Le match que tout le monde attend depuis le début de la saison, l'affrontement entre les deux principaux prétendants au titre, c'est pour dimanche. Coup d'envoi à 18 heures, ainsi en a décidé la fédération. Où en sont les deux protagonistes ?
...

Le match que tout le monde attend depuis le début de la saison, l'affrontement entre les deux principaux prétendants au titre, c'est pour dimanche. Coup d'envoi à 18 heures, ainsi en a décidé la fédération. Où en sont les deux protagonistes ? Le Real Madrid abordera le clásico avec un point d'avance sur son rival catalan, conséquence du partage 1-1 concédé par le Barça à San Mamés, dans une suite à la finale de la Coupe du Roi. Les Madrilènes, eux, se sont imposés à l'arraché contre Santander, 1-0 grâce à un but de GonzaloHiguaín. Ils espèrent récupérer CristianoRonaldo, blessé à la cheville depuis le 10 octobre, et qui a repris les entraînements la semaine dernière. Le jeu n'est pas encore parfait, mais l'optimisme est de rigueur. " On va bientôt développer le football auquel on aspire tous ", a déclaré Higuaín. " Au Camp Nou, on va montrer aux Catalans de quel bois on se chauffe ", a renchéri RoystonDrenthe. Souvent critiqué pour le jeu peu attractif développé par le Real Madrid, malgré des résultats probants, l'entraîneur ManuelPellegrini veut relativiser. " Pour l'instant, on ne joue ni mal ni bien ", estime-t-il. " Cela pourrait être meilleur, et je reconnais qu'après avoir ouvert le score en première mi-temps, on s'est davantage préoccupé de préserver le résultat que d'aggraver l'écart, mais la rencontre n'a pas été aussi serrée que le score semble l'indiquer. On a dominé les échanges. " Un but du milieu de terrain visiteur SergioCanales, qui semblait valable, a pourtant été annulé. Du côté du Barça, la grippe A/H1N1 a fait son apparition. EricAbidal et YayaTouré sont atteints. RafaelMarquez présentent également les symptômes. LionelMessi a dû quitter le jeu, souffrant des adducteurs de la jambe gauche. Forfait contre l'Inter en Ligue des Champions, et il est également douteux pour le clásico. Malgré ces avatars, la confiance de GérardPiqué ne semble pas ébranlée. " On espère leur mettre trois buts, à ces Madrilènes ", a-t-il déclaré, sûr de lui. PepGuardiola n'est pas très inquiet non plus. " Le fait d'aborder le clásico avec un point de retard ne me préoccupe pas du tout ", affirme- t-il. " Mais j'aimerais tout de même récupérer des joueurs. " L'ESPAGNE s'est imposée 1-5 en match amical en Autriche, mercredi passé. DavidVilla a inscrit deux buts. GABRIELMILITO (29 ans), le défenseur argentin du FC Barcelone, a rejoué lors d'un match amical contre la Bolivie, 18 mois et quatre opérations après sa grave blessure au genou survenue en août 2008 contre Manchester United en Ligue des Champions. QUIQUE SANCHEZ FLORES, arrivé il y a un mois comme entraîneur de l'Atletico Madrid, souffre de la grippe A/H1N1. Il s'est absenté de certains entraînements mais était présent pour le match du week-end à La Corogne. RAULGARCIA (23 ans), le milieu de terrain de l'Atletico Madrid, a dû quitter le jeu à Riazor : il souffre d'une distorsion du ligament latéral externe du genou gauche. MIGUELANGELPORTUGAL est le successeur de JuanCarlosMandía à Santander. Ce coach de 54 ans avait déjà dirigé l'équipe en 2006-2007, la hissant à la 10e place du classement. Pour ses débuts, il s'est incliné 1-0 au Real Madrid. ROBERTO SOLDADO (24 ans), l'attaquant de Getafe, pourrait quitter le club lors du mercato hivernal pour le champion russe, Rubin Kazan. DIEGOPEROTTI (21 ans), le jeune milieu de terrain argentin du FC Séville qui a encore inscrit un but lors de la victoire 1-2 à Ténériffe, samedi passé, intéresserait le Real Madrid pour le mercato hivernal. VICENTE DEL BOSQUE affirme déjà connaître à 90 % la liste des 23 joueurs qu'il emmènera en Afrique du Sud. Seules deux places restent en suspens. DANIEL DEVOS