Lors de sa première tentative, en 1998, JoséAntonioCamacho avait tenu... 22 jours comme entraîneur du Real Madrid. Il avait démissionné avant même que le championnat ne commence. Cette fois, il a tenu... quatre mois : trois journées de championnat et trois matches de Ligue des Champions (deux en éliminatoires et un en poule). En réalité, il ne semble pas fait pour entraîner à la Maison Blanche. Son caractère intransigeant s'accommode mal des caprices de stars. Il exige de la sueur, du dépassement de soi. Lorsqu'il ...

Lors de sa première tentative, en 1998, JoséAntonioCamacho avait tenu... 22 jours comme entraîneur du Real Madrid. Il avait démissionné avant même que le championnat ne commence. Cette fois, il a tenu... quatre mois : trois journées de championnat et trois matches de Ligue des Champions (deux en éliminatoires et un en poule). En réalité, il ne semble pas fait pour entraîner à la Maison Blanche. Son caractère intransigeant s'accommode mal des caprices de stars. Il exige de la sueur, du dépassement de soi. Lorsqu'il avait entamé sa préparation, il avait déclaré qu'il voulait voir des vedettes en bleu de travail. Mais, de la parole à la réalité du terrain, il y a de la marge. Sa philosophie cadre mal avec la politique du Real Madrid, dont il est pourtant l'ancien arrière gauche emblématique. Il n'a pas besoin d'arabesques, et encore moins de strass et de paillettes. La vente des maillots et le merchandising, ce n'est pas son domaine : il veut de l'engagement et de la complémentarité. Au moment de signer son contrat, il avait mis les choses au point : il y avait déjà suffisamment de galactiques dans l'équipe, il fallait maintenant trouver un équilibre. Ses exigences ont été partiellement exaucées : il a reçu deux arrières centraux, WalterSamuel et JonathanWoodgate. Mais le demi défensif qu'il réclamait n'est jamais arrivé, après le renoncement de PatrickVieira. Au lieu de cela, le président lui a offert MichaelOwen, qui s'est présenté comme un concurrent direct de Raúl, figure emblématique du club. Le départ de Camacho n'a pas fait plaisir aux supporters : ceux-ci ont conspué RobertoCarlos, qui avait osé critiquer l'entraîneur démissionnaire. La relève a été assurée par MarianoGarciaRemon, un autre ancien du club. Il a débuté par une victoire 1-0 contre Osasuna, mais s'est incliné 2-1 samedi à Bilbao. (D. Devos)LUIS ARAGONES communiquera vendredi la liste des joueurs appelés à affronter les Diables Rouges, le 9 octobre à Santander. LA COROGNE n'a pris qu'un point en deux matches consécutifs à domicile : 1-5 contre Valence mercredi et 1-1 contre le Betis samedi. Le jeu du Depor pâtit de l'absence de joueurs importants, comme MauroSilva. THIAGO MOTTA, le milieu de terrain du FC Barcelone victime d'une rupture des ligaments croisé et latéral du genou droit, est parti se faire opérer aux Etats-Unis. XABI PRIETO a prolongé son contrat à la Real Sociedad jusqu'en juin 2005. L'ATLETICOMADRID veut se porter candidat à l'organisation de la finale de la Coupe de l'UEFA 2007 au stade Vicente Calderon. BUTEURS : 1. Milosevic (Osasuna), Eto'o (Barcelone) 5 buts ; 3. Pandiani (Deportivo), Rodriguez (Espanyol), Di Vaio (Valence), Moreno (Saragosse) 4. D.Devos