Le neuvième du classement a offert à Peter Bosz (55 ans) un contrat jusqu'en 2020. L'ancien international (huit caps) a immédiatement annoncé qu'il emmenait l'ancien Courtraisien Hendrie Krüzen dans la banlieue de Cologne. Leverkusen a remporté la Coupe UEFA en 1988 et la coupe d'Allemagne en 1993 et a été le Poulidor du football allemand du débu...

Le neuvième du classement a offert à Peter Bosz (55 ans) un contrat jusqu'en 2020. L'ancien international (huit caps) a immédiatement annoncé qu'il emmenait l'ancien Courtraisien Hendrie Krüzen dans la banlieue de Cologne. Leverkusen a remporté la Coupe UEFA en 1988 et la coupe d'Allemagne en 1993 et a été le Poulidor du football allemand du début du siècle. L'ancien médian défensif succède à Heiko Herrlich (47), limogé malgré un récent 13/15. " Au printemps, après des débuts difficiles, il a rendu son élan à l'équipe et nous a qualifiés pour la Coupe d'Europe ", explique le directeur sportif Rudi Völler. " Jusqu'il y a peu, nous étions convaincus de pouvoir opérer le revirement nécessaire sous sa conduite. Malheureusement, l'équipe a stagné. Nous avons refait le retard qui nous séparait des places européennes mais le premier tour était trop peu satisfaisant pour continuer à travailler avec Heiko Herrlich. " En théorie, le Bayer Leverkusen dispose d'un noyau de qualité. L'ailier jamaïcain LeonBailey (21, ex-Genk) et le médian allemand Kai Havertz (19) sont ses meilleurs éléments. " Peter Bosz développe un football offensif à un rythme élevé ", raconte le manager technique Simon Rolfes. " Dans tous ses mandats, il a fait preuve d'une réelle passion pour le travail des jeunes. Il nous convient donc parfaitement. Il a prouvé à l'Ajax qu'il était capable de faire progresser les jeunes talents, de former une équipe et d'être performant sur la scène européenne. " Rolfes fait allusion à la finale d'EL que l'Ajax a disputée et perdue en 2017 contre Manchester United. Leverkusen est le deuxième club allemand de Bosz, qui a été limogé par le Borussia Dortmund le 10 décembre 2017, 163 jours seulement après son embauche.