Les années précédentes, le tournoi de Knokke-Heist avait accueili Björn Borg, John McEnroe et Kim Clijsters. Il propose une nouvelle affiche cette année : l'Américain Pete Sampras, lauréat de 14 grands chelems, un des meilleurs joueurs de tous les temps. Ce mini-tournoi permet de gagner des points pour le Champions Tour. L'Américain va d'abord croiser le fer avec le Suédois Thomas Enqvist puis, dans une éventuelle finale, avec Xavier Malisse ou Thomas Muster, l'Autrichien vainqueur de Rola...

Les années précédentes, le tournoi de Knokke-Heist avait accueili Björn Borg, John McEnroe et Kim Clijsters. Il propose une nouvelle affiche cette année : l'Américain Pete Sampras, lauréat de 14 grands chelems, un des meilleurs joueurs de tous les temps. Ce mini-tournoi permet de gagner des points pour le Champions Tour. L'Américain va d'abord croiser le fer avec le Suédois Thomas Enqvist puis, dans une éventuelle finale, avec Xavier Malisse ou Thomas Muster, l'Autrichien vainqueur de Roland Garros. Le public pourra aussi apprécier les matches en double (mixte) d'exhibition, avec Sabine Appelmans et Dominique Monami ainsi que des habitués de Knokke-Heist comme Yannick Noah, Henri Leconte, Mansour Bahrami et Pat Cash. Leur fidélité ne relève pas du hasard, explique Jan De Paepe, directeur d'Optima, le sponsor principal. " Nous nous sommes forgé une très bonne réputation au fil des années : grâce à 120 collaborateurs, l'organisation est parfaite, les joueurs sont royalement accueillis à La Réserve, un hôtel quatre étoiles, l'ambiance est décontractée dans un magnifique site proche de la mer. En plus, nous proposons de chouettes activités annexes comme la players party, qui permet à Yannick Noah de nous faire profiter de ses talents musicaux. " Le public apprécie le tournoi. " Les dernières éditions, nous avons écoulé quasiment tous nos billets. Les espaces VIP étaient combles et nous venons d'étendre la formule. Des champions comme Noah, Borg, McEnroe et Sampras éveillent toujours de magnifiques souvenirs chez les plus de trente ans, qui ont grandi au son de leurs exploits. En plus, ils sont très accessibles. A l'heure actuelle, les grands chelems protègent complètement les joueurs du public mais ici, vous pouvez sans problème demander une photo à Sampras et Cie. Ils s'exécutent avec plaisir. Ils jouent moins vite qu'avant mais ils ont conservé leur motivation. Dans les doubles, des hommes comme Noah, Leconte et Bahrami savent très bien comment divertir le public. Ce sont donc trois journées bien remplies, au spectacle garanti. " Vendredi 14/08 : 14.30 h simple Malisse - Enqvist, suivi du double Noah/Appelmans - Bahrami/Monami et du simple Leconte - Muster. Samedi 15/08 : 14.30 h simple Sampras - Enqvist, double Noah/Bahrami - Leconte/Cash et simple Malisse - Muster. Dimanche16/08 : 14.30 h finale simple, double Noah/Bahrami - Leconte/Cash et petite finale simple. Billets (de 30 à 40 euros) : www.optimaopen.be PAR JONAS CRÉTEUR