Le sélectionneur Jean- FrançoisdeSart ne l'a jamais caché : il emmènera prioritairement à Pékin les joueurs qui ont forcé la qualification, en juin, lors de l'Euro Espoirs aux Pays-Bas (*). Mais on sait qu'en 12 mois, beaucoup de choses peuvent se passer : blessure, méforme, éviction. D'autres joueurs pourraient faire leur réapparition, notamment ceux qui figuraient sur la liste des 30 présélectionnés mais qui avaient dû renoncer pour fatigue ou blessure, comme StevenDefour, MoussaDembele, JonathanLegear ou JeanvionYulu- Matondo.
...

Le sélectionneur Jean- FrançoisdeSart ne l'a jamais caché : il emmènera prioritairement à Pékin les joueurs qui ont forcé la qualification, en juin, lors de l'Euro Espoirs aux Pays-Bas (*). Mais on sait qu'en 12 mois, beaucoup de choses peuvent se passer : blessure, méforme, éviction. D'autres joueurs pourraient faire leur réapparition, notamment ceux qui figuraient sur la liste des 30 présélectionnés mais qui avaient dû renoncer pour fatigue ou blessure, comme StevenDefour, MoussaDembele, JonathanLegear ou JeanvionYulu- Matondo. En ce qui concerne les critères olympiques, le Comité International Olympique dit ceci sur la sélection de 23 joueurs : -Ils doivent être nés après le 1er janvier 1985 -Ceux qui ont participé aux qualifications pour les JO 2004 d'Athènes sont autorisés à participer -Un maximum de trois de plus de 23 ans pourra être aligné. En ce qui concerne les joueurs de plus de 23 ans, le CIO nous a dit que c'est à la FIFA de trancher. Cette dernière nous a précisé que leur choix sera libre. Donc, de Sart devra faire un choix parmi les cinq joueurs nés en 1984 : MichaëlCordier, GuillaumeGillet, SeppDeRoover, JonathanBlondel et MaartenMartens. GLENVERBAUWHEDELors de la campagne précédente des Espoirs, le gardien réserviste de Bruges était titulaire (sauf lors du match de barrage contre l'Ukraine, quand Silvio Proto lui fut préféré). Les éclosions de Bailly et de Cordier l'ont fait descendre dans la hiérarchie. Il a loupé le voyage aux Pays-Bas parce que De Sart, sachant que le troisième gardien avait peu de chances de jouer, avait préféré emmener un jeune (Boeckx). Depuis, cela ne s'est pas arrangé pour Verbauwhede qui n'est toujours pas titulaire à Bruges. S'il ne joue pas au Club, il a peu de chances d'aller aux J.O. STEVECOLPAERT *Le malchanceux de la sélection. Victime d'une fracture du tibia lors du dernier entraînement avant le départ pour les Pays-Bas, le défenseur du Brussels est toujours en rééducation. Les nouvelles sont rassurantes, cependant. La calcification est faite à 95 % et il devrait pouvoir reprendre la course dans quelques jours. Le retour à la compétition est prévu pour le début novembre. TOMDEMUL *A l'Euro, il a été un peu victime de la résurrection d'Anthony Vanden Borre sur le flanc droit et a débuté les deux premiers matches sur le banc. Pourtant, dans la foulée d'une excellente saison à l'Ajax, il a bénéficié d'un très beau transfert au FC Séville, qui a payé 5 millions d'euros pour acquérir ses services. Mais n'a-t-il pas visé trop haut en optant pour le vainqueur de la Coupe de l'UEFA, qui s'apprête à débuter en Ligue des Champions ? Ses seules apparitions en match officiel se sont limitées, jusqu'ici, à 30 minutes en match aller de la Supercoupe d'Espagne. Et, non repris par Vandereycken, il s'apprête à livrer une nouvelle campagne avec les Espoirs. : MICHAELCORDIER * Deuxième gardien, on a peu de chances de jouer dans un tournoi de quatre matches. Doublure de Logan Bailly à l'Euro, le portier du Brussels a rongé son frein sur le banc. C'était attendu. Ce qui l'était est moins, c'est qu'il ne soit toujours pas parvenu à