Ce mercredi soir, à Trieste, l'Italie dispute un match amical contre la Slovénie. Il s'agit de son premier rendez-vous international depuis un Mondial qui a frustré toute la Botte. Cette rencontre constitue aussi une répétition générale avant le premier match de qualification, le 7 septembre, en Azerbaïdjan.
...

Ce mercredi soir, à Trieste, l'Italie dispute un match amical contre la Slovénie. Il s'agit de son premier rendez-vous international depuis un Mondial qui a frustré toute la Botte. Cette rencontre constitue aussi une répétition générale avant le premier match de qualification, le 7 septembre, en Azerbaïdjan.Les Italiens ont très mal digéré les décisions arbitrales et une élimination prématurée face à un pays qui ne représente rien en football, une disqualification encourue, qui plus est, par un joueur qui évolue en Série A, où il ne joue qu'un modeste rôle de joker à Pérouse, pensionnaire du ventre mou et détenteur du budget le plus modeste de l'élite.Toutefois, lorsque les internationaux sont rentrés de vacances, les commentaires des tifosi n'ont pas épargné la tactique de Giovanni Trapattoni. Le sélectionneur a laissé ses talentueux attaquants sur le banc et on lui reproche sa prudence. Sa tactique conservatrice a échoué, trop de joueurs étant en méforme. Panucci a déjà présenté ses excuses pour la gaffe qui a permis à la Corée du Sud d'égaliser. On voit rarement une telle faute en Série A. Maldini était à peine rétabli d'une blessure et n'était pas en forme. Malgré l'insistance de Trapattoni, il persiste à mettre fin à sa carrière internationale. Vieri, Del Piero et Toldo, le deuxième gardien, ont également déclaré, ces dernières semaines, qu'une approche plus offensive aurait permis à l'Italie d'aller plus loin. Malgré la critique, Trapattoni lui-même n'a jamais été remis en cause. Son contrat a été prolongé de deux ans juste avant le Mondial, quand Cragnotti, le président de la Lazio, le convoitait. Le noyau qui affrontera la Slovénie ne reprend pas Maldini, qui a arrêté, ni Di Livio, âgé de 36 ans, ni Delvecchio. Totti, Zambrotta et Zanetti sont blessés. Il y a deux nouveaux dans la sélection: Matteo Brighi , le médian central de 21 ans que la Juventus a loué à Bologne la saison dernière, et Massimo Oddo, un défenseur de 26 ans de la Lazio. L'avant Di Vaio et les médians Ambrosini et Zauri, qui n'avaient pas été sélectionnés pour la Coupe du Monde, figurent dans le noyau. (G. Foutré)