C'est la période des sports d'hiver et je me suis accordé une petite semaine de vacances en famille à la montagne. Au programme : fitness, balades et ski... de fond. Je ne peux plus faire de ski alpin car j'ai trop peur de me péter à nouveau les croisés. Mais la neige inspire... Le club allemand de Cottbus a invité ses supporters à venir déblayer le terrain, qui était enseveli sous la neige, et ce pour le match contre le Werder Brême (victoire de Cottbus 2-1). Ce geste des supporters n'était évidemment pas gratuit : ils ont reçu en contrepartie des places pour la rencontre. Cette opération a eu énormément de succès. Des centaines de supporters ont répondu à l'appel... de la pelle ! L'annonce avait été faite sur le site du club. Je trouve cette initiative vraiment sympa.
...

C'est la période des sports d'hiver et je me suis accordé une petite semaine de vacances en famille à la montagne. Au programme : fitness, balades et ski... de fond. Je ne peux plus faire de ski alpin car j'ai trop peur de me péter à nouveau les croisés. Mais la neige inspire... Le club allemand de Cottbus a invité ses supporters à venir déblayer le terrain, qui était enseveli sous la neige, et ce pour le match contre le Werder Brême (victoire de Cottbus 2-1). Ce geste des supporters n'était évidemment pas gratuit : ils ont reçu en contrepartie des places pour la rencontre. Cette opération a eu énormément de succès. Des centaines de supporters ont répondu à l'appel... de la pelle ! L'annonce avait été faite sur le site du club. Je trouve cette initiative vraiment sympa. Ce week-end, en Bundesliga, avait aussi lieu la rencontre opposant le Bayern Munich et le FC Cologne. Les dirigeants de Cologne et l'entraîneur, Christoph Daum, ont décidé de partir en mise au vert un jour avant le match dans la banlieue de Munich. La raison : le carnaval de Cologne. De nombreuses fois, on a retrouvé des joueurs complètement pétés et en train de faire la fête. Cette fête est une grande tradition dans la région. Il est aussi célébré à Mayence et Düsseldorf et a été créé en 1823. Aujourd'hui, la tradition veut que les femmes coupent la cravate des hommes avec des ciseaux. Au fil des ans, les hommes ont décidé de se cacher pendant cette cérémonie. La conséquence est qu'il y a énormément de femmes pour peu d'hommes. Les dirigeants de Cologne ont donc aussi eu peur que leurs joueurs ne draguent trop... Au final, cette mise au vert a porté chance au club. Cologne s'est en effet imposé 1-2. Le FC Barcelone veut rénover son stade, le Camp Nou. L'objectif est de l'agrandir et de nettoyer le toit. Le seul problème - et il n'est pas petit -, c'est que de nombreux oiseaux ont élu domicile dans la structure de l'enceinte. Certains n'en auraient eu rien à faire, mais on a découvert que ces volatiles appartiennent à une espèce protégée. Ce sont des martinets à ventre blanc. Ces derniers nichent dans le stade de mars à octobre. Evidemment, on ne peut pas y toucher. Dans le cas contraire, les dirigeants catalans auraient les associations de défense des animaux et les écolos sur le dos. Le club espère avoir trouvé la solution en faisant l'acquisition de cages. Ils vont donc essayer de capturer ces braves oiseaux. Mais cette idée ne plaît vraiment pas à tout le monde. Du carnaval, on passe à la chandeleur. Enfin, presque... Il y a deux semaines, Marco van Basten, l'entraîneur de l'Ajax, s'est fait chambrer par les supporters de l'AZ Alkmaar. Dans leurs chants, ils n'ont pas arrêté de l'appeler Pannekoek, c'est-à-dire crêpe en néerlandais. On sait qu'il existe une très grande rivalité entre l'Ajax et le PSV Eindhoven. Le PSV a traduit cette concurrence dans une action envers ses propres supporters. Une crêpe a été offerte à chacun des spectateurs. Il paraît que van Basten a ri de cette blague. Il aurait même rétorqué aux dirigeants d'Eindhoven qu'ils lui devaient son poids en crêpes. L'ambiance est vraiment bon enfant aux Pays-Bas. Chez nous, ce genre de blagues est presque inimaginable. En Europe, actuellement, la mode est au refinancement des clubs. Chaque formation cherche son investisseur qui pourra lui permettre de payer ses dettes et de progresser. Bref, presque tous les clubs ont besoin de pognon. En Angleterre, le club de Port Vale, actif en D4, est soutenu financièrement par le chanteur de pop Robbie Williams. La star a décidé de subsidier ce club car Burslem est sa ville natale. Les supporters lui ont récemment reproché de ne pas s'investir personnellement dans la vie du club et de ne pas venir aux matches. Robbie Williams en a pris note et est venu assister à une rencontre. Résultat : une défaite par 0-2. Les supporters auraient mieux fait de se taire, car ce match a vraiment dégouté le chanteur. Il a décidé d'arrêter le sponsoring en fin de saison. Mouscron devrait demander l'assistance financière d' Adamo. C'est d'ailleurs le grand ami d' Enzo Scifo. Mais comme chante Adamo : Inch'Allah pour les Hurlus. par stéphane pauwels