détrôner Patrick Nys du poste de titulaire au stade Edmond Machtens. Il a même, parfois, dû se contenter d'un statut de troisième gardien. Inquiétant pour un garçon que l'on considérait, à son époque louviéroise, comme l'un des futurs grands gardiens belges. JANVERTONGHEN * La saison dernière, l'Ajax l'avait prêté au RKC Waalwijk et il avait privé son club d'appartenance du... titre, en marquant pour le RKC lors du 2-2 face aux Amstellodamois. Sur base de ses prestations à Waalwijk et de son excellent Euro, où il avait brillé dans l'entrejeu, l'Ajax l'a rappelé au bercail. Blessé, il a loupé la préparation et les deux premiers matches de Eredivisie. Aujourd'hui rétabli, il a joué 45 minutes voici dix jours. Déjà très bon avec les Diables Rouges en fin de saison dernière, il fait toujours partie du groupe de Vandereycken. LANDRYMULEMO * Doublure de Sébastien Pocognoli pendant l'Euro, il l'est toujours aujourd'hui chez les Espoirs et devra même affronter la concurrence de Massimo Moia. Durant l'été, il est revenu au Standard qui l'avait prêté à Saint-Trond pendant trois ans. Le club de Sclessin estime donc qu'il a progressé. Mais, blessé aux adducteurs, l'arrière joueur n'a pas réussi à conquérir ses galons de titulaire en bord de Meuse. SÉBASTIENPOCOGNOLI * Un peu fatigué au terme de la saison dernière, l'arrière gauche a mordu sur sa chique pendant l'Euro et a offert le billet pour Pékin à l'équipe, puisqu'il a égalisé à 2-2 face aux Pays-Bas. Il a pris la décision de s'expatrier aux Pays-Bas, pour apprendre sous la houlette de Louis van Gaal. C'est un pas en avant, puisqu'au contraire de Genk, l'AZ disputera la C2. Mais il n'a pas encore été titularisé. Lors du dernier match de championnat, contre l'Excelsior, il est même resté 90 minutes sur le banc. Comme De Mul, il n'a pas été repris par Vandereycken et s'apprête à livrer une nouvelle campagne avec les Espoirs. SEPPDEROOVER * A l'Euro, il fut la surprise de De Sart. Il a joué tout le tournoi comme titulaire au poste d'arrière droit, alors que l'on attendait plutôt Gillet. Il n'a pas déçu, mais trop âgé pour continuer chez les jeunes et pas repris par Vandereycken, il devra compter sur ses prestations en club pour revendiquer une place dans l'avion pour la Chine. Il a joué les trois premiers matches de Eredivisie dans son intégralité sur le flanc droit du Sparta Rotterdam qui n'a toutefois pris que deux points sur neuf. IBRAHIMMAAROUFIEn juin, de Sart avait dû faire un choix et, s'estimant paré dans l'entrejeu, avait écarté le Belgo-Marocain qui était l'un des plus jeunes du groupe des Espoirs. Le joueur en avait été très affecté et avait laissé entendre qu'à l'avenir, l'équipe nationale belge ne serait plus une priorité pour lui. Récemment, il a reçu une convocation pour l'équipe olympique marocaine mais il a assuré à de Sart qu'il restait à sa disposition. Il a joué 30 minutes avec l'Inter lors du Trophée Juan Gamper à Barcelone, mais le champion d'Italie ne l'a pas retenu dans son groupe appelé à disputer la Ligue des Champions. KILLIANOVERMEIRE * Jamais titulaire à l'Euro, il l'est aujourd'hui à Lokeren où il est devenu une pièce-maîtresse sur l'échiquier de Leekens (quelle place ?). Il avait été présélectionné par Vandereycken pour le périple au Kazakhstan, mais finalement pas retenu dans le groupe. TOMDESUTTER * Il n'a jamais été titulaire à l'Euro, où il devait faire face à une rude concurrence en attaque. Il n'a pas été repris par Vandereycken mais continue à se mettre en évidence avec le Cercle Bruges, auteur d'un bon début de championnat.LAURENTCIMAN * Il n'avait joué qu'un seul match à l'Euro : contre les Pays-Bas, il avait