En début de saison, les observateurs faisaient de Pérouse, club provincial, un oiseau pour le chat en Série A. Pourtant, l'année précédente déjà, Carlo Mazzone (maintenant à Brescia) n'avait éprouvé aucun mal à préserver de la relégation le néo-promu.
...

En début de saison, les observateurs faisaient de Pérouse, club provincial, un oiseau pour le chat en Série A. Pourtant, l'année précédente déjà, Carlo Mazzone (maintenant à Brescia) n'avait éprouvé aucun mal à préserver de la relégation le néo-promu. Le club a perdu ses meilleurs joueurs: Aleinitchev a disputé le match Intertoto contre le Standard avant de rejoindre Porto, le Croate Rapaic s'est expatrié à Fenerbahçe et le défenseur Olive a été transféré à Bologne. Les dirigeants ont cherché leur salut en Asie. Ils ont acquis le Japonais Nakata, depuis lors cédé à l'AS Rome. Au moins ont-ils réussi à écouler 50.000 vareuses à son nom au Japon. Au bout de quelques mois, le Chinois Ma Ming Yu est retourné au pays avec la mention "insuffisant". Le Coréen du Sud Ahn Jung Hwan a inscrit la semaine dernière son premier but de championnat, après moult entrées au jeu. Le club ombrien a fait fi des pronostics pessimistes et des deux cas de dopage à la nandrolone, qui l'ont privé de Bucchi et de Monaco, pour s'implanter dans le ventre mou. Mercredi dernier, à l'occasion du match Italie-Afrique du Sud, le club a même vu deux de ses joueurs alignés d'emblée chez les Azzurri. Auparavant, trois éléments de Pérouse avaient eu cet honneur: Paolo Rossi, Salvatore Bagni et Frederico Giunti. Marco Materazzi, un défenseur de 27 ans qui évolue à Pérouse depuis des années, à l'exception d'une saison à Everton, est déjà assuré d'un transfert à l'Inter et d'une sélection pour le prochain match, contre la Géorgie. Le meneur de jeu, Fabio Liverani, également âgé de 27 ans, a été préféré à Stefano Fiore, d'Udinese, pourtant une valeur sûre pendant l'EURO. Liverani vient de Viterese, un club de D3 avec lequel il a été relégué en D4 il y a deux ans. Liverani n'est pas le seul joueur que Pérouse a repéré dans des divisions inférieures: Luciano Gaucci, son flamboyant président, a repéré la moitié de son noyau en D3. Y compris l'entraîneur, Serge Cosmi (42 ans), de loin l'entraîneur le plus mal payé de Série A avec un salaire annuel de 3,6 millions, soit un dixième des honoraires perçus par son collègue de la Juventus, par exemple. (G. Foutré)