CHARLEROI (CÉDRIC FAURÉ, ATTAQUANT)

Plus: Malgré un championnat chaotique, on peut encore jouer un ticket pour les préliminaires de l'Europa League. Je ne vois cela nulle part ailleurs.
...

Plus: Malgré un championnat chaotique, on peut encore jouer un ticket pour les préliminaires de l'Europa League. Je ne vois cela nulle part ailleurs. Moin: Pour Charleroi, je n'en vois pas. On a disputé nos matches dans des stades bien garnis et on a fait de bons résultats. Par contre, pour les autres équipes, celles de PO1 comme le Standard ou celles de PO2 qui perdent leur première rencontre, c'est plus délicat. Plus: Le seul point positif, c'est que certains jeunes ont pu débuter en D1. Moin: Nous terminons la saison de façon catastrophique alors que la phase classique avait été assez bonne. L'entraîneur a probablement commis l'erreur de mettre trop l'accent sur le côté expérimental, oubliant l'importance du résultat. Le nombre de spectateurs constitue un autre point négatif. Plus: Il y a toujours un ticket européen en jeu et cela passe par un match supplémentaire face au quatrième des play-offs I. Genk a déjà prouvé par le passé qu'on pouvait ainsi sauver une saison moyenne. Moin: La presse ne s'intéresse pas à cette compétition. Il existe une différence de traitement comparable à celle entre la Ligue des Champions et l'Europa League. Plus: Les play-offs II constituent une excellente occasion de lancer des jeunes issus de l'Académie et de voir s'ils ont le niveau de la D1. Moin: La formule ne ressemble à rien, c'est ridicule. Pour moi, on ne la supprimera jamais assez tôt. Plus: Nous avons évité le pire en échappant aux PO3 mais, au niveau des PO2, nous n'avons fait que confirmer notre piètre saison. Moin: Les PO2 ne servent qu'à garder les joueurs en mouvement, de manière à ce qu'ils ne prennent pas congé de nous trop tôt. Idem pour les supporters. Plus: Cette formule permet de partir du principe que tout est possible mais rien n'est obligatoire. Le jeu qu'on y développe me plaît tandis qu'à FC Bruges - Standard, si on enlevait les 27.000 spectateurs, on se serait cru à un match de play-offs III. Moin: Les équipes qui déçoivent en play-offs II vendront sans doute moins d'abonnements. A Ostende, par contre, on a le vent en poupe. Ça dépasse tous nos espoirs. Plus: Pour nous, les play-offs II constituent un point positif car nous les avons abordés avec un bon état d'esprit, ce qui a plu aux supporters. Cette compétition nous a permis de disputer plus de matches intéressants, avec plus de tension et une chance d'être européen tout en donnant du temps de jeu aux jeunes. Moin: Le peu d'intérêt des médias, la connotation négative de la compétition et l'absence d'affiches contre des clubs comme Zulte Waregem, le Club Bruges, Anderlecht, le Standard ou Genk. " Plus: On peut préparer la saison prochaine en essayant des joueurs dont on hésitait à lever l'option ou à prolonger le contrat. Moin: Il n'y a pas beaucoup de tension ni d'esprit de compétition. Peu d'intérêt, aussi. Cela se ressent au niveau de l'horeca et de la motivation des joueurs. C'est un peu comme si, dans une entreprise, on levait déjà le pied à un mois des vacances.