Là comme ça, à voir ton profil, on a du mal à saisir. C'est quoi ton rapport exact au foot ?

DOCTEUR IDÉOLOGIE : Perso, j'ai beaucoup d'amis qui jouent au foot, mais moi je ne suis pas très fan. Bien sûr, je suis un accro du ballon rond, mais pas du foot et de tout ce qui l'entoure. En gros, on va dire que je suis un supporter du Barça, mais qu'en vérité, c'est plus par opposition à tous les gars qui se la racontent en supportant le Real. Moi, si le Barça perd 3-0 contre Getafe, ça ne va pas changer ma vie honnêtement. Par contre, gagner le classico contre le Real, ça, c'est vraiment important ! Je suis un faux supporter en fait.
...

DOCTEUR IDÉOLOGIE : Perso, j'ai beaucoup d'amis qui jouent au foot, mais moi je ne suis pas très fan. Bien sûr, je suis un accro du ballon rond, mais pas du foot et de tout ce qui l'entoure. En gros, on va dire que je suis un supporter du Barça, mais qu'en vérité, c'est plus par opposition à tous les gars qui se la racontent en supportant le Real. Moi, si le Barça perd 3-0 contre Getafe, ça ne va pas changer ma vie honnêtement. Par contre, gagner le classico contre le Real, ça, c'est vraiment important ! Je suis un faux supporter en fait. DOCTEUR IDÉOLOGIE : Je l'explique pas, mais ce que je sais, c'est que le déclic il est venu d'un long moment de glandage après avoir compris que je ne percerai pas dans le football. Cela s'est passé vers 18-19 ans. Et à cet âge-là, si tu te retrouves sans rien et avec un club qui te fait gamberger, c'est que quelque part, tu es un peu mort. Moi, c'était en 2011 et je jouais à l'Union Saint-Gilloise à l'époque. Du jour au lendemain, j'ai décidé de tout arrêter. Pourtant, le foot à l'époque, ça représentait beaucoup pour moi. J'avais joué à la Rhodienne, à Forest, puis même au Brussels et donc finalement à l'Union. À la base, je jouais en attaque, puis finalement à l'arrière gauche parce que ça me permettait d'utiliser un peu plus régulièrement mes quelques compétences techniques (rires). Des " choix de carrières " dictés par la curiosité autant que par les déménagements de mes parents. DOCTEUR IDÉOLOGIE : Parce que malgré tout ça (rire), ça n'a pas marché et je me suis retrouvé à me lancer dans des études d'infirmier. Ça ne m'a pas trop plu et il y a quelques mois, je me suis dit que si j'avais toujours réussi à faire rire tout le monde dans les vestiaires, il n'y avait pas de raison que ça ne marche pas sur internet. Mais ce n'était pas prémédité, c'est allé comme ça. Presque sur un coup de tête. DOCTEUR IDÉOLOGIE : Non, ça c'était clair que non. Le foot, c'était soit je réussissais, soit j'arrêtais, mais je n'ai jamais eu envie de redescendre de niveau. DOCTEUR IDÉOLOGIE : Oui et pourtant, on ne se connaissait pas avant de réaliser cette vidéo. Ils m'ont contacté pour un projet qui s'appelle MiB (projet social lancé à l'initiative des joueurs précités ainsi qu'Hervé Kagé et Geoffrey Mujangi Bia, NDLR) et moi, je leur ai proposé de faire cette vidéo. Ils ont tout de suite accepté. Il y a d'autres footballeurs avec qui je m'entends bien. J'ai beaucoup d'amis en D3 et D2 surtout. Il y a Dieumerci Ndongala aussi ou même Jason Denayer ou Michy Batshuayi. Ce sont des gens que je ne connaissais pas il y a peu de temps, mais qui apprécient ce que je fais et avec qui ça passe bien. Et puis, on vient du même milieu, ce sont des amis d'amis, donc c'est un rapport très simple entre nous. Ce que je veux dire, c'est que je ne suis pas fan d'eux et qu'ils ne sont pas fan de moi, nous sommes juste potes. DOCTEUR IDÉOLOGIE : Bien sûr, je serai obligé de réagir et de les suivre au quotidien. Ma chance, c'est que mon processus de création est très court. Une idée, un cameraman et je peux de suite balancer ma vidéo. En gros, ce que je fais, ça ressemble avant tout à de l'impro. Mais, c'est certain que l'Euro ce sera une grosse période pour moi. Donc évidemment, je vais essayer de poster des vidéos en réaction à ce qui se passera. Je ne sais pas encore si j'irai sur place, mais ça pourrait être super. Je sais indirectement via Pelé qu'il y a notamment beaucoup de Diables rouges qui regardent mes vidéos et qui aiment bien ce que je fais. Ce sera une raison de plus de mettre le paquet. Parce qu'évidemment, ça me fait plaisir de savoir que ces gars-là regardent mes vidéos. DOCTEUR IDÉOLOGIE : C'est tout con, je m'inspire des choses du quotidien. Et ça marche aussi pour le foot. C'est même d'autant plus marrant parce qu'il y en a beaucoup qui se font passer pour des pros, mais qui sont en fait de gros mythomanes. Ben, ça par exemple, j'en ai fait une vidéo et ça a bien marché. DOCTEUR IDÉOLOGIE : Non, bien sûr que non. La Belgique, ce n'est pas comme avec le Barça, c'est différent (rire).La Belgique, c'est comme avec la RDC, c'est autre chose. On est des Belges, il y a la fierté du pays qui est en jeu. Les matchs des Diables, je les suis avec mes potes, on crie, on les soutient, c'est vraiment autre chose. Si internationalement, Lionel Messi reste le top, je préfère encore Kevin De Bruyne et Yannick Carrasco par exemple. Après, j'aime bien Eden aussi évidemment, mais j'ai l'impression qu'il était meilleur avant quand même...PAR MARTIN GRIMBERGHS" J'avais toujours réussi à faire rire tout le monde dans les vestiaires, il n'y avait pas de raison que ça ne marche pas sur internet. " - DOCTEUR IDÉOLOGIE