l Alexandre Charlier ( Studio1) trouvait dans l'émission d'il y a dix jours que l'info du week-end précédent était que l'Union Saint-Gilloise avait joué avec un brassard en faveur de l'organisation du Mondial 2018 en Belgique ! Il est vrai qu' Alain Courtois, le directeur du comité de candidature belge pour le Mondial 2018, veut le reprendre dans son staff...
...

l Alexandre Charlier ( Studio1) trouvait dans l'émission d'il y a dix jours que l'info du week-end précédent était que l'Union Saint-Gilloise avait joué avec un brassard en faveur de l'organisation du Mondial 2018 en Belgique ! Il est vrai qu' Alain Courtois, le directeur du comité de candidature belge pour le Mondial 2018, veut le reprendre dans son staff... l Les réactions se multiplient après l'annonce de la réforme de notre championnat. Le Belge Christophe Vermeiren avait anticipé cette décision en lançant en octobre 2007 une pétition en ligne pour demander l'arrêt des réformes de la Ligue Pro. Son initiative a récolté...8 signatures. l Pour ceux qui suivent le football italien mais éprouvent des difficultés dans la langue de Dante, le site de la Gazzetta dello Sport est depuis peu disponible en anglais : http://english.gazzetta.it/ l Les radios françaises s'arrachent les consultants stars en vue de l'Euro. AiméJacquet a rejoint Europe 1 et Bixente Lizarazu tiendra une chronique quotidienne entre 7 et 9 h sur RTL. l La télé va-t-elle finalement jouer un rôle d'arbitre ? Alors que le patron de la CCA, Robert Jeurissen, était fort irrité par " des tacles inacceptables " lors de Malines-Genk et recommandait des sanctions à posteriori, les joueurs incriminés se défendaient en disant qu'il fallait d'abord visionner les images de Belgacom TV. Résultat : le comité sportif les visionnera, le cas échéant. Rappelons que le recours aux images tv a été voté par la FIFA en 1993. l Les négociations pour les droits télé de notre D1 ont commencé et La Ligue Pro espère obtenir un minimum de 50 millions d'euros. Même si elle obtenait ce montant, la Belgique resterait loin de ses voisins européens. En Angleterre, Sky/Setanta paie un milliard 335 millions euros par an. En France, Canal+/Orange s'est adjugé les droits pour 668 millions d'euros. Les Allemands touchent 500 millions d'euros de Sirius. En Italie, jusqu'en 2010, les clubs négocient individuellement leurs droits. Milan qui, grâce à sa victoire en Ligue des Champions, a empoché 153, 6 millions la saison dernière compte en toucher 110 cette année et la Juventus, qui en a touché 80 alors qu'elle était en D2, espère récolter 100 millions au terme de ce championnat. Et en Espagne, Mediapro reverse un pactole de 155 et 145 millions d'euros au Real et au Barça.