Tous les joueurs de l'élite française sont montés sur les terrains de la dernière journée de championnat en arborant le même t-shirt : " Non au racisme ". Cette réaction collective s'imposait après les incidents graves qui se déroulèrent une semaine plus tôt à l'issue de la rencontre Bastia - Saint-Etienne (0-3). Après cette cuisante défaite, des spectateurs corses s'en prirent violemment à deux de leurs joueurs de race noire : Franck M...

Tous les joueurs de l'élite française sont montés sur les terrains de la dernière journée de championnat en arborant le même t-shirt : " Non au racisme ". Cette réaction collective s'imposait après les incidents graves qui se déroulèrent une semaine plus tôt à l'issue de la rencontre Bastia - Saint-Etienne (0-3). Après cette cuisante défaite, des spectateurs corses s'en prirent violemment à deux de leurs joueurs de race noire : Franck Matingou et Pascal Chimbonda. Vers 22 h 30, Chimbonda a été couvert d'insultes alors qu'il quittait le stade au volant de sa voiture : " Sale Noir, rentre chez toi ". Lui et son frère sont descendus afin de discuter avec ces racistes. Une bagarre a éclaté avant l'intervention des forces de l'ordre. Le véhicule de Chimbonda a été bombardé de projectiles divers et le pare-brise a éclaté. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que des joueurs noirs de cette équipe sont victimes de tels actes odieux. Un international Espoir français, né en Corse, a précisé : " Quand je marque, je suis corse. Mais quand ce n'est pas le cas, je redeviens vite arabe ". Bastia entendait engager un international camerounais, Pierre Womé, mais ce dernier a réservé sa réponse. Matingou et Chimbonda songent à changer de club. La réaction des footballeurs de l'élite s'imposait. Sur le plateau de Télé-Foot, Jean-Alain Boumsong (Celtic Glasgow) précisait dimanche que le racisme était sévèrement puni en Ecosse. En Belgique, un match de Scolaires jeunes entre Haren et Maccabi a été entaché d'insultes racistes. L'arbitre en a fait état dans son rapport et Haren ne pourra plus aligner cette équipe et perdra des subsides de la Ville de Bruxelles. Ses dirigeants ont promis de faire de efforts afin d'éviter à l'avenir de tels débordements. Tout le monde a vu le T-shirt des joueurs français, même chez nous... (P. Bilic) THIERRY ROLAND, célèbre journaliste de TF1, a commenté son dernier match lors de France-Pologne (0-0). TOULOUSE a aligné huit joueurs issus de son centre de formation. JOEL MULLER, le coach de Lens, est de plus en plus discuté par le public. ISTRES n'a toujours pas gagné et en est à son 9ème match nul en championnat. BUTEURS : 1. Frei (Rennes), Pagis (Strasbourg) 7 buts ; 3. Kallon (Monaco), Pereira (Ajaccio), Pauleta (PSG) 6 buts. P.Bilic