LE JEU UNE GÉNÉRATION PERDUE

1991. Rui Costa marquait le penalty décisif face au Brésil. Le Portugal, une démocratie depuis quinze ans, était champion du monde des - 20 ans. On croyait à l'éclosion d'une génération en or. Jamais l'équipe formée autour de Rui Costa, de Luis Figo et de Fernando Couto n'a tenu ses promesses. Demi-finaliste de l'EURO 2000, éliminé au premier tour du Mondial suivant, le Portugal a perdu son EURO face à la Grèce. Le pays es...

1991. Rui Costa marquait le penalty décisif face au Brésil. Le Portugal, une démocratie depuis quinze ans, était champion du monde des - 20 ans. On croyait à l'éclosion d'une génération en or. Jamais l'équipe formée autour de Rui Costa, de Luis Figo et de Fernando Couto n'a tenu ses promesses. Demi-finaliste de l'EURO 2000, éliminé au premier tour du Mondial suivant, le Portugal a perdu son EURO face à la Grèce. Le pays est certes avide d'une revanche lors de cette édition du Mondial mais il est également devenu très prudent à l'heure des pronostics... Nul n'a oublié la claque d'il y a deux ans. Hormis deux matches médiocres contre le Liechtenstein, le Portugal a été brillant pendant les qualifications. A part la Tchéquie, aucune phalange européenne n'a marqué autant : 35 buts, dont sept contre la seule Russie. L'équipe développe un jeu soigné et très rapide. Pauleta, auteur d'onze buts pendant les éliminatoires, a été le meilleur d'Europe. Il a aussi amélioré le record de buts en équipe nationale d' Eusebio (47). Figo, le monument de la génération qui a en fait tout perdu, est revenu sur sa décision de raccrocher, convaincu par FelipeScolari qu'il est indispensable à l'équipe nationale. Cependant, l'ancienne star du Real n'est plus la figure de proue de ce Portugal-là. ÉQUIPE TYPE 4-3-3 Champion du monde avec le Brésil depuis quelques mois à peine, Luiz Felipe Scolari a déménagé au Portugal. C'était en janvier 2003. Il était chargé de préparer le Portugal à son EURO. Défenseur peu brillant lui-même, Scolari, âgé de 57 ans maintenant, a conduit son équipe en finale mais l'a perdue contre la Grèce. Le coach, considéré comme têtu, n'a pas été sacrifié suite à ce revers cuisant. Celui qu'on surnomme le GénéralFelipao a poursuivi sa tâche et a maintenant l'occasion de devenir champion du monde deux fois de suite avec des équipes différentes, ce qui constituerait une première. Il est convaincu que c'est faisable. A nderson Luiz de Souza, alias Deco, est devenu un des meilleurs médians du monde à Barcelone. Né au Brésil, Deco a quitté son foyer à 15 ans pour tenter sa chance en football. Trois ans plus tard, il était au Portugal. Après quelques années en D2, l'élégant jouer du FC Porto a éclos sous la direction de José Mourinho. Il a pris la nationalité portugaise en 2003. La presse l'a critiqué à ses débuts mais, depuis, ne parle plus de lui qu'en termes élogieux.