En 2016, 250 joueurs de football américain ont été victimes d'une commotion cérébrale. L'année passée, ils étaient 291 dans ce cas, soit une augmentation de 16 %. " Il faut absolument que ce chiffre diminue ", a déclaré le Dr. Alan Sills, Chief Medical Officer de la National Football League, qui a également relevé une hausse de 73 % de lésions cérébrales pendant ...

En 2016, 250 joueurs de football américain ont été victimes d'une commotion cérébrale. L'année passée, ils étaient 291 dans ce cas, soit une augmentation de 16 %. " Il faut absolument que ce chiffre diminue ", a déclaré le Dr. Alan Sills, Chief Medical Officer de la National Football League, qui a également relevé une hausse de 73 % de lésions cérébrales pendant la préparation de la saison. " Les entraîneurs ont une lourde responsabilité dans les accidents qui surviennent à cette période. Il reprennent les séances avec 80 joueurs et ils poussent les jeunes car ils ne retiennent que 53 hommes pour la compétition ", résume Thom Mayer, le médecin du syndicat des joueurs. L'augmentation du nombre de commotions fait débat depuis longtemps en NFL. Le suicide de Junior Seau et de Dave Duerson, lauréat du Super Bowl avec les Chicago Bears et les New York Giants a ravivé le débat. L'autopsie a révélé chez les deux hommes une encéphalopathie traumatique chronique, une affection dégénérative du cerveau consécutive à des graves traumatismes crâniens, qui se manifeste notamment par des pertes de mémoire, des troubles du comportement et de l'humeur et l'apparition de démence. En 2016, des chercheurs de l'université de Boston ont examiné 91 anciens joueurs et ont diagnostiqué cette encéphalopathie chez 96 % d'entre eux. " Le monde de la boxe a pris des mesures depuis longtemps pour diminuer les blessures à la tête mais la NFL persiste à placer ses intérêts commerciaux au premier plan ", ont conclu les chercheurs, 14 ans après le Dr. Bennett Omalu. Celui-ci avait mis à jour le problème après avoir découvert une encéphalopathie chez l'ancien joueur Mike Webster, quadruple vainqueur du Super Bowl. L'histoire de Webster a fait l'objet d'un film, Concussion, qui ne place pas précisément la NFL sous un beau jour.