Outre les relations entre la RTBF et le Standard, un autre fait a créé la polémique la semaine dernière. Sur le plateau de Phara, un talk-show de la VRT, un responsable d' AntwerpTv a accusé la RTBF d'avoir trafiqué le reportage sur le match Antwerp-Virton, où l'on pouvait entendre des chants racistes à l'encontre des francophones : " Lors d'une scène, nos joueurs dansent sur le terra...

Outre les relations entre la RTBF et le Standard, un autre fait a créé la polémique la semaine dernière. Sur le plateau de Phara, un talk-show de la VRT, un responsable d' AntwerpTv a accusé la RTBF d'avoir trafiqué le reportage sur le match Antwerp-Virton, où l'on pouvait entendre des chants racistes à l'encontre des francophones : " Lors d'une scène, nos joueurs dansent sur le terrain alors que des chants déplorables sont perceptibles. On donne ainsi l'impression que les joueurs approuvent et fêtent ces refrains. Or, le journaliste de la RTBF a remplacé le son de cette scène par des chants entonnés plus tôt, pas à ce moment-là ! " Réponse de Jean-Pierre Jacqmin : " Il n'y a pas de manipulation vu que nous avons repris les images d' Exqi Sport. Si le son ne correspond pas aux images, c'est à cause de la caméra de la chaîne, qui enregistre les exclamations de la tribune où elle est placée et pas les chants du kop. Et je rappelle que nous avons relaté dans Studio 1 La tribune les bris de portes par les joueurs de Virton et la rencontre amicale d'avant-match entre les supporters des deux camps. " Du côté d' Exqi Sport, on confirme cette version des faits. " Après la victoire, le kop entame d'abord un des hymnes de l'Antwerp, Let's go fucking mental, et les joueurs anversois commencent à faire la fête ", détaille David Steegen. " Puis, le ton monte entre les joueurs anversois et virtonnais. Le kop change alors de chanson et insultent les Wallons. Certains Anversois ne font pas attention et continuent de danser. Ce qui donne l'impression qu'ils approuvent les chants. " Mais pourquoi Christophe Deborsu, journaliste de la RTBF invité sur le plateau de la VRT, a-t-il donc parlé de problème technique ? " Parce qu'il a été surpris par la question ", répond Jacqmin. Anderlecht dispose désormais de sa page interactive sur Belgacom TV. Il est possible de lire les dernières nouvelles du club et de voir les dernières éditions de RSCA TV. Sacha Daout devait normalement animer la conférence de Bernard Tapie jeudi dernier au Standard dans Rond Central avec Amid Faljaoui. Mais sa rédaction le lui a interdit. " C'est dû à un problème administratif ", justifie Jean-Pierre Jacqmin. " Sacha n'avait pas rempli un formulaire de demande. J'ai déjà refusé ce genre d'initiative à d'autres journalistes importants pour cette raison ". Daout a été remplacé par John Baete.