souffert. Depuis lors, il est toujours titulaire à Charleroi.STIJNDESMET * Un peu comme son coéquipier du Cercle, De Sutter, il a dû se contenter de brèves apparitions à l'Euro, en sortant du banc. Même remarque que pour Ciman en ce qui concerne l'âge. Reste un bon joueur du Cercle Bruges.LOGANBAILLY * Celui que l'on présente comme le futur grand gardien belge n'a pas été exempt de tout reproche à l'Euro. En ce début de saison, il a encore alterné le bon et le moins bon. Toujours titulaire incontesté entre les perches de Genk, il a pris cinq buts à Gand et s'est blessé au Germinal Beerschot. Vandereycken l'avait pris comme deuxième gardien contre la Serbie, mais ne l'a plus retenu pour le voyage au Kazakhstan.GUILLAUMEGILLET * Le seul joueur de champ qui n'a pas disputé la moindre minute durant l'Euro. Il râle toujours lorsqu'on évoque le sujet. Mais ses prestations sous le maillot de La Gantoise n'en ont pas été affectées. Malgré de courtes vacances, dues à la participation à l'Intertoto, il rayonne au poste d'arrière droit qu'il n'apprécie pas trop mais où il s'impose dans le système de Trond Sollied qui lui octroie plus de libertés offensives. MAARTENMARTENS * Le capitaine des Espoirs était fatigué lors de l'Euro. Au terme d'une longue saison qui l'avait vu atteindre les quarts de finale de la Coupe de l'UEFA (en éliminant... Fenerbahçe !), il a puisé dans ses réserves pour aider les Diablotins, sans briller autant que dans son club. Aujourd'hui, il est toujours titulaire à l'AZ et repris dans le noyau des Diables Rouges, mais est demeuré sur le banc contre la Serbie.FRANKBOECKX * Il était parti à l'Euro en qualité de troisième gardien, parce que de Sart voulait un jeune sur le banc. Il n'a donc pas joué aux Pays-Bas, mais il fait partie de la nouvelle génération d'Espoirs où il est en balance avec Yves Makabu Ma-Kalambay. Titulaire à Saint-Trond, dans une équipe en crise qui n'a pas encore pris le moindre point.JONATHANBLONDEL * Auteur d'un excellent Euro, le petit médian de Ploegsteert reste tel qu'il a toujours été : bourré de qualités mais impulsif. Ce qui lui a déjà valu une exclusion avec Bruges, lors du déplacement au Germinal Beerschot. En principe, il est titulaire dans l'entrejeu de Mathijssen, mais il a cependant débuté le match au Standard sur le banc.STEVENDEFOURAu terme d'une longue saison, qui l'a encore vu disputer la finale de la Coupe de Belgique et les deux derniers matches des Diables Rouges, le talentueux médian était un peu fatigué. Il avait donc demandé à de Sart (peut-être sur l'insistance du Standard) de pouvoir se reposer. Entre-temps, il a retrouvé tout son punch. Il est même devenu le capitaine d'un Standard en plein boum et est désormais un titulaire incontesté chez Vandereycken. ANTHONYVANDENBORRE * Son Euro l'a complètement remis en selle. C'était un pari qu'avait pris le staff technique des Espoirs et il a été réussi : l'ancien Anderlechtois s'est parfaitement fondu dans le groupe et a sorti quelques belles prestations en se comportant en leader. Il n'a pas encore eu l'occasion de se jauger dans le Calcio avec la Fiorentina, mais Vandereycken l'a repris dans le groupe des Diables Rouges. FARISHAROUN * Réserviste lors des deux premiers matches de l'Euro, il avait été titularisé face aux Pays-Bas et en demi-finales face à la Serbie, et s'était montré convaincant. Ce fut un peu le même parcours en ce début de saison à Genk où, mécontent de son temps de jeu, il avait manifesté son désir de changer d'air avant d'être titularisé et de briller lors du déplacement au Germinal Beerschot. Retenu par Vandereycken pour le match au Kazakhstan.AXELWITSEL * Le tout jeune médian