Alors que Zulte Waregem a atteint les play-offs 1, l'entraîneur Francky Dury a souvent semblé désemparé. La raison : après un 23 sur 39 (59%), le Essevee n'a plus récolté que 20 points au cours des 17 matches suivants (39%), et a enchaîné par un 5 sur 30 lors du tour final. La conclusion de Dury : " Nous méritions de jouer les play-offs 1, mais nous avions trop peu de joueurs du niveau requis. Nous avons besoin de plus de qualité. "
...

Alors que Zulte Waregem a atteint les play-offs 1, l'entraîneur Francky Dury a souvent semblé désemparé. La raison : après un 23 sur 39 (59%), le Essevee n'a plus récolté que 20 points au cours des 17 matches suivants (39%), et a enchaîné par un 5 sur 30 lors du tour final. La conclusion de Dury : " Nous méritions de jouer les play-offs 1, mais nous avions trop peu de joueurs du niveau requis. Nous avons besoin de plus de qualité. " Parmi les sept nouveaux venus déjà recrutés, on dénombre quelques figures connues mais aussi plus de leaders et plus de Belges, qui doivent apporter plus de stabilité au navire rouge et vert. Le point faible de la saison dernière : 73 buts encaissés en 40 matches. Dury n'a jamais trouvé la solution et ce n'est pas faute d'avoir essayé : il a aligné 21 défenses différentes. Même Bossut est resté en dessous de son niveau et a dû céder sa place de temps à autre à Steppe. En principe, les deux gardiens entameront la saison sur un pied d'égalité, mais Dury optera sans doute à nouveau pour Bossut, très affûté. Devant lui, il trouvera Derijck (arrivé de l'ADO La Haye), un leader défensif intelligent, toujours bien positionné : le style de joueur qui manquait la saison dernière. Baudry (central gauche), parfois irrégulier, devrait conserver sa place, mais Zulte Waregem recherche quand même un nouveau défenseur central. Autre leader : De fauw, qui revient après deux années passées au Club Bruges. Il reprendra probablement sa place de prédilection à l'arrière droit. A moins que Dury ne le positionne à côté de Derijck, ce qui permettrait à Dalsgaard (qui a loupé la préparation à cause d'une blessure aux adducteurs) de récupérer sa place. A gauche, Verboom devra faire face à la concurrence d'Hamalainen, qui revient. Verboom a un tempérament plus offensif (3 buts, 4 assists et 5 pré-assists la saison dernière), mais c'était au détriment de la défense. Lui aussi devra faire face à une nouvelle concurrence. La saison dernière, les pertes de balles étaient trop nombreuses et la transition souvent défaillante. Dury a donc recherché plus de maîtrise technique et plus de volume. Il l'a trouvé en la personne du Danois Lerager, qui servira de lien entre la défense et l'attaque. Mais il a manqué une grande partie de la préparation en raison d'une côte fêlée, ce qui permet à Lepoint de garder son poste de n°8. Un rayon d'action moindre, mais dix buts la saison dernière. A ses côtés, Meïté est incontournable au n°6. Loué à Lille depuis l'hiver dernier, il a dû s'adapter, mais s'affirme de plus en plus. Son jeu est simple et direct. Essikal, la révélation de la saison dernière, longtemps tenu écarté des terrains en raison d'une commotion cérébrale, commencera sans doute la saison sur le banc. Au n°10, Kaya (15 assists et 7 pré-assists la saison dernière) sera sans doute confirmé comme l'homme de la dernière passe. Coopman (loué au Club Bruges) et Vetokele (comme n°9,5 dans le dos de Leye) sont d'autres possibilités, ce qui permettrait à Dury d'aligner également Kaya à gauche (comme il l'a fait à 14 reprises la saison dernière). En attendant le nouvel ailier , c'est Naessens, de retour de passages peu fructueux à Malines à et à l'Antwerp qui a été aligné à ce poste durant la préparation. A droite, Cordaro s'est déjà montré très bien en jambes. Avec 20 buts, 5 assists et 4 pré-assists - il avait un pied dans 29 des 62 buts la saison dernière - Leye est meilleur que jamais. Cette saison encore, il animera la ligne offensive du Essevee. Les alternatives s'appellent Vetokele ou Naessens - le jeune Benteke sera (peut-être) loué. A deux ou trois renforts près, l'effectif de Zulte Waregem affiche complet et semble bien rodé. Le début de calendrier est relativement facile (Eupen, Waasland-Beveren) : de quoi lancer le Essevee sur la voie des POI ? Avec une meilleure défense et plus de qualité en attaque, Zulte Waregem pourra peut-être prendre plus de points que la saison dernière (43), mais cela suffira-t-il pour terminer dans les six premiers ? Cela dépendra de la concurrence. PAR JONAS CRETEUR