La plupart des Allemands estiment que les performances de l'équipe nationale sont bien trop faibles. Ils ne doivent pas en chercher la cause bien loin : trop d'étrangers de second rang, gaspillage des deniers, trop peu de moyens consacrés aux jeunes, des tactiques démodées et un changement de mentalité. Pourtant, le nombre d'affiliés est en croissance.
...

La plupart des Allemands estiment que les performances de l'équipe nationale sont bien trop faibles. Ils ne doivent pas en chercher la cause bien loin : trop d'étrangers de second rang, gaspillage des deniers, trop peu de moyens consacrés aux jeunes, des tactiques démodées et un changement de mentalité. Pourtant, le nombre d'affiliés est en croissance. La sélection de la Mannschaft pour le Mondial comporte pourtant beaucoup de joueurs élégants. Des hommes grands et minces, soigneusement coiffés. Les cheveux foncés comme ceux de la vedette, Michael Ballack, ou blonds comme ceux de Tim Borowski, du Werder Brême. Ces footballeurs sont extrêmement attentifs à leur apparence, soucieux d'eux-mêmes et distillent des fusées particulièrement subtiles. Où sont passés les footballeurs de caractère d'antan, les Draufgänger qui se battaient pour le peuple et la patrie ? Ils existent encore mais ces porteurs d'eau de la Bundesliga n'ont pas assez de qualités. Dans leurs clubs, ces Allemands sont devenus les valets d'artistes étrangers. Les chiffres sont éloquents. Le Bayern, tenant du doublé, compte 14 étrangers dans un noyau de 26 joueurs, à Schalke 04, ils sont 16 sur 29 et 15 sur 29 à Hambourg. Jürgen Klinsmann, le sélectionneur depuis le faux-pas de l'EURO 2004 - élimination au premier tour - a décidé de se pencher sur ces deux aspects. Comment insuffler plus d'efficacité et de sens du travail à des joueurs arrogants ? Comment conférer une meilleure touche de balle, plus de capacités athlétiques et une meilleure coordination aux porteurs d'eau ? Le DFB a enregistré 6,3 millions de footballeurs en janvier 2005, dont deux millions de Juniors. L'année dernière, on a battu un record : 30.000 jeunes de plus. L'Allemagne doit obtenir plus de résultats avec pareille base. " Il ne faut pas imposer des quotas pour assurer un nombre élevé d'Allemands dans les sélections ", a déclaré Uli Hoeness au Spiegel, revenant sur la mesure adoptée en 2004 pour réduire le nombre d'étrangers hors CE. " Un joueur allemand doit avoir des qualités, pas seulement être là à cause d'un quota ". Ballack, la seule star actuelle du football allemand, qui rejoint Chelsea après le Mondial, estime que la presse est trop négative : " A l'entendre, il n'y aurait plus de talents, la mentalité serait mauvaise et la formation des jeunes inadaptée. En plus, il y a ces scandales de corruption. Cela donne matière à réflexion mais le football reste extrêmement populaire, les stades sont magnifiques et toujours combles. L'enthousiasme est énorme, partout. Je vois assez d'éléments positifs et de talents. En RDA, j'ai avant tout appris l'importance de la discipline et de l'esprit d'équipe. J'ai dû m'adapter à Kaiserslautern, Leverkusen et au Bayern. Je savoure chaque journée le fait d'être un bon footballeur. Pour les Allemands, seule la victoire compte mais quand on joue avec plaisir, c'est contagieux. Nous montrerons au Mondial ce dont nous sommes capables ". KEVIN KURANYI (Schalke 04) est l'absent le plus remarqué de la sélection allemande. JürgenKlinsmann a appelé David Odonkor (Borussia Dortmund) pour la première fois. Fabian Ernst (Schalke 04) et Patrick Owomoyela (Werder) n'ont pas été repris, contrairement à Jens Nowotny (Leverkusen) et Mike Hanke (VfL Wolfsburg). Non repris, Dietmar Hamann (32 ans, Liverpool) a annoncé la fin de sa carrière internationale. Phillip Lahm (Bayern) a été opéré du coude. NUREMBERG enrôle pour deux saisons l'international tchèque Tomás Galásek (33 ans), qui a joué six ans à l'Ajax. ZÉ ROBERTO (31 ans) quitte le Bayern. HORST KÖPPEL a été limogé par le Borussia Mönchengladbach, alors qu'il y était sous contrat jusqu'en 2007. On spécule depuis des mois sur l'avenir de l'ancien international. Les piètres résultats de l'équipe au second tour lui auront été fatals. JOHAN MICOUD (32 ans), lié jusqu'en 2007, veut quitter le Werder Brême, qui songe à Diego(FC Porto) pour le remplacer. L'international camerounais Pierre Wome (27 ans), un défenseur, est transféré librement de l'Inter. Il a signé pour deux ans. CARSTEN JANCKER (31 ans) quitte Kaiserslautern pour la Chine et Shanghai Shenhua. RUDI ASSAUER (62 ans) a quitté Schalke 04 avant d'en être renvoyé. L'ambiance au sein de la direction était devenue lourde, notamment après des fuites sur la situation financière du club. LEVERKUSEN embauche l'international bosniaque Sergej Barbarez (34 ans), un attaquant chevronné. L'ancien joueur de Hambourg a signé pour deux ans. F. VANHEULE`