Le Standard pourrait à nouveau être éliminé avec 10 points...
...

Le Standard pourrait à nouveau être éliminé avec 10 points... On dit souvent que tout va bien quand les planètes sont alignées... Ici, ce n'est pas le cas. Encore faut-il que le Standard batte Arsenal mais être sorti deux années de suite avec 10 points, je ne sais pas si c'est déjà arrivé dans l'histoire de l'Europa League. Dans le foot, il y a des éléments qui ne s'expliquent pas. Le Portugal a été champion d'Europe avec 3 nuls en phase de groupes. Idem pour l'Italie au Mondial 1982. Des clubs avec moins de points que le Standard vont se qualifier. Je ne sais pas ce qu'il faudrait...La chatte à Deschamps, peut-être ! (il rit)Est-ce qu'on n'amoindrit pas un peu la performance de Gand ? Est-ce qu'on ne surestime pas la Gantoise ? On loue son jeu, l'équipe détient trois super joueurs et un milieu de terrain technique mais ce n'est pas non plus Manchester City...Ce qu'il faut souligner, c'est la personnalité de l'équipe. Gand va toujours jouer de la même manière. La seule fois où Thorup a dérogé à ses principes, c'est contre Bruges. Il est passé à trois centraux et il s'est pris une claque. Je ne sais pas jusqu'à quel stade les Gantois iront en Coupe d'Europe. Mais ce sera sans déroger à leur style. C'est plus marrant de commenter le Standard et Gand en Europa League quand on voit les résultats de Bruges et Genk en Champions League ? La Champions League est la plus grande compétition de clubs au monde. Quand vous affrontez une équipe qui a dix fois plus de moyens que vous, vous êtes battus dans 90% des cas. L'Europa League est souvent plus intéressante. Personne ne se dit que Gand n'a aucune chance contre Saint-Étienne alors que, financièrement, les clubs ne jouent pas dans la même cour. Même si le Standard a pris une leçon de foot à Arsenal, les Liégeois sont capables de gagner au retour. L'absence du VAR apporte aussi plus de plaisir : il y a plus de discussions autour des décisions litigieuses. Comment a évolué votre relation à la télé ? Vous avez laissé tomber la cravate... Charlotte Delwarte, la productrice, trouve que c'est mieux sans. Mais elle pourrait revenir. D'ailleurs, Alex et Swann ont promis de porter un costume-cravate pour le finale ! Plus sérieusement, je me sens bien. J'ai la prétention de dire que j'ai ma place sur le plateau. J'ai bossé pour ce job. On ne regarde pas nos heures, on est passionné, on ne triche pas et on a développé des automatismes. On s'adresse autant au spectateur fan d'une analyse tactique rigoureuse et sans concession qu'à celui qui apprécie les anecdotes. Ce qui donne une émission complète.