L'Espagne, meurtrie par les attentats de jeudi dernier, tente tant bien que mal de reprendre ses activités normales. Ce soir, c'est la finale de la Coupe du Roi qui figure au programme. Elle opposera, au stade olympique de Montjuich (celui de l'Espanyol Barcelone), le Real Madrid à Saragosse. Les deux équipes se sont déjà affrontées samedi en championnat, au stade Santiago Bernabeu, dans une sorte de répétition générale. Elles n'ont pu se départager : 1-1, buts de Portillo et de ...

L'Espagne, meurtrie par les attentats de jeudi dernier, tente tant bien que mal de reprendre ses activités normales. Ce soir, c'est la finale de la Coupe du Roi qui figure au programme. Elle opposera, au stade olympique de Montjuich (celui de l'Espanyol Barcelone), le Real Madrid à Saragosse. Les deux équipes se sont déjà affrontées samedi en championnat, au stade Santiago Bernabeu, dans une sorte de répétition générale. Elles n'ont pu se départager : 1-1, buts de Portillo et de Toledo. Mais Saragosse aurait pu prétendre à mieux, car IkerCasillas fut le meilleur Madrilène. Il faut dire que CarlosQueiroz avait laissé plusieurs titulaires au repos. Le Real Madrid, qui arborera un maillot spécial pour la circonstance, partira bien sûr favori ce soir. Mais, compte tenu du contexte, Raúl relativise : " La victoire ? Bien sûr, nous jouerons pour gagner, mais la victoire que nous souhaitons tous est celle d'un monde sans violence ". Saragosse est avide de revanche à plus d'un titre. D'abord, le club souhaite venger la défaite subie lors de la défaite de 1993. Ensuite, deux joueurs ont porté (ou failli porter) le maillot du Real Madrid : le Brésilien Savio et l'Argentin GabrielMilito qui fut jugé inapte lors du contrôle médical en raison d'un problème au genou, alors qu'il s'apprêtait à parapher son contrat, l'été dernier. Le meilleur buteur de l'équipe est actuellement le centre-avant Villa, auteur de 11 réalisations. En championnat, Saragosse û néo-promu û figure dans la deuxième partie du tableau et n'est toujours pas assuré du maintien. Cette saison laborieuse, malgré les exploits en coupe, a d'ailleurs coûté sa place à l'entraîneur PacoFlores, remplacé par VictorMuñoz. La participation à la finale de la Coupe du Roi devrait lui assurer dès le coup d'envoi un billet pour la Coupe de l'UEFA, sauf si le Real Madrid ne terminait pas parmi les quatre premiers : ce qui est peu probable. (D. Devos) DEUIL : Un peu partout dans le monde, les footballeurs ont tenu à témoigner leur solidarité envers le peuple espagnol après les attentats de jeudi dernier. Jusqu'au Mexique, où les joueurs de 20 équipes de D1 ont joué avec un brassard noir, le week-end passé. THIAGO MOTTA a été exclu pour la quatrième fois de la saison, jeudi passé lors du match de Coupe de l'UEFA au Celtic Glasgow. Ce qui irrite au plus haut point les dirigeants du FC Barcelone, à un moment où ils envisageaient de renouveler le contrat de leur joueur. BUTEURS : 1. Ronaldo (Real) 22 buts ; 2. Salva (Malaga) 16 ; 3. Mista (Valence), Tamudo (Espanyol) 14.D.Devos