Philippe Léonard (29 ans) est actuellement dans l'incertitude. L'ancien international, en fin de contrat à Monaco, n'a pas encore trouvé d'employeur. Le défenseur gauche ne panique pas, cependant. Il entretient sa condition en courant dans les bois.
...

Philippe Léonard (29 ans) est actuellement dans l'incertitude. L'ancien international, en fin de contrat à Monaco, n'a pas encore trouvé d'employeur. Le défenseur gauche ne panique pas, cependant. Il entretient sa condition en courant dans les bois. Philippe Léonard : Oui. Je regrette que mon séjour à Monaco se soit achevé ainsi mais il était impossible de continuer à travailler avec Didier Deschamps. Sur le plan humain, c'était insupportable. Non. Le club est vraiment en proie au chaos interne actuellement. Entre joueurs, les contacts étaient bons, si on excepte les rapports de certains avec l'entraîneur. C'était une confrontation de caractères. Je n'en suis pas la seule victime. D'un coup, il n'a plus eu besoin des services de joueurs confirmés comme Marco Simone, Florin Raducioiu et Stéphane Porato. Absolument. Il semble que Deschamps soit incapable de travailler avec des joueurs qui ont de la personnalité. Plutôt que de chercher une solution, il a opté pour l'option la plus facile : ignorer les gens et les écarter. C'est pour ça que je n'ai presque pas joué pendant deux ans. Le problème, c'est que la direction du club n'est pas intervenue et qu'elle a aveuglément suivi l'avis de l'entraîneur. Une décision regrettable. J'ai discuté avec ces deux clubs, sans que ça débouche encore sur des négociations concrètes. J'attends une confirmation de l'Atletico pour un nouveau rendez-vous. C'est dommage mais je ne panique pas encore. Ce qui me rend nerveux, c'est qu'il y a pénurie de gauchers et que personne ne réagit. J'ai déjà reçu plusieurs offres d'Angleterre : Southampton, Leicester City, Wolverhampton Wanderers. Tous des pensionnaires du ventre mou. Je préférerais jouer dans un vrai grand club, style Anderlecht ou Standard. Pourquoi pas ? Je ne me tracasse pas : un joueur de mon statut doit bien finir par trouver un club. J'aime toujours le Standard. C'est un club selon mon c£ur. Tout est discutable. Je suis ouvert à toutes les propositions. Physiquement, je vis mes meilleures années. Mentalement, je me suis endurci à Monaco et physiquement, je n'aurai certainement pas de problème en rejoignant un groupe. Je manque simplement un peu de rythme en compétition mais c'est l'affaire de deux mois. Evidemment. Comment réagiriez-vous ? Je suis loin d'être usé, vous savez ! (F. Vanheule)