ABONNEMENTS
...

ABONNEMENTSAu 20 août les 18 clubs de Série A en avaient déjà vendu 8% de plus que l'an dernier à la même époque. Soit un total de 292.007 abonnés, une moyenne de 16.000 par club. Le plus populaire demeure l'AS Rome avec 46.500 sésames, suivi par l'AC Milan (44.500), l'Inter (41.990), la Juventus (30.100), la Reggina (23.950) et la Lazio (22.000). Pérouse n'a écoulé que 2.500 abonnements, mais c'est quand même la meilleure progression (+ 25% par rapport à la saison passée), si l'on excepte les néo-promus, juste avant Chievo (19% de mieux). La perte des abonnés touche surtout Piacenza (-49%) et l'Atalanta Bergame (-24%). Les équipes du milieu de tableau (Atalanta, Brescia, Côme, Chievo, Empoli, Parme, Pérouse, Piacenza et Torino) ont à peine rassemblé 10.000 cartes pour la saison. L'Udinese, Bologne et Modène tout juste 15.000.SALAIRESMalgré cette hausse des abonnements, 14 des 18 clubs veulent réduire leur masse salariale cette saison. En moyenne, les équipes de D1 ont consacré l'an dernier 75,5% de leur budget aux salaires des joueurs et entraîneurs. Parme veut épargner 42%, la Lazio 29%. Seuls les néo-promus espèrent avoir les moyens de payer davantage. Empoli a la plus petite masse salariale. 4 millions d'euros. C'est 28,5 fois moins que l'Inter, la Juventus et la Lazio, qui dépensent 110 millions d'euros. Milan suit avec 104 millions, ensuite l'AS Rome et Parme (87 millions). Bologne y consacre 25 millions. La Reggina, Pérouse, Côme, Modène et Empoli ne dépassent pas les 10 millions d'euros.LE PLUS CHERC'est l'Uruguayen Recoba (Inter), 8 millions d'euros, dont les droits d'image sont inclus dans le salaire, alors que ses camarades signent des contrats séparés pour l'utilisation de leur image. Après Recoba, on trouve Batistuta (AS Rome) et Totti (AS Rome), tous deux 6 millions d'euros par an. Del Piero (Juventus), Thuram (Juventus) Nedved (Lazio) et Vieri (Inter) gagnent chacun 5 millions, juste devant Rivaldo (Milan-4,5 millions), Maldini et Shevchenko (Milan, tous deux 4 millions). A l'autre bout de l'échelle, l'attaquant Kamara touchera 80.000 euros par an du néo-promu Modène. DETTESL'an dernier, il y avait huit clubs financièrement sains (sans dettes) : la Juventus, l'Atalanta, Bologne, Brescia, Chievo, Pérouse, Torino et Udinese. Les clubs de Série A totalisaient, pour l'année 2001, un total de 710 millions d'euros des dettes, soit le double de 2000.