Vendredi passé, lors de la traditionnelle conférence de presse d' Aimé Anthuenis, on a évidemment beaucoup parlé de l'affaire EmileMpenza. " Le mardi, j'ai été convié à une réunion avec le principal intéressé, à laquelle participaient également MichelPreud'homme et le président fédéral, JanPeeters ", a relaté le sélectionneur. " Emile m'a demandé de ne plus le sélectionner... temporairement. Il se sentait mal dans sa peau et estimait qu'on lui avait manqué de r...

Vendredi passé, lors de la traditionnelle conférence de presse d' Aimé Anthuenis, on a évidemment beaucoup parlé de l'affaire EmileMpenza. " Le mardi, j'ai été convié à une réunion avec le principal intéressé, à laquelle participaient également MichelPreud'homme et le président fédéral, JanPeeters ", a relaté le sélectionneur. " Emile m'a demandé de ne plus le sélectionner... temporairement. Il se sentait mal dans sa peau et estimait qu'on lui avait manqué de respect. Ce reproche ne s'adressait pas à moi, heureusement. Je lui ai demandé de bien réfléchir. Deux jours plus tard, le jeudi donc, c'est Michel Preud'homme qui m'a rappelé pour me confirmer la décision du joueur. J'en ai pris acte, point à la ligne ". Mais il ne fait aucun doute qu'au fond de lui-même, Aimé Anthuenis regrette cette décision. Est-elle de nature à fermer définitivement la porte de l'équipe nationale à Emile Mpenza ? " Je ne veux pas m'avancer, ni spéculer sur la position que j'adopterai le jour où... On verra bien à ce moment-là ". Cette affaire a fait passer au second plan la convocation de trois nouveaux joueurs pour le match amical de ce soir face à la Turquie : TristanPeersman, AnthonyVandenBorre et SvenVermant, qui n'avait encore jamais été appelé sous sa direction. " Pour le premier, c'est l'occasion de lui laisser humer l'ambiance des Diables Rouges ", explique le coach fédéral. " Il a livré d'excellentes prestations, ces dernières semaines, entre les perches d'Anderlecht. Mais c'est peut-être une sélection... temporaire, car FrédéricHerpoel et ErwinLemmens ne sont évidemment pas bannis ". Vanden Borre, dont le nom avait déjà été évoqué avant le match en Allemagne, profite de l'opération subie par OlivierDeCock pour intégrer le noyau. Il pourrait devenir le deuxième plus jeune Diable de l'histoire après FernandNizot (16 ans et 19 jours le 30 avril 1911). " Lui aussi a livré d'excellentes prestations sous le maillot d'Anderlecht ", souligne Aimé Anthuenis. " Au point de reléguer MichalZewlakow sur le banc. Si l'on s'en tient aux critères purement qualitatifs, il mérite incontestablement sa sélection. D'aucuns émettent des réserves au sujet de son jeune âge. En ce qui me concerne, je ne m'attache pas à ce critère-là. Peersman et lui cadrent cadre parfaitement avec ma politique d'offrir une chance aux jeunes qui démontrent leur talent ". Sven Vermant réintègre pour la première fois le giron des Diables Rouges depuis la Coupe du Monde 2002. " A Cologne, certains avaient mis le doigt sur le manque de maturité de l'équipe. Le sociétaire de Schalke 04 peut en apporter. J'espère qu'il démontrera, par sa prestation, que j'ai eu tort de ne pas le sélectionner précédemment " (D. Devos)D.Devos