Cette année, comme les organisateurs des trois autres Grands Chelems, les patrons de Roland-Garros ont augmenté les primes. Les lauréats féminin et masculin du simple recevront 2,4 millions à Paris, une somme qui reste légèrement inférieure à celle perçue dans les trois autres grands tournois. Wimbledon reste dans les parages avec 2,6 millions mais l'Open d'Australie (2,9) et l'US O...