt sa carrière active terminée. Après des expériences au SK Renaix, au SV Ingelmunster, au FC Malines et au KV Ostende, il était revenu en 2006 à ses premières amours au Gaverbeek, comme responsable du scouting. Sa toute première mission consista à décortiquer Mouscron, adversaire des Flandriens en finale de la Coupe de Belgique 2006. Une tâche qu'il mena à bien puisque la bande à Francky Dury l'emporta 2-1. Par la suite, l'homme se signala par ses analyses pointues pour la Coupe de l'UEFA. Si le Essevee courba l'échine au stade des seizièmes de finale face à Newcastle, il avait quand même réussi la performance, au préalable, d'assurer sa survie dans un groupe où les adversaires avaient pour noms le Lokomotiv Moscou, le Sparta Prague, l'Austria Vienne et l'Espanyol Barcelone, excusez du peu ! PAR BRUNO GOVERS