J'ai raté ma vocation, j'aurais du étudier marketing, je me serais fait plein d'oseille. Tenez, en ce moment, je viens encore d'avoir une idée géniale que je n'exploiterai jamais. L'idée d'inonder le marché de t-shirts avec, imprimée face/poitrine, une photo de Michel Platini : une photo d'aujourd'hui, où il a son air grave (parce que le foot a plein de blèmes) et son double menton (parce que Michel a cessé de manger du ballon). De la photo, part une bulle comme dans les BD. Et dans la bulle, Platoche dit : " LA VIDÉO, C'EST DU CACA ! " De Tubize à Virton, dans toute notre communauté francophone de Belgique petite, ça se serait vendu comme des petits pains. A en rendre Jésus jaloux, lui qui multiplia jadis des sandwiches sans se faire de blé...
...

J'ai raté ma vocation, j'aurais du étudier marketing, je me serais fait plein d'oseille. Tenez, en ce moment, je viens encore d'avoir une idée géniale que je n'exploiterai jamais. L'idée d'inonder le marché de t-shirts avec, imprimée face/poitrine, une photo de Michel Platini : une photo d'aujourd'hui, où il a son air grave (parce que le foot a plein de blèmes) et son double menton (parce que Michel a cessé de manger du ballon). De la photo, part une bulle comme dans les BD. Et dans la bulle, Platoche dit : " LA VIDÉO, C'EST DU CACA ! " De Tubize à Virton, dans toute notre communauté francophone de Belgique petite, ça se serait vendu comme des petits pains. A en rendre Jésus jaloux, lui qui multiplia jadis des sandwiches sans se faire de blé... C'était l'intro pour vous dire que fin février, l' International Board est sorti comme d' hab de son hibernation annuelle, pour livrer dare-dare au peuple footeux un an de cogitations sans rien décider, puis s'en retourner flemmarder jusqu'en février 2010. Je vous rappelle que les huit gars du Board, ce sont quatre inamovibles représentants des quatre fédés britanniques, et quatre représentants/FIFA dont Sepp Blatter... et Platini : lequel s'est érigé en Saint Défenseur de l'humain en foot, face aux incessantes avancées d'une technologie décrétée inhumaine voire démoniaque ! Ainsi Platoche joue-t-il toujours les pitbulls quand on lui parle d'arbitrage-vidéo. D'où sa croisade (qui ne l'empêchera pas d'un jour boire le bouillon...) pour l'arbitrage à cinq, lors de cette session 2009 du Board. D'où la poursuite de l'expérience, étant donnée l'aura platinienne. D'où mes questions ci-dessous : 1. Pourquoi dit-on partout " arbitrage à cinq " alors qu'ils sont déjà quatre et que le projet est d'en ajouter deux ? 2. Platoche sait-il qu'à l'origine du foot, voici un siècle et demi (lorsque même la radio n'existait pas pour nous indigner à l'occasion), les arbitres furent un moment trois à se concerter,... et qu'on a arrêté les frais parce qu'il leur arrivait de diverger ? 3. Tant qu'à faire, pourquoi se limiter à cinq ou six ? Je propose que pour tuyauter le 23e, 22 assistants munis d'oreillettes galopent autour du terrain et prennent chacun l'un des 22 acteurs en marquage individuel visuel : rien que voir 23 flics alignés pendant les hymnes, ce sera vachement dissuasif pour les 22 autres ! Plus on est de fous, plus on rit. 4. Quelle fédé sera candidate pour tester ce machin ? Les candidatures affluent ? J'en doute comme saint Thomas ! Aucune D1 d'envergure ne se risquera à jouer les laborantines. Imaginez Marco Materazzi réfréner ses ardeurs durant tout un championnat d'Italie, vu qu'un flic proche le surveille de près : le brave Marco sera incapable de retrouver toutes ses sensations en Champions League, incapable de jouer libéré quand le flic ne sera plus là... et sa performance en pâtira ! Par contre, si l'expérience projetée n'a lieu qu'en D2 scandinave ou lors du championnat printemps-automne en Biélorussie, je doute qu'elle soit probante médiatiquement... En tout état de cause, je n'inciterai jamais assez David Steegen à poser la candidature de notre Exqi League, ça nous fera de l'animation. 5. Admettons que je me goure et que l'expérience soit couronnée de succès : l'objectif est d'en rédiger le rapport en 2011... ça nous fait trois ans au bas mot avant que tout le top adopte l'innovation ! On fait quoi d'ici là pour toutes les erreurs strictement visuelles raccuse-potées par les télés, et qui auront influencé des tas de scores finals ? On continue à les supporter comme des anges pour que ton jeu garde son aspect humain, Michel ? T'oublies pas un peu qu'il y a parfois du bestial dans ton humain ? Et que le bestial peut hélas parfois prédominer et faire du dégât : s'il se trouve par malheur qu'il est à la fois passionné, frustré et imbibé d'alcool, par exemple ? 6. But not least ! Tous ces pauvres dirigeants friqués des clubs les plus friqués, du style ex-G14, ils ne commencent pas à en avoir marre qu'on les prenne pour d'inépuisables pompes à fric ? Il n'y a pas si longtemps encore, seul l'accueil de l'arbitre était important : at home, ça ne faisait chaque fois qu'une Rolex et une fille. Ensuite, les assistants ont pris de la bouteille, il a fallu avant chaque match trois Rolex et trois putes ! Puis quatre ! Et demain ce serait six ? ! Faut pas pousser bobonne, même si elle a du flouze. par bernard jeunejean