Au cours de Barcelone-Lyon, Iniesta a été matraqué par Juninho. J'étais estomaqué : le Brésilien a été exclu mais le mal était fait. Iniesta était tellement blessé qu'il a dû être ramené en voiture. Son bras était foulé et il ne pouvait plus le bouger. En Angleterre, une affaire a défrayé la chronique. Victor Anichebe, l'attaquant d'Everton, a été arrêté par la police. Les forces de l'ordre le soupçonnaient de préparer un braquage. Mais elles l'ont vite relâché et se sont excusées publiquement. Anichebe avait le tort d'être Noir et de se promener avec quelques amis aux alentours de bijouteries. L'Union belge aurait dit qu'il s'agissait d'une arrestation ludique...
...

Au cours de Barcelone-Lyon, Iniesta a été matraqué par Juninho. J'étais estomaqué : le Brésilien a été exclu mais le mal était fait. Iniesta était tellement blessé qu'il a dû être ramené en voiture. Son bras était foulé et il ne pouvait plus le bouger. En Angleterre, une affaire a défrayé la chronique. Victor Anichebe, l'attaquant d'Everton, a été arrêté par la police. Les forces de l'ordre le soupçonnaient de préparer un braquage. Mais elles l'ont vite relâché et se sont excusées publiquement. Anichebe avait le tort d'être Noir et de se promener avec quelques amis aux alentours de bijouteries. L'Union belge aurait dit qu'il s'agissait d'une arrestation ludique... Après l'affaire du mauvais hymne national, nous avons encore donné l'occasion aux Français de se foutre de nous. La presse hexagonale s'est intéressée à Tournai-Saint-Trond. Au cours de ce match, la Croix Rouge avait refusé de porter un blessé car le club n'avait pas payé certains frais. Les Français ont contacté la direction tournaisienne, qui a démenti. Mais personne n'est dupe. Encore une fois, les Belges tendent le bâton pour se faire battre. La semaine dernière, mes aventures m'ont conduit à Arlon pour Belgique-Suisse en moins de 18 ans. C'est une sélection hybride qui reprend des joueurs de moins de 17 ans et de moins de 19 ans. Dans l'ensemble, le niveau est assez faible. Seuls trois joueurs m'ont tapé dans l'£il : Jason Bourdouxhe du PSV et deux gamins de Lille, Birger Longueville et Gianni Bruno. Ces deux éléments ont écourté leur temps de jeu. Ils préparent la Coupe Gambardella en France, un grand tournoi de jeunes. Les finalistes jouent d'ailleurs en prologue de la finale de la Coupe de France. Tous les grands joueurs y ont participé. Contre les Suisses, les Belges ont été mangés en seconde période et se sont inclinés 1-2. Nos attaquants ont joué dans une zone de dix mètres carrés alors que les avants suisses étaient toujours en mouvement. Shaqiri Xherdan, un attaquant de Bâle, a presté une belle partie. Après le match, j'ai parlé jusqu'aux petites heures avec PierluigiTami, l'entraîneur des Helvètes qui a évolué un temps avec Michel Renquin. Tami fait partie d'un staff de quatre éléments qui entraînent alternativement les sélections de jeunes. Leur suivi est intéressant. Si un Suisse joue à l'étranger, Tami va le voir à l'entraînement et il s'arrange pour participer à une des séances. Il garde à l'£il son joueur et il lui adresse un programme de perfectionnement. En Belgique, une telle ligne de conduite n'existe pas. Mais la situation va peut-être évoluer. Marc Wilmots était présent au match. Et selon mes sources, il pourrait devenir responsable de nos équipes nationales de jeunes... Je voudrais revenir sur ma troisième place aux Révélations télé de l'année des Moustiques d'Or. Le rôle de consultant n'a jamais été bien perçu en Belgique. C'est seulement maintenant que l'on commence à l'accepter. Ceux qui ont horreur d'entendre la vérité feraient bien d'aller faire un tour en France. Chez nos voisins, c'est Pierre Ménès qui est le sniper de service. Ancien journaliste à L'Equipe, il s'est reconverti en consultant de choc. Ménès est trois fois plus trash que moi. Et il encaisse : comme il est grassouillet, on se moque de son physique. Samedi dernier, une de ses déclarations a fait la une d' Aujourd'hui Sport : " ClaudePuel ne sait pas prendre de risques. " Si je m'exprimais de la sorte sur Ariel Jacobs dans un quotidien, une affaire d'état éclaterait en Belgique. Pourtant, je pense que Jacobs est frileux. Quand je vois Malines-Anderlecht, je me pose des questions. Jelle Van Damme n'est plus blessé depuis trois semaines et il cire le banc. Tout le monde sait que Guillaume Gillet est meilleur dans l'axe mais Jacobs s'obstine à l'aligner à droite. Et peut-on me dire ce que fait Jonathan Legear à gauche ? En France, la presse a cinq ans d'avance. La critique est mieux acceptée. Autres exemples ? Darren Tullet, un Anglais, est consultant pour les rencontres de Premier League sur Canal+. Il n'hésite pas à tailler un costard à ses compatriotes. Même Eric Gerets ne s'est pas privé d'affirmer que les joueurs français étaient des fainéants...l propos recueillis par simon barzyczak par stéphane pauwels