l Durant les vacances scolaires, Stéphane Pauwels aurait dû animer Les deux font la paire, sur Vivacité. " Mais Sylvie Honoré est en congé et la station ne voulait pas former un autre binôme ", explique Stéphane. " Ce n'est que partie remise. Xavier De Bruyn, le directeur d'antenne, m'a confirmé pour sept semaines durant les deux mois de vacances. Ce...

l Durant les vacances scolaires, Stéphane Pauwels aurait dû animer Les deux font la paire, sur Vivacité. " Mais Sylvie Honoré est en congé et la station ne voulait pas former un autre binôme ", explique Stéphane. " Ce n'est que partie remise. Xavier De Bruyn, le directeur d'antenne, m'a confirmé pour sept semaines durant les deux mois de vacances. Cela tombe bien car il n'y a pas de grands rendez-vous footballistiques durant l'été, même chez les jeunes. " Pauwels rêve toujours d'animer un talk-show à la télé. " J'ai soumis un projet à Michel Lecomte. L'unité divertissements de la RTBF s'y intéresse mais il n'y a encore rien de concret. " l Malgré la présence de Tom De Sutter sur le plateau, le Studio 1 La tribune du lundi de Pâques s'est pris une claque dans les audiences. Le talk-show n'a rassemblé que 91.000 téléspectateurs alors qu'on en compte le double lors des meilleures soirées. La raison de ce recul ? La concurrence de Club RTL, qui proposait le championnat de moto GP. Le GP du Qatar, première épreuve de la saison, a été reporté du dimanche au lundi soir à cause de la pluie. Le public a mordu à l'hameçon : l'audience de Club RTL est montée jusqu'à 170.000 personnes. l Mons vit une saison pourrie. Mais certains de ses joueurs suscitent toujours l'intérêt des médias. Il y a deux semaines, une télévision finlandaise s'était déplacée jusqu'au stade Tondreau pour réaliser un reportage sur Antti Okkonen. Cette semaine, ce sont Cédric Collet et David Fleurival qui seront mis sous les feux des projecteurs. Une équipe de RFO (Réseau France Outre-mer) a prévu de s'intéresser aux péripéties des deux Guadeloupéens. l La semaine dernière, Marouane Fellaini a été le centre d'une polémique entre Everton et la BBC. Une équipe de reportage de la chaîne a été interdite d'accès au centre d'entraînement. Raison ? Les commentaires de Mark Bright, consultant à Match of the day. L'ex-joueur de Crystal Palace et de Sheffield Wednesday a estimé que Fellaini devait être sanctionné pour son jeu de coudes lors du match contre Aston Villa. Everton a estimé qu'il s'agissait d'une remarque visant à déstabiliser Mike Riley, l'arbitre de la demi-finale de Cup entre Everton et Manchester United.