Toujours pas de successeur officiel à David Steegen chez 11 TV. L'intérim est actuellement assuré par David Van Campenhout assisté de Joffrey Migeot. Les deux hommes étaient déjà coordinateurs éditoriaux, l'un de la partie néerlandophone, l'autre de la partie francophone. Un remplacement défini comme " indéterminé " par le porte-parole de Belgacom TV. Plusieurs hyp...

Toujours pas de successeur officiel à David Steegen chez 11 TV. L'intérim est actuellement assuré par David Van Campenhout assisté de Joffrey Migeot. Les deux hommes étaient déjà coordinateurs éditoriaux, l'un de la partie néerlandophone, l'autre de la partie francophone. Un remplacement défini comme " indéterminé " par le porte-parole de Belgacom TV. Plusieurs hypothèses avaient circulé dont la montée au créneau de Jean-Charles De Keyser himself ou encore la promotion de Marc Delire. Mais pour l'instant, il semble que la saison se terminera sur ce statu quo. Et si Van Campenhout, dont même Steegen chante les louanges, venait à s'imposer comme outsider ? Le Brussels a désormais sa télévision. Elle est disponible sur le web et est produite par Bezoom, la boîte de production de Thierry De Bock (voir Sur le gril). Outre le résumé des matches, on peut y trouver les portraits des joueurs par eux-mêmes mais aussi la présentation du staff technique et du personnel qui gère la vie du club. Les supporters sont aussi à l'honneur via de petites séquences et un espace d'expression réservé. Enfin, un espace est consacré au mot du président. Pour la première, on peut découvrir un Johan Vermeersch calme (!) évoquant le caractère authentiquement bruxellois de son club mais aussi sa position de citoyen européen. Il trace également les grandes lignes de l'évolution souhaitée de son équipe. Bref, une belle réussite pour tout supporter du Brussels qui se respecte. De plus, l'accès est totalement gratuit. Rendez-vous donc sur www.fcbrussels.tv. Le clip du premier single de Tony Parker, meneur de jeu des San Antonio Spurs, Balance-toi, est sorti. En guest, la comédienne Eva Longoria, pour donner du piquant - et de l'intérêt ? - au clip... Prélude à l'album prévu à la fin du mois. Le dossier de presse - évidemment hyper positif et pas du tout caricatural... - évoque que TP vise évidemment la finale avec ce premier album solo : beats et mélodies imparables, textes parfaitement ciblés, sujets bien trouvés, le tout amenant une fraîcheur inespérée en ces temps de morosité ambiante. Mais surtout, qu'on n'aime ou pas le style qui fait mal de Tony P, personne ne pourra remettre en question sa sincérité, une valeur plutôt en manque aujourd'hui dans le paysage musical français. Le rappeur vise le long terme. éRIK LENOIR