Gand a laissé partir des joueurs plus âgés, comme De Brul, Jbari, Vanhoyweghen et Verschuere, a loué Matthijs et De Coninck pour engager une flopée d'étrangers : les Nigérians Blessing et Mohammed Aliyu Datti, le Macédonien Trajcev, le Serbe Mladenovic et l'Ivoirien Zoko, en plus des Belges Mollez et Thompson. Une fois rétabli d'une nouvelle blessure, Sandy Martens (qui avait été touché au tendon d'Achille lors de la première journée du défunt championnat) pourra être considéré comme un transfert.
...

Gand a laissé partir des joueurs plus âgés, comme De Brul, Jbari, Vanhoyweghen et Verschuere, a loué Matthijs et De Coninck pour engager une flopée d'étrangers : les Nigérians Blessing et Mohammed Aliyu Datti, le Macédonien Trajcev, le Serbe Mladenovic et l'Ivoirien Zoko, en plus des Belges Mollez et Thompson. Une fois rétabli d'une nouvelle blessure, Sandy Martens (qui avait été touché au tendon d'Achille lors de la première journée du défunt championnat) pourra être considéré comme un transfert. Frédéric Herpoel est depuis une éternité le numéro un dans le but. Le deuxième gardien n'est plus Zlatko Runje, parti, mais Peter Mollez, arrivé du Club Bruges via le Cercle. Il retrouve à Gand son ancien entraîneur des gardiens, Danny Van de Velde. Devant Herpoel, une solide défense, dont Laybutt est le leader. Son excellent jeu de position s'allie à sa force sur les hauts ballons, dans les duels et à son bagage footballistique. En 3-5-2, il est flanqué de Smoje à droite et de Lombaerts à gauche. Le premier dispose d'une technique raffinée et d'une bonne relance mais doit gommer de son jeu sa nonchalance et se montrer plus autoritaire. Le second est jeune, a une large marge de progression et doit devenir plus malin dans son jeu de position, tout en s'endurcissant dans les duels. Georges Leekens peut procéder en 4-3-3 ou en 4-4-2 grâce à Hakonsen, l'arrière gauche, qui est plutôt moyen, au costaud Mirvic, susceptible d'évoluer à l'arrière droit ou à droite de l'axe central, et au tout aussi puissant défenseur central Anyanwu, qu'on appelle aussi Blessing. Cependant, il n'a pas beaucoup joué ces derniers mois, ce qui va lui valoir un temps d'adaptation. Thompson, gaucher mais polyvalent, doit être considéré comme un renfort en profondeur. Si Wouter Vrancken est un médian central exemplaire, qui se place bien et soigne ses passes, on ne peut en dire autant de Maâmar Mamouni, qui a encaissé huit cartes jaunes et une rouge dans l'axe médian la saison passée. Il doit cependant s'incliner devant plus fort : avec neuf jaune et une rouge, Steve Cooreman est le joueur gantois le plus souvent sanctionné. Leekens entend bien que ces chiffres soient revus à la baisse cette saison. Cooreman, Martens ou De Beule sont autant de possibilités à droite, Vrancken, Mamouni ou Trajcev, qui peut évoluer dans un registre défensif ou offensif mais n'a plus joué depuis six mois, entrent en compte pour l'axe, tandis qu'à gauche, l'entraîneur a le choix entre De Beule ou Martens. Cependant, Gand recherche un renfort pour le flanc gauche car Hakonsen, en l'absence des deux autres, n'a pas vraiment l'abattage ni la relance d'un médian. Martens et de Beule sont chargés d'apporter plus de sérénité et de vista à l'équipe, surtout dans la dernière passe, et d'augmenter son capital buts. Boussoufa obtient un rôle plus libre, sans cependant négliger l'intérêt collectif, ce qui signifie qu'il doit être créatif mais £uvrer de façon à aller droit au but. Il peut le faire depuis les flancs, comme deuxième avant ou comme médian offensif. Les jeunes Kurtulus (à gauche comme à droite) et Buysens (médian défensif) devront s'imposer. Gand a embauché deux avants issus d'équipes rétrogradées, Zoko et Datti. L'un est puissant et fort de la tête, il a marqué huit buts pour Ostende, l'autre est rapide et a inscrit 14 buts à Mons. La production de buts dépendra largement de lui car Diop, jeune et rapide, manque de régularité et de sens du but. Gand préférerait d'ailleurs le louer. A moins que Sandy Martens n'évolue en pointe, seul Mladenovic, gaucher est susceptible d'apporter quelque chose à l'attaque. Mladenovic a acquis son expérience au FC Metalurh Donetsk. Son bagage footballistique constitue un atout supplémentaire. Il est collectif et très attentif dans le rectangle mais doit apprendre à être plus dominant. De Ridder est encore fort jeune. Avec huit départs et sept arrivées, le noyau gantois n'a guère été affaibli sur le plan qualitatif. En plus, Georges Leekens ne possède pas seulement des attaquants neufs, il va récupérer deux joueurs qui n'ont pas été en mesure, la saison dernière, d'étaler leurs qualités, Sandy Martens à cause de sa blessure et Davy De Beule à cause d'un transfert pénible. Nous sommes curieux de voir à quelle allure les étrangers vont s'adapter et si Gand parvient à encaisser moins de cartes en jouant plus intelligemment, pour citer l'entraîneur. Raoul De Groote