Touché, coulé : le sous-marin jaune a torpillé le FC Barcelone qui a sombré sur la pelouse du Madrigal, encaissant sa première défaite de la saison sur le score de 3-1. Un but de SantiCazorla et deux penalties convertis par MarcosSenna ont eu raison des Catalans. Villarreal conserve une belle deuxième place au classement de la Liga. L'équipe semble avoir retrouvé le niveau qui l'avait conduit en Ligue des Champions il y a deux ans. C'était déjà 2-0 après 13 minutes. " A ce moment, j'ai décelé des signes d'impuissance dans les yeux des joueurs blaugranas ", a déclaré l'entraîneur ManuelPellegrini. " On a exercé un pressing très haut et on n'a...

Touché, coulé : le sous-marin jaune a torpillé le FC Barcelone qui a sombré sur la pelouse du Madrigal, encaissant sa première défaite de la saison sur le score de 3-1. Un but de SantiCazorla et deux penalties convertis par MarcosSenna ont eu raison des Catalans. Villarreal conserve une belle deuxième place au classement de la Liga. L'équipe semble avoir retrouvé le niveau qui l'avait conduit en Ligue des Champions il y a deux ans. C'était déjà 2-0 après 13 minutes. " A ce moment, j'ai décelé des signes d'impuissance dans les yeux des joueurs blaugranas ", a déclaré l'entraîneur ManuelPellegrini. " On a exercé un pressing très haut et on n'a pas laissé d'espace à l'adversaire, ce furent les clefs du succès ". Tout cela s'est passé sans le concours de JuanRomanRiquelme. Il y a dix jours, l'Argentin a inscrit les deux buts de la victoire 2-0 de son équipe nationale face au Chili. Malgré cela, Villarreal n'a pas daigné l'extraire du noyau B où il ronge son frein depuis le début de la saison. Riquelme pose un cas : le courant ne passe pas entre lui et l'entraîneur... chilien, précisément, Pellegrini. Durant les six derniers mois de la saison dernière, il avait été prêté à Boca Juniors. Il souhaitait y rester, mais le club argentin n'avait pas les moyens financiers voulus pour l'acquérir définitivement (Villarreal réclamait une dizaine de millions). Le joueur avait même déclaré : " Si cela peut aider, je suis même disposé à jouer gratuitement ". Mais rien n'y fit. Un nouveau prêt n'était pas à l'ordre du jour non plus. Villarreal souhaite le vendre, au prochain mercato si possible, afin de récupérer une partie de son investissement. En attendant, Riquelme se trouve sur une voie de garage. Le dernier club à s'intéresser à lui est Fluminense. L'ancien international brésilien Branco, en charge du club, a déclaré sur les ondes de RadioGlobo qu'il en rêvait : " C'est un joueur exceptionnel, qui a porté Boca Juniors sur ses épaules en Copa Libertadores la saison dernière, et s'il venait, il nous aiderait beaucoup ". Branco a toutefois reconnu que son engagement se révélerait très difficile, car quasiment hors de prix pour son club. BOJAN KRKIC (17 ans), le jeune prodige du FC Barcelone que l'on avait vu à l'£uvre lors du Championnat d'Europe des -17 ans organisé en Belgique en mai, a été titularisé pour la première fois dans la Liga. Il a remercié FrankRijkaard en inscrivant un but et est ainsi devenu le plus jeune buteur de l'histoire du Barça en championnat. SAMUEL ETO'O (26 ans) a acquis la nationalité espagnole. Actuellement sur la touche, il devrait participer à la Coupe d'Afrique des Nations avec le Cameroun, au début 2006... pour autant que le FC Barcelone l'y autorise. Mais le club catalan, aussi puissant soit-il, a-t-il les moyens de s'opposer à la mise à disposition de ses joueurs africains ? L'Ivoirien YayaTouré, ex-Beveren, est dans le même cas. MAHAMADOUDIARRA (26 ans), le défenseur malien du Real Madrid, sera lui aussi absent un mois, mais son club procède différemment : il entend lui chercher un remplaçant pour cette période. FRéDéRIC KANOUTE (30 ans), l'attaquant franco-malien du FC Séville, a été blessé lors de l'intrusion de supporters sur le terrain après le match Togo-Mali. LE REAL MADRID, comme le FC Barcelone, a subi samedi sa première défaite de la saison à l'Espanyol. Le club a envoyé une lettre à la fédération pour demander à LuisAragonés de témoigner de plus de respect dans ses déclarations envers Raul. Ce n'est sans doute pas un hasard si la RFEF a accéléré l'organisation de l'hommage qu'elle compte dédier au joueur. TOM DE MUL a fêté sa première sélection avec Séville tandis que Mémé Tchité est monté au jeu à la 64e. DANIEL DEVOS