La Ligue des Champions, ça redémarre déjà la semaine prochaine. RTL-TVI entame ainsi son deuxième contrat de trois ans en espérant qu'il sera aussi fructueux que le premier. " Notre première saison avait été fantastique, Anderlecht ayant passé deux tours ", explique Laurent Haulotte, chef des sports de la chaîne. " Cette fois, c'est bien parti puisque nos clubs ont hérité à la fois de ...

La Ligue des Champions, ça redémarre déjà la semaine prochaine. RTL-TVI entame ainsi son deuxième contrat de trois ans en espérant qu'il sera aussi fructueux que le premier. " Notre première saison avait été fantastique, Anderlecht ayant passé deux tours ", explique Laurent Haulotte, chef des sports de la chaîne. " Cette fois, c'est bien parti puisque nos clubs ont hérité à la fois de belles affiches tout en conservant des chances de qualification, du moins dans le chef d'Anderlecht. On évite les clubs de l'Est mais aussi les adversaires que l'on voit souvent à la télévision, comme le Real ou Manchester United ". La formule étant désormais bien implantée, on ne notera guère de changement dans le déroulement de l'émission. Tout au plus n'y aura-t-il plus de public en studio. " Ce n'est pas la faute des gens mais cela n'apportait rien ", constate Laurent Haulotte. " Nous nous en sommes aperçus en mai lorsque, à cause des élections, nous avons dû déménager dans un studio plus petit pour les demi-finales et la finale. Tout au plus conserverons-nous peut-être du public pour les matches des Diables ". Au commentaire, le trio Migisha- Vermeiren- Matton jouera l'alternance tandis que Georges Grün assurera la présentation. Laurent Haulotte tient d'ailleurs à lui apporter un soutien tout particulier après ses débuts difficiles lors de Belgique-Hollande. " On ne se rend pas compte de ce que c'est de travailler au Heysel ", assure-t-il. " Et je veux bien vous ressortir toutes les cassettes des premières de gens dont c'est le métier. Eux aussi étaient stressés ! " RTL-TVI songea un moment à délocaliser son studio au stade mais le coût s'avère très important par rapport au réel apport de l'initiative. " De plus, à Anderlecht, il n'y a pas vraiment de place pour cela. Il y a bien un studio mais il est occupé par la VRT ", précise Haulotte. On en restera donc à une formule avec deux invités à l'avenue Ariane. Pour les premières rencontres ils sont déjà choisis. Il s'agit de Philippe Van de Walle et Sambegou Bangoura pour Bruges-Celta Vigo et Enzo Scifo et Nenad Jestrovic pour Lyon-Anderlecht. (P. Sintzen)Bruno Govers