A la tête du FC Barcelone depuis le début de la saison, FrankRijkaard connaît des hauts et des bas. Son équipe fait tantôt mine de se mêler aux candidats à la Ligue des Champions, puis subit une défaite inattendue. " Mais on progresse ", affirme-t-il. " Nous commençons aussi à récupérer certains joueurs blessés. L'avenir ne peut être que meilleur ".

L'ancien international néerlandais est arrivé en Catalogne l'été dernier. Il n'était, en fait, que le troisième choix du président JoanLaporta, derrière GuusHiddink et RonaldKoeman. " Je ne m'en suis jamais offusqué ", prétend-il. " Il est normal qu'un club comme le FC Barcelone cherche d'autres noms. Personnellement, je n'avais jamais imaginé devenir un jour l'entraîneur du Barça. Alors, lorsque l'occasion s'est présentée, je n'ai pas hésité. Peu importe qu'il y avait d'autres candidats ou pas ".

Entre la volonté de rebâtir une équipe pour l'avenir et la nécessité d'obtenir des résultats à court terme, il faut trouver un juste milieu. " En ce qui me concerne, je songe toujours d'abord au match suivant, mais avec la direction, j'ai déjà dessiné un plan de deux ou trois ans ".

Son comportement d'entraîneur n'est pas influencé, dit-il, par son passé de joueur. " L'idéal, c'est d'avoir de bonnes relations avec tous les joueurs du groupe, mais c'est quasiment impossible, car il y a toujours des joueurs qui ne jouent pas et sont mécontents ".

Le gardien turc ReçberRüstü, acheté à grand coup de publicité, doit se contenter du statut de remplaçant de VictorValdés. " Mais il n'y a aucun problème avec lui. Une équipe comme le FC Barcelone se doit de posséder deux bons gardiens ".

PatrickKluivert, pourtant un compatriote de Frank Rijkaard, n'est pas content. Il joue peu et estime que le système de jeu ne le favorise pas. " Je le sais, il souhaiterait plus de centres et plus de jeu par les ailes. Nous travaillons pour que notre jeu s'oriente de cette manière. Mais cela n'a pas été possible depuis le début car il y a eu de nombreux blessés durant la période de préparation. Par ailleurs, il y a plusieurs attaquants comme effectif et il n'y en a qu'un qui peut jouer comme centre-avant. Pour l'instant, c'est JavierSaviola ". (D. Devos)

DAVID BECKHAM est entré dans l'histoire du Real en inscrivant le 600e but du club madrilène en Coupe des Champions à Marseille. MARCOS ASSUNCAO, le médian du Betis, s'est occasionné une fracture de la cheville gauche à l'entraînement jeudi dernier. Opéré le soir même, le Brésilien est out pour trois mois.

BUTEURS : 1. Ronaldo (Real) 10 buts ; 2. Mista (Valence) 8 ; 3. Pandiano (Deportivo), Torres (Atlético) 7 ; 5. Eto'o (Majorque) 6.

A la tête du FC Barcelone depuis le début de la saison, FrankRijkaard connaît des hauts et des bas. Son équipe fait tantôt mine de se mêler aux candidats à la Ligue des Champions, puis subit une défaite inattendue. " Mais on progresse ", affirme-t-il. " Nous commençons aussi à récupérer certains joueurs blessés. L'avenir ne peut être que meilleur ". L'ancien international néerlandais est arrivé en Catalogne l'été dernier. Il n'était, en fait, que le troisième choix du président JoanLaporta, derrière GuusHiddink et RonaldKoeman. " Je ne m'en suis jamais offusqué ", prétend-il. " Il est normal qu'un club comme le FC Barcelone cherche d'autres noms. Personnellement, je n'avais jamais imaginé devenir un jour l'entraîneur du Barça. Alors, lorsque l'occasion s'est présentée, je n'ai pas hésité. Peu importe qu'il y avait d'autres candidats ou pas ". Entre la volonté de rebâtir une équipe pour l'avenir et la nécessité d'obtenir des résultats à court terme, il faut trouver un juste milieu. " En ce qui me concerne, je songe toujours d'abord au match suivant, mais avec la direction, j'ai déjà dessiné un plan de deux ou trois ans ". Son comportement d'entraîneur n'est pas influencé, dit-il, par son passé de joueur. " L'idéal, c'est d'avoir de bonnes relations avec tous les joueurs du groupe, mais c'est quasiment impossible, car il y a toujours des joueurs qui ne jouent pas et sont mécontents ". Le gardien turc ReçberRüstü, acheté à grand coup de publicité, doit se contenter du statut de remplaçant de VictorValdés. " Mais il n'y a aucun problème avec lui. Une équipe comme le FC Barcelone se doit de posséder deux bons gardiens ". PatrickKluivert, pourtant un compatriote de Frank Rijkaard, n'est pas content. Il joue peu et estime que le système de jeu ne le favorise pas. " Je le sais, il souhaiterait plus de centres et plus de jeu par les ailes. Nous travaillons pour que notre jeu s'oriente de cette manière. Mais cela n'a pas été possible depuis le début car il y a eu de nombreux blessés durant la période de préparation. Par ailleurs, il y a plusieurs attaquants comme effectif et il n'y en a qu'un qui peut jouer comme centre-avant. Pour l'instant, c'est JavierSaviola ". (D. Devos) DAVID BECKHAM est entré dans l'histoire du Real en inscrivant le 600e but du club madrilène en Coupe des Champions à Marseille. MARCOS ASSUNCAO, le médian du Betis, s'est occasionné une fracture de la cheville gauche à l'entraînement jeudi dernier. Opéré le soir même, le Brésilien est out pour trois mois. BUTEURS : 1. Ronaldo (Real) 10 buts ; 2. Mista (Valence) 8 ; 3. Pandiano (Deportivo), Torres (Atlético) 7 ; 5. Eto'o (Majorque) 6.