Lundi prochain se déroulera le 20e Gala du référendum du Footballeur Professionnel de l'Année au Casino de Knokke. Cette initiative de Sport/Foot Magazine en collaboration avec la Ligue Professionnelle de Football permet aux footballeurs pros de D1 et à leurs entraîneurs d'élire le Footballeur Pro, le Jeune Pro, l'Entraîneur, le Gardien et l'Arbitre de l'Année. Et ce parmi les acteurs de la Ligue Jupiler ou de tout championnat étranger de haut niveau .Lors du Gala, on remettra également le trophée du Fair-play, une initiative de Jupiler et de la Ligue Professionnelle.
...

Lundi prochain se déroulera le 20e Gala du référendum du Footballeur Professionnel de l'Année au Casino de Knokke. Cette initiative de Sport/Foot Magazine en collaboration avec la Ligue Professionnelle de Football permet aux footballeurs pros de D1 et à leurs entraîneurs d'élire le Footballeur Pro, le Jeune Pro, l'Entraîneur, le Gardien et l'Arbitre de l'Année. Et ce parmi les acteurs de la Ligue Jupiler ou de tout championnat étranger de haut niveau .Lors du Gala, on remettra également le trophée du Fair-play, une initiative de Jupiler et de la Ligue Professionnelle. 20 ans que ces récompenses existent! Et passer en revue le palmarès du Gala du Footballeur Pro, c'est feuilleter les plus belles pages de notre football. Toutes les figures marquantes du dernier quart de siècle y figurent. Qu'ils soient joueurs, entraîneurs ou arbitres.Pour cette année, les trois nominés par catégorie sont: Footballeur Pro: Timmy Simons, Aruna Dindane et Nenad Jestrovic. Jeune : Davy De Beule, Paul Kpaka et Stein Huysegems. Gardien: Dany Verlinden, Frédéric Herpoel et Daniel Zitka Coach: Trond Sollied, Emilio Ferrera et Paul Put Arbitre: Frank De Bleeckere, Paul Allaerts et Johan Verbist. Notre pronostic pour le prix du fair play, c'est ...Simons, le grand médian brugeois. Cette saison, en championnat, il n'a jamais encaissé qu'un avertissement. Simons -comme tous ses équipiers- essaye toujours de trouver la meilleure solution footballistique aux problèmes posés par l'adversaire. Il préférera anticiper le ballon devant l'attaquant que recourir au tackle et il y parvient souvent grâce à sa perception du jeu et sa bonne mobilité. C'est aussi le mérite de Trond Sollied de placer son équipe dans les meilleures dispositions pour obtenir un résultat.Les Brugeois ont un peu bafouillé en Ligue des Champions, mais avec un peu de réussite, ils passaient un tour de plus. Sans Verlinden, cependant, ils auraient certainement fait plus mauvaise figure car -sous pression dans la compétition européenne comme il ne le fut jamais en Belgique-, le gardien Bleu et Noir a sans doute presté quelques-uns des meilleurs matches de sa carrière.Sollied l'avait toujours affirmé: "La Ligue des Champions nous rend meilleurs". Il a souvent eu raison tant le champion a régulièrement survolé ses adversaires. Il n'est donc pas étonnant du tout que l'on retrouve les Brugeois aussi présents parmi les nominés aux récompenses du Gala. Mais par là, les joueurs qui les ont mis en avant ont aussi voulu souligner les résultats et le sérieux de toute une organisation qui devrait normalement encore s'améliorer sous le nouveau président Michel D'Hooghe et l'appoint technique de Marc Degryse. "La balle est maintenant dans le camp des décideurs", dit Sollied, faisant référence aux renforts qu'il souhaiterait pour encore mieux figurer la saison prochaine en Ligue des Champions. A propos, Sollied n'avait toujours pas signé dimanche dernier... Que Bruges se taille la part du lion dans cette saison n'est pas anormal. Ce ne fut pas franchement la joie dans la majorité des autres clubs qui ont parfois joué de malchance sur le plan des blessures Les joueurs qui marchent fort pour l'instant, surtout les buteurs Nenad Jestrovic, ArunaDindane, Ole-Martin Aarst et Cédric Roussel, n'ont pas détenu cette forme dès le départ, loin s'en faut. Et Wesley Sonck, le lauréat 2002, a très bien joué en Ligue des Champions mais a sombré avec Genk. Mais soyons confiants. Si le referendum du Footballeur Pro sait parfaitement apprécier l'importance de l'inspiration pure et de l'effort réfléchi, c'est évidemment parce que les choix sont effectués par les joueurs eux-mêmes et les coaches. Ils savent si bien ce dont ils parlent.C'est dans le même ordre d'esprit -pour savoir ce dont on parle- que nous publions cette semaine un long article reprenant toutes les teintes sportives des programmes électoraux des prochaines législatives.Par les temps qui courent, pas question de voter idiot. Le referendum du Footballeur Pro sait parfaitement apprécier l'importance de l'inspiration pure et de l'effort réfléchi.