C'était évidemment un must. Une mariée au gros ventre n'aime pas trop se montrer. Le couple aurait-il été gêné? Se pourrait-il que le coureur automobile ait commis un petit dérapage? Interrogé par le magazine allemand Stern sur ce qu'il ferait à la place du Pape, Ralf Schumacher a répondu d'une manière plutôt sibylline, compte tenu de son passé: "Je ferais plus de publicité en faveur de la pilule et du préservatif".
...

C'était évidemment un must. Une mariée au gros ventre n'aime pas trop se montrer. Le couple aurait-il été gêné? Se pourrait-il que le coureur automobile ait commis un petit dérapage? Interrogé par le magazine allemand Stern sur ce qu'il ferait à la place du Pape, Ralf Schumacher a répondu d'une manière plutôt sibylline, compte tenu de son passé: "Je ferais plus de publicité en faveur de la pilule et du préservatif". Il y a une autre possibilité: Schumacher Junior aurait voulu mettre des bâtons dans les roues de la presse et prendre sa revanche sur le quotidien Bild, qui avait publié les photos de Cora nues, prises quand elle était mannequin amateur. Ralf avait fort peu apprécié. Quoi qu'il en soit, depuis que Cora a donné naissance à un fils, David, les journalistes n'osent plus trop insinuer que le mariage n'était qu'une manoeuvre destinée à dissimuler la véritable nature de Ralf. Avant, c'était écrit noir sur blanc: Ralf Schumacher est homosexuel. Nous citons la presse à sensation. Maintenant, il ne se montre pas rancunier. Le couple Schumacher-Brinkmann a promis une grande réconciliation. Ce qu'ils espèrent tous deux, c'est détrôner Michael Schumacher. Ce ne sera sans doute pas pour cette année, au vu du fantastique début de saison du pilote Ferrari, qui a gagné pas moins de quatre des cinq premiers GP. Pendant ce temps, Ralf Schumacher et Juan Pablo Montoya font figure de runners-up. La perspective de duels entre les frères Schumacher donne du piment à une saison qui risquerait d'être bien monotone, compte tenu de la domination écrasante du champion du monde en titre. Les intéressés ne font rien pour échauffer les esprits. Ils restent étonnamment discrets quant à leurs liens familiaux et à leur rivalité, et parlent toujours de l'autre avec beaucoup de respect. Ralf, qui fêtera ses 26 ans le mois prochain, explique que Michael, âgé de 33 ans depuis janvier, a constitué un exemple et qu'il a infléchi le cours de sa carrière, sans toutefois exagérer.Mais ne conserve-t-il pas le sentiment de rester dans l'ombre de Michael? Non, Ralf Schumacher ne veut pas entendre parler de complexe: "Jamais je n'ai eu l'impression d'être inférieur à mon frère en pilotage. Simplement, nos carrières ont longtemps emprunté des chemins différents. Michael a également l'avantage de l'âge. Et la Formule 1 est un sport technique. La qualité de votre voiture détermine votre succès, dans une large mesure. Michael est choyé chez Ferrari alors que j'ai longtemps attendu ma première victoire parce que je pilotais des engins qui ne pouvaient pas gagner".Ben Herremans, ,"Je n'ai pas l'impression d'être inférieur à Michael en pilotage"