Pas moins de 31 prévenus et une entreprise avaient été renvoyés par le parquet devant le tribunal correctionnel lorsqu'il fut démontré que Zehyun Ye avait dépensé 800.000 € pour acheter des matches. Nous avons reconstitué le parcours footballistique de quelques-unes de ces protagonistes depuis cette affaire.
...

Pas moins de 31 prévenus et une entreprise avaient été renvoyés par le parquet devant le tribunal correctionnel lorsqu'il fut démontré que Zehyun Ye avait dépensé 800.000 € pour acheter des matches. Nous avons reconstitué le parcours footballistique de quelques-unes de ces protagonistes depuis cette affaire. Paul Put (56 ans, soupçonné d'avoir touché 50.000 €) est le seul à se pourvoir en Cassation contre la décision de la Chambre du Conseil. Après avoir quitté le Lierse en novembre 2005, l'Anversois a encore coaché Mouscron en janvier et février 2006 mais il fut limogé le 17 février après avoir avoué à la direction qu'il avait influencé deux rencontres. Le 20 août 2007, la Commission de Contrôle de l'URBSFA le suspendait à vie pour son implication dans l'affaire des paris truqués. Après avoir effectué un peu de scouting pour Lokeren en Guinée-Conakry, Put fut nommé sélectionneur fédéral de la Gambie en mai 2008. Sous sa direction, le pays se qualifia pour la première fois pour la Coupe d'Afrique des Nations mais il démissionna en octobre 2011. Depuis mars 2012, il est le coach fédéral du Burkina Faso, qu'il amena la semaine dernière en quarts de finale de la CAN. Patrick Deman (44 ans, qui a admis avoir reçu 25.000 €), un repenti, fut l'adjoint de Put au Lierse. En novembre 2006, son ami David Gevaert lui donna l'occasion de devenir deuxième gardien et entraîneur des keepers au Sparta Petegem, qui évoluait alors en P1 est-flandrienne. Il combina cette activité avec un boulot de représentant. En 2009/2010, il devint l'entraîneur principal de ce club avant de remplacer, l'été dernier, Francky Vandendriessche au poste d'entraîneur des gardiens de Courtrai, son ancien club, avec qui il signa un contrat de deux ans. Yves Van der Straeten (42 ans, 120.500 €) était le gardien titulaire du Lierse. Son ami Jacques Schreurs, agent de joueurs, lui permit de signer au SK Berlare (promotion), le club de son village. Il y fut d'abord entraîneur des gardiens, coordinateur des jeunes et entraîneur adjoint avant de rejouer en 2007. Aujourd'hui, il en est à sa quatrième saison comme entraîneur principal de ce club et travaille en tant qu'employé administratif. Cliff Mardulier (30 ans, 57.000 €) était le remplaçant d'Yves Van der Straeten au Lierse. Le 16 février 2006, il reconnut avoir touché de l'argent et fut licencié sur le champ. En octobre 2006, il passa à Schoten (Promotion) avant de signer, en avril 2007, un contrat de trois ans à Roda JC, dont il devint le troisième gardien. En septembre 2010, il opta pour MVV, en D2 hollandaise. Un an plus tard, il passait à Tamise et il est depuis janvier 2012 le gardien du FC Kempen (1re provinciale). Dusan Belic (41 ans, montant indéterminé) est parti au Canada durant l'été 2006 et a porté le maillot des Serbian White Eagles, dont il fut également joueur-entraîneur en 2007. Aujourd'hui, il est rentré en Slovénie où il exerce une fonction de scout. Gilbert Bodart (50 ans) quitta La Louvière le 21 février 2006. Sept mois plus tard, il reprenait du service en Promotion, à Wevelgem City avant de signer à Rochefort en 2008. Mais en août de la même année, il était arrêté par la police pour une affaire de faux billets et son implication dans un hold up aux grottes de Han, où il avait retrouvé de l'embauche comme employé. Il passa plusieurs mois en prison avant d'être libéré sous condition en 2009. Il redevint entraîneur en 2010, d'abord à Limont puis au FC Tilleur. Fin octobre 2012, il a repris le RSC Haneffe, en P2 liégeoise, mais il a quitté le club le 10 janvier dernier. Laurent Fassotte (35 ans, 140.500 €) fut viré du Lierse en 2005, et retrouva rapidement du boulot à Sprimont-Comblain, en D3. De 2007 à 2009, il porta le maillot du club chypriote d'AEL Limassol avant de passer deux ans à Enosis Neon Paralimni. Depuis la saison dernière, il évolue au FC Ermis Aradippou, en D2 chypriote. Igor Nikolovski, ex-international macédonien du Lierse(39 ans, 120.500 €) mit directement un terme à sa carrière, victime d'une hernie discale. Il vit toujours à Mortsel, dans la banlieue anversoise, et joue en fédération amateur. Hasan Kacic (36 ans, 27.000 €), un défenseur croate (ex-Lierse), a signé en février 2007 au NK Istra 1961, un club de D1 croate. Depuis la saison dernière, il évolue au NK GOSK Dubrovnik, club de D3 de sa ville natale. Ninoslav Milenkovic, ancien international bosniaque(35 ans, 20.000 €) a entamé un véritable tour du monde depuis qu'il a quitté le Lierse. Après le Beerschot, Saint-Trond, Panserraikos (Grèce), Enosis Neon Paralimni (Chypre), Qingdao Jonoon (Chine), NK Istra 1961 (Croatie) et à nouveau Panserraikos, il a signé cet été à Doxa Drama, club de D2 grecque. Olivier Suray (41) reconnut le 16 mars 2006 avoir été impliqué dans un match truqué du club finlandais AC Alianssi, dont il était le manager et dont Ye était le propriétaire. Après avoir entraîné pendant deux ans le FC Morialmé (P2 hennuyère), l'ex-défenseur est passé au FC Gerpinnes puis au Leopold Uccle Sport (Promotion), qu'il entraîne depuis cette saison. Marius Mitu (36 ans, 108.500 €) et Laurent Delorge (33 ans, 120.500 €) furent licenciés par Anderlecht le 17 février 2006. Le meneur de jeu roumain opta pour Metallurg Donetsk, en Ukraine, puis il voyagea entre la Grèce et la Roumanie (Xhanti, Progresul Bucarest, Panthrakikos Komotini et UT Arad). En septembre 2010, il s'engagea avec le CSM Râmnicu Vâlcea, en D2 roumaine. D'un point de vue sportif, Laurent Delorge est celui qui a le moins souffert de sa mise au ban du football belge. En 2006/2007, il signa à ADO La Haye mais un transfert libre lui permit de rejoindre l'Ajax dès l'année suivante. En juillet 2009, Delorge prit le chemin de Roda JC, où il arrive en fin de contrat. Mario Espartero (35 ans, 30.000 €) quitta le FC Brussels en 2005/2006 et ne retrouva de l'embauche qu'en janvier 2009, à Romorantin (en CFA française). A la fédération française, on nous dit qu'il n'est plus affilié nulle part. L'ailier suisse Jean-Pierre La Placa (39), suspendu pendant deux ans et demi par l'Union belge, a opté en juillet 2008 pour l'US Centre. En février 2009, il est passé au RSC Pâturageois. Il exploite un magasin de téléphonie mobile et communication à Saint-Ghislain et joue depuis l'été dernier à l'Union Saint-Ghislain - Tertre - Hautrage, en Promotion. PAR FRÉDÉRIC VANHEULE - PHOTOS: IMAGEGLOBE