Les rumeurs entendues en début de saison sont officiellement confirmées: Charleroi a bu un bouillon la saison dernière. Le déficit d'exploitation est de 70 millions. Au Sporting, on ne s'affole pas. "Certains clubs belges ont perdu largement plus d'une centaine de millions", signale Lucien Gallinella. "Nous sommes conscients qu'il faut vendre chaque année pour ne pas perdre d'argent. Si nous avions laissé partir ...

Les rumeurs entendues en début de saison sont officiellement confirmées: Charleroi a bu un bouillon la saison dernière. Le déficit d'exploitation est de 70 millions. Au Sporting, on ne s'affole pas. "Certains clubs belges ont perdu largement plus d'une centaine de millions", signale Lucien Gallinella. "Nous sommes conscients qu'il faut vendre chaque année pour ne pas perdre d'argent. Si nous avions laissé partir Defays et Dufer, nous aurions bouclé l'année en positif". Le club espère vendre d'autres joueurs en cours de saison pour récupérer de l'argent. Pas des garçons du noyau A, mais des footballeurs relégués dans le noyau B et toujours sous contrat: Tokéné, Vangronsveld, de Condé et Petit. Tokéné brosse les entraînements du noyau B et aucune offre n'est encore parvenue pour lui au Sporting. Le club avait levé l'option qu'il possédait sur lui, ce qui fait qu'il a encore deux ans de contrat. Une bonne décision en cas de revente, mais un flop si Tokéné reste pendant plusieurs mois dans le noyau B et sur la liste de salaires du Sporting. Vangronsveld est cité en Israël. Petit a été signalé à Alost, mais l'Eendracht est apparemment (déjà) sans le sou. Quant à de Condé, il a passé des tests en Angleterre, mais ceux-ci n'ont rien donné. Une autre façon de renflouer les caisses: trouver un sponsor maillot. C'est toujours Chaudfontaine pour le moment et cela ne rapporte donc rien. Des offres sont parvenues mais elles ont été jugées insuffisantes.Les Zèbres promettent:Enzo Scifo a aligné son équipe-type pour le match de gala face à l'Espanyol Barcelone (1-1), vendredi dernier. Il reste évidemment certains détails à régler, mais on a vu de bonnes choses dans chaque ligne, surtout en première mi-temps. Dudas a arrêté quelques ballons chauds. Herreman a confirmé son jusqu'au-boutisme et son tempérament offensif. Le duo central défensif Defays- Etchi ennuyera plus d'une ligne d'attaque cette saison. Lendvai a prouvé ses qualités d'arracheur de ballons. Milovanovic a étalé sa technique. Et devant, c'est aussi du tout bon. Rojas a de la dynamite dans les pieds, tandis que son nouveau compère, le Français Biakolo, risque fort d'être une des révélations du début de saison. Le Sporting compte déjà 4.000 abonnés et espère passer la barre des 5.000. (P. Danvoye)