du Standard n'a jamais été titulaire à l'Euro et a donc dû se contenter de bribes de matches aux Pays-Bas. Mais il semble avoir acquis une nouvelle dimension et a conquis ses galons de titulaire dans une équipe du Standard qui a fait feu de tout bois en ce début de saison.VINCENTKOMPANYAprès une année de galère, le défenseur de Hambourg est revenu au premier plan. De Sart l'avait repris dans sa présélection pour les Pays-Bas, en espérant qu'il retrouverait la forme à temps, mais le club allemand n'était pas très chaud à l'idée de libérer un joueur encore convalescent. Depuis, Kompany a retrouvé sa place chez les Diables Rouges, avec quel succès ! KEVINMIRALLAS * La grosse révélation de l'Euro et de ce début de saison. Dans la foulée de ses grandes prestations aux Pays-Bas, il a été titularisé par Vandereycken lors du match contre la Serbie (mais surtout parce qu'entre-temps il est devenu titulaire à Lille, selon le coach fédéral) et a marqué dès sa première sélection.MAROUANEFELLAINI * A l'Euro, il s'était illustré sous tous les points de vue. D'abord par ses prestations (il avait été élu homme du match d'ouverture contre le Portugal), puis en étant exclu après 17 minutes contre Israël... ce qui l'avait privé du match décisif contre les Pays-Bas. Suspendu pour le match des Diables Rouges contre la Serbie (à cause d'une autre exclusion, en juin, en Finlande), il est en principe devenu incontournable au sein du groupe de Vandereycken tout comme il est devenu une pièce-maîtresse d'un Standard auteur d'un 15 sur 15 en ce début de saison.NICOLASLOMBAERTS * Auteur d'un très bon Euro, le défenseur central a tapé dans l'£il des recruteurs. Le Zenit Saint-Pétersbourg s'est montré le plus convaincant et a payé 4 millions d'euros à La Gantoise. Il est aujourd'hui titulaire dans ce club russe qui joue les premiers rôles en championnat et s'apprête à affronter le Standard en Coupe de l'UEFA. Egalement repris dans le groupe de Vandereycken, il a joué 30 minutes contre la Serbie au poste de médian défensif.THOMASVERMAELEN * Le sociétaire de l'Ajax, qui a livré un Euro très solide, continue sur sa lancée. Il est désormais titulaire dans son club et a également été titularisé avec les Diables Rouges contre la Serbie, au poste d'arrière gauche qui n'est pas nécessairement celui qu'il préfère.JEANVIONYULU- MATONDOIl a loupé l'Euro sur blessure. On a eu peur, un moment, qu'il aille se perdre au Qatar. Mais il a finalement écouté la voix de la raison en se liant à Roda JC, un club qui fait la part belle aux jeunes talents belges. Dès le début de la Eredivisie, il a cassé la baraque : deux buts lors de la victoire 2-3 à Venlo, voici dix jours. MOUSSADEMBELELui aussi a loupé l'Euro sur blessure. Depuis lors, il est complètement remis sur pied et on a vu, lors du match des Diables Rouges contre la Serbie, ce qu'il pouvait apporter. Son association avec Mirallas avait fait merveille. A l'AZ Alkmaar, il est un titulaire incontesté et est déjà convoité par les plus grands clubs européens.JONATHANLEGEARLe Liégeois d'Anderlecht a joué de malchance en juin, en se blessant lors du dernier match de championnat à Mons. Il a donc dû renoncer à l'Euro. Depuis, il est revenu dans le parcours. Contrairement à d'autres jeunes, qui choisissent très tôt l'exil pour recevoir du temps de jeu, il a préféré rester à Anderlecht malgré la concurrence féroce qui règne au Parc Astrid. Il est très proche d'une place de titulaire (il fut d'ailleurs titularisé lors de la dernière journée à Mouscron), et lors du match amical disputé par la nouvelle génération d'Espoirs contre la Suisse, il fut le meilleur homme sur le terrain. par daniel devos