La commission télé de la Ligue Pro s'est déjà réunie plusieurs fois avec les principaux intéressés au nouveau contrat (2008-2011) qui liera les chaînes et la Ligue. Belgacom et le crypté ( BeTv) se disent preneurs et les chaînes en clair leur emboîtent le pas.
...

La commission télé de la Ligue Pro s'est déjà réunie plusieurs fois avec les principaux intéressés au nouveau contrat (2008-2011) qui liera les chaînes et la Ligue. Belgacom et le crypté ( BeTv) se disent preneurs et les chaînes en clair leur emboîtent le pas. Jean-Charles De Keyzer, topman chez Belgacom TV, n'exclut pas que le contrat ait la même valeur que l'actuel (36 millions par saison). " Mais pas aux mêmes conditions. Nous souhaitons que les clubs investissent davantage dans de bons joueurs afin d'augmenter le spectacle et non dans les infrastructures ". De Keyzer n'est pas satisfait non plus de la sous-traitance aux chaînes publiques : " Les résumés arrivent beaucoup trop tôt sur les chaînes généralistes. Quelques fois, les moments forts sont diffusés alors que le match n'est pas terminé. Et comme les rencontres ne sont pas d'une grande qualité, les téléspectateurs se contentent des résumés. C'est cela que nous voulons négocier ". Belgacom TV souhaite donc un nouveau contrat qui différencie nettement le clair (les résumés) et le payant. Roland Duchâtelet, le président de la commission télé de la Ligue Pro, a réagi à ces propos : " Peu de clubs ont investi une part de leur argent provenant du contrat télé dans leurs infrastructures mais bien dans l'acquisition de joueurs. D'autre part, je trouve la compétition belge attrayante, bien plus que la majorité des rencontres de Champions League dont l'audimat est souvent faible. Je ne crois pas que Belgacom doive nous dire comment et pourquoi nous devons investir ". Il faudra débourser 1 milliard d'euros pour acquérir les droits de retransmission de l'Euro 2012. Adam Olkowicz, chef du comité d'organisation, parle d'un montant record qui viendra renflouer les caisses des deux pays organisateurs - l'Ukraine et la Pologne- ainsi que de l'UEFA. La presse a naturellement fait ses choux gras du départ de Sergio Conceição, mardi dernier. On pouvait lire les marques de sympathie du Portugais à l'adresse de son Standard, de son public, etc. Ou la déclaration d'amour de Pauline, jeune fille de 17 ans venue saluer une dernière fois son idole. En marge de toutes ces scènes émouvantes, une info de la DH : le bikini de Naomi Campbell décroché aux enchères par Sergio pour la somme de 2.500 euros ! Homme au grand c£ur, le nouvel ambassadeur du foot au Koweït a dépensé sans compter au profit de la recherche contre le cancer. Et de rappeler : " Je le remettrai en vente pour la bonne cause. Naomi n'a pas les mêmes mensurations que ma femme..."